Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 septembre 2009 7 06 /09 /septembre /2009 17:30

"Celui qui est entré dans le Forum des asso,
 n'en est pas encore sorti!"
Proverbe revu et corrigé par Xiao Long

Repost 0
Published by Xiao Long - dans PROVERBES
commenter cet article
6 septembre 2009 7 06 /09 /septembre /2009 17:14

La respiration, c'est l'énergie. La respiration, c'est le calme. La plupart du temps, on respire sans y penser, et on a tendance à raccourcir sa respiration. Et plus on est tendu, plus on a le souffle court. Notre respiration reste alors superficielle, faible. Alors, si vous ne voulez pas manquer d'air, c'est le moment d'apprendre à respirer!
Une respiration profonde descend dans l'abdomen et gonfle un peu le ventre sans que vos épaules ou votre poitrine ne se soulèvent. Une fois que l'on a bien inspiré, lentement, calmement, également, sans blocage, on passe à l'expiration, lentement, calmement... Et on laisse l'air s'échapper au maximum, car "si je ne vide pas bien, je ne peux pas remplir" (proverbe de Xiao Long! ;-)).
La respiration est circulaire, continue, fine fluide, harmonieuse... consciente... et là vous atteindrez la sérénité !
(dont on a bien besoin pour faire ses courses de rentrée au supermarché!).

Repost 0
Published by Xiao Long - dans TAI JI QUAN
commenter cet article
6 septembre 2009 7 06 /09 /septembre /2009 16:43
Voilà un mouvement avec un nom qu'on mémorise bien: "repousser le singe" (juan gong shi).

Nous avons fini l'ouverture en expirant, maintenant...
à l'inspir
 : faire descendre le bras droit relâché sur le côté, remonter à 45°, paume vers le ciel, on se sert de la taille pour gagner en amplitude, naturellement sans exagérer la rotation. Oui, mais... Oui, mais... que fait la main gauche pendant ce temps? La main gauche se place devant soi, au centre du corps, paume vers le sol et la main se tourne vers le ciel au moment où...l'autre main se tourne vers la terre (Heureusement, on n'a que deux mains...)

Expir : repousser le singe, la main droite glisse sur l'avant bras gauche pour repousser le singe, pendant que la main gauche s'efface et revient vers le côté gauche du corps. Les pieds ne bougent pas (la photo est un "repousser de singe"en déplacement linéaire "dao juan gong"!)

                                           

Repost 0
Published by Xiao Long - dans 8 MOUVEMENTS
commenter cet article
30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 15:39

" Mieux vaut allumer une chandelle
que de maudire  l'obscurité"
 

Repost 0
Published by Xiao Long - dans PROVERBES
commenter cet article
30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 15:05

La forme du 8 mouvements (qui d'ailleurs en compte plus exactement 10...) est une forme pédagogique intéressante à plusieurs titres:
Elle permet à tous, débutants ou non, de (re) travailler sur des bases incontournables. Elle est courte et la concentration est simplifiée, on peut porter son attention sur l'écart de hanches, ou sur la respiration, ou sur la bonne verticalité du corps, ou sur les finitions, ou... Il ne faut pas sous- estimer cette "petite" forme, c'est une mine...
Elle est courte disions nous, donc, il n'y a aucune excuse pour ne pas la faire chez soi!
Elle se fait quasiment sur place sans déplacements linéaires, on peut donc la faire chez soi! (bis repetita)
Elle est simple à retenir, on peut donc la faire chez soi tout seul!
Les mouvements se font une fois à droite, une fois à gauche: c'est une forme équilibrée.
          
Mouvement 1: l'ouverture

     QI SHI:   

inspir : passer le poids du corps à droite, soulever le pied gauche en déroulant lentement le pied du talon vers la pointe, écarter
expir : reposer le pied en  déroulant de la pointe vers le talon,
centrer le poids, basculer le bassin, s’installer

inspir : poursuivre en levant les bras, jusqu'au niveau des épaules (pas comme le petit chinois de l'image!),mains relâchées        
expir : redescendre, mains relâchées

 jusqu'au niveau du bassin

Voilà de quoi réviser jusqu'au prochain cours... Allez-y, je vous regarde!

Repost 0
Published by Xiao Long - dans 8 MOUVEMENTS
commenter cet article
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 17:14

Nous allons passer par une saison intermédiaire que l'on nomme "été indien". Un bien joli nom pour cette période où l'on sort de l'été et de sa chaleur, et où l'automne n'a pas encore commencé. La Nature marque une pause (et nous devrions faire de même...) 
Cette 5ème saison est associée à l'élément "Terre", élément Yin. La couleur de la Terre est le jaune.  Symbolisée par le boeuf (calme, fort, tranquille, doux), elle est représentée dans le Qi Gong des 5 animaux par l'Ours.

La Terre correspond en médecine chinoise à l'organe "rate-pancréas"
L'expression psychique liée à la rate est la réflexion, la "rumination" : celui qui pense trop, surmène son intellect, s'inquiète en permanence, a du mal à se décider, blesse la rate.
En Qi Gong, on renforce la Terre en nous en captant l'énergie du sol, en s'enracinant, en descendant notre centre de gravité. Dans le Qi Gong des 5 animaux, la marche de l'Ours favorise l'enracinement, remettent "les pieds sur terre", encourage la confiance en soi.
L'ours est lent, fort, solide.
Le chiffre qui correspond à la Terre est le 5: dans les exercices de Qi Gong qui dynamisent l'élément Terre, il est dit que les mouvements se répètent 5 fois.

Repost 0
Published by Xiao Long - dans WU QIN XI (5 animaux)
commenter cet article
22 août 2009 6 22 /08 /août /2009 17:44

"La nature fait les hommes semblables,
la vie les rend différents."
Confucius

Repost 0
Published by Xiao Long - dans PROVERBES
commenter cet article
22 août 2009 6 22 /08 /août /2009 17:05

Avant de renouer avec nos articles sur la technique et avant de nous replonger dans la grisaille automnale (elle viendra, elle viendra...), prenons un peu de couleurs...
Dans la Chine ancienne le bleu était la couleur affectée aux morts (ça commence bien!), symbole des âmes des défunts.
Lao Zi écrivait :

"Le Tao est le principe du ciel et de la terre ; les deux modes d’être du Tao sont sa nature insaisissable et sa nature corporelle phénoménale ; ensemble, on les nomme "bleues", ou "incompréhensibles", "bleues et encore bleues", ou incompréhensibles au dernier degré".
Je crains que ce texte ne soit bleu aussi, à la première lecture en tout cas...

 

Le bleu symbolise parfois le Tao, la Voie sacrée, l'insondable des êtres.
Dans la tradition bouddhiste tibétaine, le Bleu est la couleur "de la Sagesse transcendante, de la potentialité et en même temps de la vacuité, dont l'infini du ciel bleu est une image possible".
Le Bleu est aussi la couleur du yang.

Sur un plan général pour nous, le bleu favorise la contemplation, la passivité, la méditation, le repos... (sur une chaise longue, admirant le ciel ...bleu?)
Repost 0
Published by Xiao Long - dans SYMBOLES
commenter cet article
22 août 2009 6 22 /08 /août /2009 16:37

Robert Van Gulik n'est pas un chinois, même en y mettant la prononciation ad hoc... et pourtant! Il intéresse Xiao Long...
Orientaliste, diplomate, musicien et à ses heures écrivain, il est l'auteur d'une série d'histoires mystérieuses dont le héros est le juge Ti.
A vrai dire, Van Gulik commence par traduire un roman policier chinois, les "Affaires du juge Ti", fonctionnaire de l'époque Tang. Puis, s'inspirant de vieux récits chinois, il écrira 17 romans policiers avec Ti comme personnage central. Au delà des intrigues ingénieusement montées, ces romans nous font découvrir de nombreux aspects de la vie sociale en Chine sous les Tang (618-907), période brillante sur le plan culturel, l'âge d'or de la poésie classique chinoise.
Voilà les titres dans l'ordre chronologique:

  • Trafic d'or sous les T'ang
  • Le Juge Ti à l'oeuvre
  • Le paravent de laque
  • Meurtre sur un bateau de fleurs
  • Le Singe et le Tigre
  • Le monastère hanté
  • Le squelette sous cloche
  • Le pavillon rouge
  • La perle de l'Empereur
  • Le collier de la princesse
  • Assassins et poètes
  • Le mystère du labyrinthe
  • Le fantôme du temple
  • L'énigme du clou chinois
  • Le motif du saule
  • Meurtre à Canton

 Bonne lecture!

Repost 0
Published by Xiao Long - dans LIVRE & FILM
commenter cet article
22 août 2009 6 22 /08 /août /2009 15:57
Après Yang Lu Chan (23 mai 2009) et Chen Wang Ting (20 juin 2009), voilà un autre personnage d'importance: Wang Zong Yue!

Wang Zong Yue (1736-1796) est natif du Shanxi, il aurait vécu sous le règne de Qian Long.

Selon les sources Wang aurait fait halte à Chen Jia Gou et aurait appris son art auprès de la famille Chen. On affirme parfois qu’il aurait été le maître de Jiang Fa. D’autres documents attestent qu’il aurait, dans son vieil âge, été professeur dans sa propre école de Luoyang en 1791. On dit aussi qu’il aurait été actif encore en 1795 à Kaifeng… Difficile de s’y retrouver.

Une chose est sûre cependant: son livre le " Tai Ji Quan Lun ", autrement dit le "Traité sur le Tai Ji Quan", a beaucoup contribué à la propagation du nom de cette discipline. Cette œuvre en constitue le fondement théorique, puisque pour la première fois des textes définissent la pratique de cette « boxe du faîte suprême».

 

Sa thèse s’inspire avant tout du Yi Jing, le « Classique des Mutations », le plus ancien traité divinatoire du monde qui doit permettre à celui qui le consulte de mieux comprendre l’ordre de l’univers, la situation qu’il vit lui-même et peut l’aider à prendre une décision, à déterminer sa conduite pour vivre en harmonie avec la Nature. Xiao Long vous en reparlera bientôt...

Au début, il y a le Wu Ji,  l’indifférencié, qui existe depuis toujours.

C’est le moment où dans la forme l’individu est statique : on est calme, on existe simplement, le poids est réparti également sur les deux pieds, il n’y a ni avant, ni arrière, ni gauche, ni droite, ni intérieur, ni extérieur.

De cette immobilité naît le mouvement. L’énergie circule dans le Dan Tian bien qu’il n’y ait pas d’action. C'est le Tai Ji.

Dès le premier mouvement le Yin se sépare du Yang. Ils se distinguent dans la droite et la gauche, le haut et le bas, l’avant et l’arrière.

Ainsi se dessinent les 5 déplacements (Wu Bu, comme dans Wu Bu Quan, le petit enchainement que beaucoup d'entre vous connaissent... mais si, vous connaissez...) correspondants aux 5 éléments (Wu Xing) : le feu avance (Qian Jing), l’eau recule (Hou Tui), le bois regarde à gauche (Zuo Gu), le métal prend garde à droite (You Pan), la terre occupe le centre (Zhong Ding).

Les déplacements s’orientent selon 8 directions (Ba Gua), les 8 points cardinaux. On obtient les 8 portes (Ba Men) qui correspondent à 8 techniques: parer (Peng), tirer (Lu), presser (Ji), pousser (An), emmener vers le bas (Cai), déraciner vers le côté (Lie), coup de coude (Zhou), coup d’épaule (Kao). C'est bien, vous n'avez pas perdu le nord...
Bref, c'est Wang qui pose sur le papier les bases théoriques du Tai Ji Quan!

Et Xiao Long boude (et un dragon qui boude, ce n'est pas commode!), il n'a pas pu trouver de portrait de Wang Zong Yue, ni une traduction valable à proposer en français... Il continue ses recherches!

Repost 0

NOUS CONTACTER:

XIAO LONG EST UN CLUB OU SE PRATIQUENT LE TAI JI QUAN, LE QI GONG ET LA RELAXATION. IL SE SITUE A EVREUX, QUARTIER DE SAINT MICHEL (27).

VOUS TROUVEREZ LES INFORMATIONS SUR LES COURS, LES HORAIRES ET NOTRE SALLE PLUS BAS SOUS LA RUBRIQUE "COURS HORAIRES".

POUR EN SAVOIR PLUS?

NOTRE MAIL: mushutaiji@gmail.com

Recherche

QUI EST XIAO LONG?

 


XIAO LONG:
"Petit Dragon"est notre logo. Il nous accompagne sur nos T-Shirts, nos sweats, nos circulaires d'information, il signe même nos articles! Il est sympathique, de bonne composition, à l'image de l'ambiance de notre section qui souhaite être conviviale, ce qui ne nuit en rien aux progrès de nos adhérents, ni au sérieux des cours, au contraire...

L'AUTEUR

Les textes sont rédigés par Xiao Long. Ce blog est a but non commercial, non lucratif. Il délivre des informations et des commentaires techniques et culturels pour les pratiquants de Tai Ji Quan et de Qi Gong ainsi que pour tous ceux qui s'interessent à la culture asiatique.