Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2014 6 04 /10 /octobre /2014 16:30

Alors...

Le 1er octobre, la Chine a fêté la création de la République populaire de Chine… Comme chaque année, les trains, les routes, les magasins ont été pris d’assaut!

En amont des nombreuses festivités et commémorations organisées, ceux qui avaient à préparer cette fête n’ont pas chômé: des villageois de la banlieue de Beijing par exemple ont confectionné plus de 10 000 lanternes rouges (si vous n’aimez pas la couleur… c’est dur !) pour décorer les rues et les parcs de Beijing ! Et ce ne sont pas des lanternes de poches !!!

 

Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans CULTURE
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 14:01

 

On en est sûr (ou presque ?), c’est le printemps ! Les oiseaux twittent (eux aussi !), les fleurs poussent, les arbres bourgeonnent… Donc, même si un bref retour du froid peut nous guetter, le processus est en route. Alors Xiao Long y va de son petit article sur le sujet !

 

Photo Xiao Long

Le printemps est lié à l’élément « Bois », la sève monte, tous les êtres vivants sortent de leur léthargie hivernale (il y a des matins où c’est plus dur…).

 

Photo Xiao Long

Photo Xiao Long

 

C’est aussi le moment où l’on vous parle de « détox », on peut nettoyer son organisme avec du boulot , euh… du bouleau, de l’artichaut, du pissenlit, divers jus d’herbes ; on peut croquer des radis, grignoter des carottes, avaler de la betterave, ingurgiter du citron… et j’en passe. Car le printemps est lié à l’organe Foie en médecine chinoise, donc, tout ce qui stimule et draine le foie est approprié. Ce nettoyage de printemps est à la mode et on en parle beaucoup.

 

Cependant nettoyer le corps ne suffit pas : il faudrait aussi nettoyer la tête ! Si on utilise le terme « détox », cela sous-entend « l’intox ». Et il ne s’agit pas des petites collines de chocolats descendus cet hiver !

Pour nettoyer la tête, c’est très simple : oubliez la lecture des journaux, quotidiens, hebdomadaires, mensuels ou bimensuels…(en cette période de disette « littéraire », la lecture du blog de Xiao Long est cependant autorisée !). Oubliez le 20H et son lot de cataclysmes, évitez le café du coin et ses « Tamaloùtoi », ses « c’taitbenmieuavant » et ses « ah, mon pov’ oùskonva !). Il faut aussi pour un temps ne plus vouloir à tout prix refaire le monde.

 

On peut très bien vivre dans un environnement moins « plombé » d’infos de tout poil, puisque de toute façon, on ne changera rien à ce qui s’est déjà passé !

Prendre de la distance, ne plus se prendre la tête : voilà la détox du mental. C’est le moment idéal pour se promener dans la (vraie) nature (on évitera  le jardin des Tuileries par un dimanche ensoleillé !), pour observer autour de soi, prendre conscience de ce renouveau qui se prépare et y participer.

 

Apprécier ce qui nous entoure, songer –à notre échelle- à le préserver et s’en donner les moyens, voilà du positif ! C’est cette Nature forte qui nous booste, en prendre soin c’est prendre soin de nous.

Et une fois le corps et l’esprit nettoyé, on pourra même faire un petit décrottage de son intérieur, appartement ou maison : le célèbre nettoyage de printemps correspond bien à cette envie de purification, de renouveau.

Certains pensent qu’à l’origine, il s’agissait de décrasser l’intérieur des habitations salies par les suies déposées par les feux de l’hiver et de ventiler un grand coup. Pour d’autres ce serait une nécessité agricole que de nettoyer et vider les caves et greniers pour les préparer aux prochaines récoltes…

On trouve aussi ce rituel de nettoyage, le 春季大扫除 , en Chine, lors de la fête du printemps, où l’on chasse la poussière et les esprits malfaisants en même temps !

ET...

Donc, c’est LE moment privilégié pour (s’)alléger !

Alors au bouleau !!! Euh… boulot !

Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans CULTURE
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 18:40

 

Il est grand temps de se préparer sérieusement pour fêter l’année du Serpent d’Eau ! D’ailleurs à Kuala Lumpur ce temple est déjà décoré et prêt pour la fête.

Ce jour de l’an chinois est avant tout la fête du printemps (même si cela ne saute pas aux yeux du simple mortel qui a encore les pieds dans la neige…, ni même à ceux d’un serpent à lunettes).

L’année chinoise commence le 1er jour du 1er mois du calendrier lunaire et les festivités durent deux semaines, la fête des lanternes y mettant un terme.

L’année du serpent débutera le 10 février 2013 et s’achèvera le 30 janvier 2014.

 

Les festivités :

 

Comme chaque année, à Paris, sera organisé un défilé traditionnel dans le 13ème arrondissement et les magasins du quartier proposeront beaucoup (trop !) de bonnes choses : c’est le moment d’aller faire ses courses…

 

Les manifestations se dérouleront du 2 février au 2 mars. Le grand défilé aura lieu le dimanche 17 février à partir de 13h avec ses Dragons, ses danses et ses pétards qui chasseront les mauvais esprits – y compris ceux qui sont durs d’oreille !

 

 

Le dimanche 10 février des défilés auront lieu aussi dans les 3ème et 4ème arrondissements de Paris. Des expositions, conférences et démonstrations seront proposées jusqu’au 17 février (et même du Qi Gong ! le « Yi Jin Jing » –exercices des paysans- le mardi 13 !)

 

 

Et si vous ne pouvez aller jusqu’à la « Capitale », Xiao Long est persuadé qu’un restaurant chinois sera prêt à vous consoler et à vous accueillir pour fêter le grand jour , tentant, non?

 

PHOTO Xiao Long

 

Petit portrait du Serpent :

Le Serpent est le 6ème signe du zodiaque chinois. Si vous êtes né en 1941, 1953, 1965, 1977, 1989 ou en 2001, vous êtes un Serpent.

Le Serpent a la réputation d’être mystérieux, intuitif, intelligent, réservé, égoïste (!), séducteur mais aussi jaloux et manipulateur… Il aime la tranquillité. Sa dominante est Yin.

Il semble doté d’un grand sens des affaires. Travailleur, il réfléchit longuement avant de prendre une décision et supporte difficilement les échecs.

Les Serpents s’entendent bien avec le Buffle, le Dragon, le Lièvre et le Coq, dit-on, mais ne supporte pas les autres Serpents.

 

L’année 2013 : Calme et sagesse ?

 

D’après ses lectures, Xiao Long vous fait un résumé de ce qui est censé vous attendre :

 

Ce devrait être une année de contrastes, de hauts et de bas (perso, je ne vois pas la nouveauté, ou bien avez-eu le bonheur de connaitre une année faite exclusivement de hauts ? Voudrait-on nous faire avaler des couleuvres ? … Non, Xiao Long n’est pas une langue de vipère !).

 

La caractéristique de  cette année du Serpent serait un retour à plus de calme, un retour vers des valeurs plus profondes : on se sentira porté vers la philosophie et la méditation. Une année favorable à l’étude donc. On devrait aller vers une meilleure compréhension du monde… une meilleure connaissance de soi et des autres. Qui sait… Et si ce n’était pas un Serpent à so(r)nette(s) ?

(Désolée...  pas pu résister !!!)

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans CULTURE
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 17:21

 

Comme chaque année des spectacles, conférences… sont organisés à Paris dans le 13ème arrondissement  pour la nouvelle année. Le quartier de Belleville se mettra au diapason. Et même le Printemps et le Boulevard Haussmann fêtent  le Dragon d’Eau*!!!

 

C’est le bon moment pour faire ses provisions de sucreries, petits gâteaux et j’en passe !!! D’ailleurs Xiao Long, « par l’odeur alléché », est allé rendre visite à ses nombreux cousins ce week-end et il n’était pas tout seul !!!

 

Des dragons, il en a vu de toutes les couleurs et de toutes les dimensions, du mini-dragon de poche en peluche aux immenses dragons de papier… des souriants, des très sérieux… Il y en a pour tous les goûts !!! Les plus grands montent la garde à l’entrée des magasins et surveillent ceux qui sortent les sacs pleins de gâteaux de lune (ou pas !) et de « plateaux du bonheur » (graines de melon –qui annoncent les retrouvailles-, de lotus –qui apportent la richesse- (allez vite en acheter, elles apporteront richesses au propriétaire de la boutique pour le moins….), gingembre, dattes rouges…

 

Un air de fête avec les lanternes de papier, les ombrelles, les pétards… quelques taches de couleurs bienvenues au milieu de la grisaille des hautes  tours du 13ème.

*Pourquoi le dragon d’Eau et pas autre chose ?

 

 

 

 Pour savoir à quel élément l'animal de l'année correspond, on prend en compte le dernier chiffre de celle-ci (2 pour 2012), c’est lui qui détermine l’élément auquel il se rapporte.

 

0 et 1 correspondent au Métal

 

2 et 3 à l’Eau

 

4 et 5 au Bois

 

6 et 7 au Feu

 

8 et 9 à la Terre.

 

Ces 5 éléments dit-on, correspondent à 5 planètes : Vénus est le Métal (ici l’or, qui ne laisse aucune Vénus de glace, c’est bien connu !),Saturne la Terre (on le sait bien, la terre « ça turne »… désolée ! Ce sont les gâteaux de lune qui me montent à la tête ! , à moins que ce soient l’abus de graines de lotus ?), Mercure est l’Eau (Xiao Long se repose…), Mars le Feu et Jupiter (qui, pour une fois, ne fait pas des étincelles) est le Bois.

 

PHOTO Xiao Long

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans CULTURE
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 16:20

 

Voici enfin le printemps, les crocus sont de sortie, les jonquilles poussent à vue d'oeil et les petits oiseaux s'égosillent avec conviction... Saison traditionnellement associée au mouvement du Bois en médecine chinoise  (et à la taille des rosiers et glycines pour les jardiniers), le printemps renvoie donc  à la naissance, au vert,  c'est la saison de la germination et de l’éclosion...

 

Photo Xiao Long

C’est un organe yin (interne et vital) mais sa fonction est yang (énergie montante).

Le Foie exerce deux grandes fonctions : réguler la circulation de l’énergie, drainer et mettre le sang en réserve. Il a également des liens avec les tendons, les yeux, les ongles ainsi que ... l’activité des rêves.

Au niveau énergétique, le Foie assure au Qi une circulation sans obstacle dans tout le corps, dans tous les viscères. Le sens normal de circulation du Qi du Foie est d’aller vers le haut et vers l’extérieur, dans toutes les directions. Le Foie est souvent comparé à un Général d'armée, car c’est à lui que l’on doit l’organisation de toutes les fonctions du corps. On dit que le Foie est la source du courage et de l’esprit de décision, ...s'il est en bonne santé.

L’énergie du Foie est montante et la colère est l'émotion liée au Foie! 

Si l'émotion est trop forte, au lieu de faire circuler harmonieusement l’énergie dans le corps, le Foie s’agite, se bloque: l'énergie monte vers la tête (on se fâche tout rouge d'ailleurs!).  Dès qu’une émotion nous traverse, le Foie en est affecté et s’agite proportionnellement à l'intensité de l’émotion, favorisant la montée de l’énergie vers le haut du corps. On comprend alors tout l'intérêt d’une bonne gestion des émotions pour rester en bonne santé: il s'agit de garantir une libre circulation du Qi (tous au Qi Gong!!!).

 

L'énergie du Foie est liée à l'affirmation de la personne et à sa créativité. Elle supporte mal la contrainte, si on entretient un sentiment de frustration, de culpabilité qui ne s'ex-prime pas, si aucune soupape ne s'ouvre, cette énergie stockée se retourne contre l'individu lui-même et déclenche colères soudaines, tensions musculaires, maux de têtes, insomnies...

(Laissez donc libre cours à la créativité de vos enfants ou petits enfants, ne les brimez pas et... exploitez vos propres dons en passant l'éponge sur vos murs "décorés").

Il est aussi fortement déconseillé de manger dans une ambiance "hostile": évitez les grands débats sur des sujets épineux entre la poire et le fromage (qui vous "resteraient sur l'estomac").

 

Le Foie est tout à la fois un tamis et une éponge:

il draine en "tamisant" les déchets et si cette passoire est bouchée, le corps "s'encrasse". C'est pour cette raison que l'on conseille souvent au printemps une cure de drainage du Foie (jus de bouleau par exemple...).

Il joue aussi un rôle d'éponge, stockant le sang au repos (la nuit) et fournissant au corps (muscles , tendons ) le sang nécessaire aux efforts dans la journée. Si le Qi ne circule pas correctement, on fatiguera plus vite, des crampes pourront surgir, des courbatures, des tendinites s'installer...

 

La bonne santé du Foie se voit dans les ongles dit-on. L'oeil est aussi associé au Foie (et devient jaune d'ailleurs dans les ictères, "jaunisses"). Enfin, le foie est lié aux rêves, lorsqu'on se souvient de ses rêves et/ou cauchemars, cela signifie souvent un excès d'énergie au niveau du Foie (et qu'il faut arrêter les films d'horreur après 22h!).

Au printemps donc, prenez soin de votre Foie, car il le vaut bien... (les bouleaux n'ont qu'à bien se tenir...) Et pour vous calmer, profitez du printemps et prenez la position de l'arbre!

 

Photo Xiao Long

 

Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans CULTURE
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 11:57

Le salon  sert de point de rencontre à toute la famille, c'est aussi un lieu où l'on reçoit des amis. Le salon, lieu de réunion  privilégié, sera de préférence situé non loin l’entrée pour bénéficier d’un flux maximal de qi. Confortable avec des bons sièges bien douillets, bien éclairé et dans un registre de couleurs chaudes: on cherche à créer une ambiance conviviale.

Ce lieu de détente, ne doit pas se laisser envahir par une multitude d'objets divers dans tous les coins afin de laisser le qi circuler de manière fluide. Évitez les plantes à feuilles pointues près des sièges (flèches!), les objets triangulaires, les meubles à angles trop saillants…( ça évite les bleus!) Ou atténuez-les au moyen de coussins, de plantes, de nappes…( Je déconseille le sparadrap, ce n'est pas super tendance!) 
Si la pièce est très grande, on peut la "couper" par des plantes, un rideau ou un  paravent pour éviter que le qi ne se disperse ou circule trop rapidement. Si elle trop petite, évitez de la surcharger. Optez pour les meubles bas et les couleurs douces qui agrandissent la pièce.

Fauteuils et canapés,  aux formes arrondies si possible, sont à disposer autour d’un point central (table basse, tapis,cheminée…), jamais dos à la porte, pour faciliter les conversations (évitez de choisir comme point central la télé: pour la communication... c'est râpé!). Pas trop profonds les fauteuils...

Si toutefois la forme de la pièce vous oblige à un canapé au centre de la pièce et non adossé à un mur, placez un objet derrière : une plante, une lampe, une petite table…

Les cheminées accentuent le sentiment de bien-être, de chaleur et  dynamisent la pièce, mais il faut veiller à les utiliser régulièrement. Si elles ne servent plus, placez de chaque côté des plantes ou des objets lourds pour éviter que le qi se disperse inutilement par le conduit menant vers l’extérieur.

L’éclairage doit être modulable et agréable: lumière vive pour les discussions ou prises de décisions, tamisée pour l’intimité et pensez à une bonne lumière pour le coin lecture. 

 La diversité et l’équilibre des textures apporteront chaleur et dynamisme tout en étant très agréables à la vue comme au toucher. Privilégiez les matières douces et veloutées des sièges en contraste avec des objets durs et brillants tels que des vases, des statues…
Quant à la couleur des murs, on favorisera les couleurs tendres. Les tons de jaunes, ocres, crème, beige favorisent la conversation et l’harmonie.... Et voilà, c'est parfait!

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

                                   

                                                               
Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans CULTURE
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 14:45

Qīxī (七夕, la nuit du septième mois) ou qǐqiǎo jié (乞巧) est sans doute ce qui se rapproche le plus de notre St Valentin.  Le Japon célèbre également cette fête sous le nom de Tanabata, célébrant la rencontre de Orihime, l’étoile Véga,  et de Hikoboshi, l’étoile Altaïr.

Qixi tombe le septième jour du septième mois lunaire du calendrier chinois. Elle est donc également connue sous le nom de jour du double sept. Dans la tradition, les jeunes filles  faisaient  la démonstration de leurs compétences domestiques ce jour-là, et des rituels leur permettaient d'augurer de leur avenir matrimonial.

 Dans le passé, elles organisaient une cérémonie pour honorer Zhi Nu (voir la légende) et lui demander sagesse, dextérité et un mariage heureux.
Dans certaines parties de la province du Shandong, les jeunes filles offraient des fruits et des pains. Si des araignées tissaient une toile sur les objets sacrificiels, alors les prières étaient exaucées.
Dans d'autres régions, sept amies très proches se réunissaient pour faire des raviolis. Dans trois d'entre eux, elles mettaient une aiguille, une pièce de monnaie en cuivre et une datte rouge. Ces objets symbolisent respectivement l'agilité des doigts, la chance et un mariage proche.
Dans la Chine ancienne, il fallait être habile et astucieuse pour faire une bonne épouse et une bonne
mère… (No comment)

 

La Légende :

Une légende est liée à cette date particulière : « Le Bouvier et  la Tisserande ».

Niu Lang, un jeune bouvier, passant près d’un lac, surprend sept sœurs fées en train de se  baigner. Encouragé par son compagnon, le bœuf, il vole les vêtements des fées, se dissimule et attend.

Les sœurs fées (ne voulant pas se …mouiller ?) demandent alors  à  la plus jeune (et la plus belle bien sûr !), Zhi Nŭ, d’aller chercher leurs vêtements. Elle sort donc de l’eau. Niu Lang la surprend. La fée se voit dans l’obligation d’accepter  la demande en mariage de Niu Lang qui l’a vue ainsi dénudée. Ils vivent heureux ensemble et ont deux enfants (happy end ?).

Mais… la déesse des Cieux découvre qu'un simple mortel a épousé une des jeunes fées. Furieuse, elle prend son épingle à cheveux, et grave une large rivière dans le ciel pour séparer éternellement les deux amoureux (symbolisant les deux étoiles Véga et Altaïr), formant ainsi la Voie lactée.
Zhi Nŭ doit alors rester de son côté de la rivière, travaillant tristement sur son métier à tisser. Niu Lang la regarde de loin et prend soin de leurs deux enfants.

Cependant, une fois par an, ayant pris en pitié les amoureux, les pies se rassemblent et volent vers le ciel afin de former un pont,  permettant ainsi à Niu Lang et Zhi Nŭ  de se retrouver pour une unique nuit, la septième nuit du septième mois.

 

PHOTO Xiao Long


Aujourd’hui :

Cette année, cette fête aura lieu le 6 aout 2011.
Ces dernières années, avec la diversification des modes de vie, la Saint-Valentin est l’une des deux fêtes occidentales (l’autre est Noël) les mieux accueillies par les Chinois. Comme d’autres fêtes occidentales, la Saint-Valentin a fait ses débuts aux premières années de la décennie 1990. C’est surtout dans les grandes villes que l’on célèbre cette fête, dans les campagnes, on est encore loin de tout ça !
La presse et Internet n’hésitent pas à faire couler beaucoup d’encre, même un mois avant ces deux fêtes. Les uns mènent des discussions sur les idées les plus originales pour les célébrer. Quant aux commerçants, ils ne perdent pas une occasion de faire de la publicité…

Le marché des fleurs est très animé pour la Saint-Valentin. La rose revêt une signification particulière et coûte évidemment assez cher (deux ou trois fois plus cher qu’en temps ordinaire et son prix peut être multiplié par cinq ou six le jour même de la fête). L’année dernière, le prix d’une sorte de rose bleue a atteint 180 yuans la tige (alors que le lotus est si joli !!!). Sur  un marché de la ville de Nanjing, on en a vendu presque 10 000 !
Pour la Saint-Valentin, de grands magasins installent des comptoirs spéciaux de cadeaux ( ça, on connait !). Les restaurants occidentaux ne sont pas en reste non plus. Si l’on n’y a pas réservé de places, on n’en trouvera pas ce jour-là.

Les tenants de la tradition estiment que le 7ème jour de la 7ème lune est la date appropriée pour fêter les amoureux, même si les plus « conservateurs » pensent qu’il n’y a pas de « St Valentin » à la  chinoise : Ce n’est qu’un jour férié où les filles demandent  la sagesse à l’esprit de la tisserande.  En Chine, les fêtes importantes sont destinées à célébrer l’union de la famille ou à offrir un sacrifice aux ancêtres, à la nature et aux esprits, alors que les fêtes occidentales −Saint-Valentin, Fête des pères, Fête des mères − sont centrées sur l’humain.

Pour mieux intégrer cette fête aux habitudes chinoises, une entreprise de la province du Jiangsu a organisé un symposium pendant lequel les chercheurs ont lancé un mot d’ordre : remplacer la rose occidentale par le pois rouge ! Le pois rouge est considéré comme un objet d’amour en Chine… (Essayez voir d’offrir un kilo de pois rouges à votre chère et tendre… et attendez - ou pas ! - sa réaction….)

Au fait, pour les oublieux : c’est le 14 février!

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans CULTURE
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 12:51

La fête des bateaux-dragons,  duān wǔ jíe (端午節)  marque l'entrée dans les chaleurs de l'été et la saison des épidémies. Elle a lieu le cinquième jour du cinquième mois lunaire, le 16 juin cette année. De nombreuses pratiques y sont associées. Toutes ont pour but de conjurer les démons des maladies. On devait par exemple consommer du vin soufré, xióng huáng jiǔ (雄黃酒) —cette tradition tend à disparaitre de nos jours, car on a pris conscience que ce vin faisait peut-être autant de victimes que les maladies infectieuses qu'il devait éviter... 

On  fabriquait, et de nos jours encore les mères confectionnent de petits sachets de tissu (xiāng bāo 香包) remplis d'une poudre censée protéger contre les maladies l'enfant qui le porte... Les sachets sont tenus par un fil de soie et portés au cou  ou accrochés au vêtement. Ces gracieux ornements ont encore pour effet d'exorciser les démons. On décore aussi pour l'occasion la porte d'entrée avec des herbes protectrices (chāng pú, 菖蒲), de l'armoise,(ài cǎo, 艾草) et l'effigie d'un dieu pourfendeur de démons, Zhōng Kuí.

 

La tradition veut que ce jour-là, lorsque le soleil arrive au zénith, l'énergie yang (陽)  atteigne son apogée. Ce serait le seul moment de l'année où on peut aisément faire tenir un œuf debout sur sa pointe, jeu auquel se sont exercées avec plus ou moins de bonheur des générations d'enfants chinois.

 

Mais la coutume la plus remarquable reste les courses de bateaux en forme de dragon mûs par  des rameurs. La légende la plus connue, raconte qu'un ministre du roi de Chu  (Printemps et Automnes), Qu Yuan (屈原), poète à ses heures, se serait jeté dans la rivière Miluo par dépit:  ses conseils étaient négligés et son dévouement au pays mis en doute. Il se serait donc noyé!

Selon la légende, après la mort de Qu Yuan, les gens du peuple de Chu affluèrent au bord du fleuve pour lui rendre un dernier hommage et les pêcheurs conduisant leurs bateaux firent des va-et-vient sur le fleuve pour chercher sa dépouille , mais sans résultat. Pour éviter qu'il fut mangé par les poissons, on jeta alors des boulettes de riz gluant et des œufs dans le fleuve. Un vieux médecin y versa même du vin de riz pour soûler les animaux aquatiques. Dès lors, la course de bateaux-dragon, les boulettes de riz gluant et le vin de riz sont devenus des us et coutumes populaires en Chine.

Dès le début du 5e mois lunaire de chaque année, beaucoup de familles commencent à faire tremper du riz glutineux dans l'eau, laver des feuilles de roseau et faire des gâteaux triangulaires (zongzi). La coutume chinoise de manger des gâteaux triangulaires de riz glutineux s'est répandue largement en Corée , au Japon et dans d'autres pays d'Asie du Sud-Est.

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans CULTURE
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 12:30

C'est l'été! Mais si, ça ne se voit pas comme ça, mais c'est bien l'été sur le calendrier... chinois!

Les mois de mai, juin et juillet représentent l'été: les saisons chinoises sont centrées sur les solstices ou les équinoxes. Chaque saison comporte trois mois, trois "enfants": le fils aîné, Meng, le premier mois de la saison, qui transmet l'héritage de la saison passée et prend en charge le devenir de la saison future. Le fils cadet, Zhong, le mois central, expression du plein accomplissement de la saison, celui du solstice ou de l'équinoxe. Et le fils benjamin, Ji, le dernier mois de la saison, qui parachève et porte en terre les influences dont il a bénéficié.

Le mois de mai est donc un fils aîné prometteur. L'été correspond au point culminant de l'extériorisation du Yang. Et en même temps, annonciateur déjà du retour vers le Yin à l'automne...

Photo Xiao Long

L'animal qui symbolise l'été est l'oiseau rouge, le phénix ou le faisan ou la caille rouge: volatile au choix! Mais la couleur est imposée: ce ne peut être que le rouge, rouge du Feu de l'été (Pour le Feu, Xiao Long trouve qu'il ne crépite pas encore bien fort... et le baromètre lui donne raison!).

Si le printemps représente la montée des énergies, l'été voit cette poussée ralentir. Les choses arrivent tranquillement à maturité, tout se déroule sans hâte.

L'été est une saison propice à la contemplation, mais aussi à l'extériorisation (ce qui ne veut pas dire dispersion...) pour respecter la force d'expansion de l'été. Car il est important de respecter la tendance de la saison présente pour mieux se préparer à la saison suivante...

 

L'organe de l'été est le Coeur, Xin, le plus yang des 5 organes. C'est l'Empereur qui gouverne les vaisseaux, la circulation artérielle et veineuse et aussi l'esprit, Shen ("esprit-conscience", à large spectre: vigilance, compréhension, émotions...)

 

Photo Xiao Long

C'est la saison où l'on se lève tôt, pour profiter du soleil (euh, on va dire de la lumière du jour...), on se couche plus tard  (pour profiter des -fraîches-soirées normandes ou des belles soirées enmoustiquées du sud). On devrait manger moins, diminuer l'amer dans les saveurs et augmenter le piquant pour préparer l'automne. Il est dit qu'en mai, tomates, artichauts, petits pois, salades, fraises, cerises sont bienvenues. Et s'il est trop tôt pour en trouver dans nos jardins, nous pouvons nous rabattre sur le ... camembert (Pas pareil! Mais voilà enfin un avantage régional non négligeable!)

Pour tranquilliser son esprit et ne pas s'enflammer trop vite en cette montée de  yang, un peu de Qi Gong: l'exercice des 5 animaux correspondant au singe convient bien à l'été. Dans les 6 sons, on choisira le He...

 

Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans CULTURE
10 avril 2010 6 10 /04 /avril /2010 16:03

Voilà une activité de saison et très positive pour conserver un intérieur Feng shui: le nettoyage de printemps...

 

Photo Xiao Long

 

Nous avons tous (presque tous?) tendance à accumuler méchamment et les appartements, les maisons sont comme les sacs à main: plus ils sont grands, plus on y range des choses susceptibles de servir le jour où.... (je ne sais pas pourquoi je dis sac à main, ces messieurs ne sont pas exclus et sont souvent atteints du "complexe Mc Gyver" appelé aussi "de la cabane de jardin", car c'est là qu'aboutissent les trucs kifogarder-onséjamais-çapeservirunjour: cet heureux  jour se présente rarement, et les trucs et machins divers restent tranquilles là où ils sont!

Il y a souvent un trajet prédéterminé pour les objets: d'abord, ils trônent bien en vue, puis ils disparaissent de la vue directe, ils aboutissent dans un placard, quand on veut mettre dans ce même placard un autre objet de même nature, il n'y a plus de place: le plus ancien descend à la cave, au garage ou monte au grenier. Et on ne se résout jamais à lui faire un sort!

 

Il faut savoir se séparer des objets inutiles! On peut les donner, on peut les vendre (le printemps annonce l'ouverture de la période "foires à tout"), on peut les jeter (je ne sais pas si je trouverai preneur pour l'assiette" Souvenirs de Savoie" avec une vache et sa cloche en peinture... J'ai des doutes).

Si l'on veut que l'énergie circule harmonieusement dans nos intérieurs, il faut enlever les objets stockés sous les armoires, sous le lit, derrière le fauteuil, sur les éléments de cuisine...

D'ailleurs pour tous ceux qui pratiquent ce "sport" de saison, enlever ce qui encombre l'espace, libère en quelque sorte l'esprit: c'est une façon de vivre dans le présent, de ranger le passé. Et de chasser les araignées vers le jardin...

Le désordre comme le stockage intempestif représente l'énergie stagnante. Il faut savoir passer à autre chose...

Pour les vrais "conservateurs", ne vous lancez pas tout de suite dans le grand ménage.... commencez par un tiroir ou deux, à dose homéopathique... c'est mieux!!

Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans CULTURE

Recherche

 Ce blog est a but non commercial, non lucratif. Il délivre des informations et des commentaires techniques et culturels pour les pratiquants de Tai Ji Quan et de Qi Gong ainsi que pour tous ceux qui s’intéressent à la culture asiatique.

Si vous voulez pratiquer le Tai Ji Quan ou le Qi Gong, allez sur le site de l'association Feng yu Long où vous trouverez toutes les informations nécessaires.

https://www.taijiqigongevreux.com/

 

.