Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 06:23

Ce dimanche 8 Mai avait lieu la 5ème rencontre nationale de Tai Ji Tui Shou à Gif sur Yvette à l'instigation de Maitre Yuan Hong Hai (Association Jingwu).

 

Les Maitres Jian Liu Jun *(styles Chen et Wu), Ruan He Yuan (style Sun), Wang Li Kun (style du serpent), Yang Li Qin (style Yang) et Zhang Ai Jun (style Zhao bao) ont présenté leurs styles respectifs aux nombreux participants attentifs et concentrés...

On ne peux que remercier Maitre Yuan Hong Hai et tous ceux qui l'ont aidé à mettre sur pied cette rencontre dans un esprit d'échange et d'ouverture. Il n'est pas question ici de comparer les pratiques pour déterminer laquelle est la "meilleure", il est important de comprendre que tous ces styles différents sont une richesse et qu'au delà des différences visibles les principes fondamentaux restent les mêmes. 

Les participants n'ont pu qu'apprécier la disponibilité, la simplicité, la gentillesse de ces Maitres et la passion qui les anime et qu'ils savent transmettre à leurs élèves. Débutants, compétiteurs ou enseignants, chacun a pu y trouver son compte. Une réussite cette année encore et on souhaite que cette tradition du 8 Mai perdure...

 

Une photo de groupe suivra peut être d'ici peu...

*Me Chen Y Rhe qui devait venir, était absent: c'est donc Me Jian qui faisait une démonstration de ce style.

Partager cet article

Repost0
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 18:48

"On peut être intelligent toute sa vie et stupide un instant".

ane01.gif

 

Partager cet article

Repost0
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 18:44

Un peu de musique à présent ! Jouons du pipa…

pipa2Le pipa (琵琶; pinyin: pípá) est un instrument de musique à cordes pincées. Muni de 4 cordes en soie, ou à présent en acier (moins poétique tout de même...). On le retrouve parfois sous l'appellation de "luth". On parle de pipa déjà dans certains textes datant du IIème siècle av J.C!

 

A l’issu du simple fouet (Tan Bian), on fait un demi-pas  (Attention, un demi seulement, pas un entier, qui rapprocherait  trop les deux pieds et nous pousserait au déséquilibre…). En même temps, la main droite qui formait le crochet (Gou) se déplace vers l’avant. Le poids du corps se trouve donc sur la jambe gauche.

Puis, je prends appui sur la jambe droite (arrière) et je « m’assois » tout en ramenant la main droite (en fait, c’est la torsion de la taille qui fait se déplacer le bras), le bras gauche suit naturellement (il bouge assez peu).

Inspirer.

pipa yang chen fuLes mains se placent pour jouer du pipa, main gauche en haut, main droite au niveau du coude gauche et pressent l’une vers l’autre.

Le pied gauche se place devant, sur le talon (qui peut servir à bloquer le pied du partenaire ou… à lui écraser discrètement les orteils?). Expirer.

 

Cette technique peut être appliquée comme une clé : la main en bas saisissant ou contrôlant le poignet, la main du haut exerçant une (désagréable) pression sur le coude de l'adversaire (on parle ici d'adversaire car après cet exercice, il ne sera peut être plus votre partenaire...).

Ainsi les mains ne peuvent être trop "proches" l'une de l'autre, puisqu'elles doivent tenir compte de l'espace entre le poignet et le coude.

 

NB : la technique SHOU HUI PIPA se réalise différemment selon la forme :

Dans la forme 16, la main droite est sur l’arrière (finition du tan bian), alors que dans la forme 24, la main droite est placée devant, en finition du « brosser de genou » (lou xi ao bu).

Partager cet article

Repost0
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 18:20

image sorties idLa boxe du startège Sun Bin (Sun Bin Quan) mérite le détour. Connue sous le nom de "boxe des longues manches"(Chang Xiu Quan), on imagine déjà mieux la chose: les pratiquants de cette boxe avaient coutume de s'entrainer avec leurs manches s'étirant jusqu'à leurs doigts.

Et ceux qui ont lu quelques romans de Van Gulik, savent que sous la dynastie des Tang, les femmes qui évoluaient dans les milieux à risques, chanteuses, courtisanes, prostituées, apprenaient à frapper les importuns avec leurs longues manches lestées avec des oeufs de fer (et pas en chocolat!!!).

le secret des poignards volants 50141Dans le roman "Le motif du saule",une acrobate utilise ses manches pour tuer un agresseur, avant de casser le bras d'un autre! Un seul coup, bien placé, les libérait des admirateurs trop empressés...Discrétion et efficacité assurées!

Il existait aussi dans la panoplie vestimentaire des écharpes plombées, armes insoupçonnables, souvent utilisées par les tueurs à gages chinois. D'un mouvement sec, ils étaient capables de broyer la gorge d'un adversaire, comme on peut le lire dans "Meurtre à Canton".

Il est vrai que cela plombait un peu l'ambiance...

Sun BinLa "boxe du Général Sun Bin" est une boxe du Nord, créée selon la légende par ledit général (380-316 av J-C), que l'on confond souvent avec Sun Zi (544-496 av J-C), auteurs tout deux d'un ouvrage nommé l'Art de la guerre.

Ce texte semblait être perdu, on doutait même de son existence, jusqu'au jour où l'on découvrit dans un tombeau des han de l'Ouest, en avril 1972, à Yinqueshan, dans le district de Linyi, province du Shandong, des lamelles de bambous, sur lesquelles était retranscrit non seulement les texte de Sun Zi, mais aussi celui de Sun Bin! Cela permit de distinguer nettement les deux auteurs et leurs spécificités.

danseusesCe style n'apparait néanmoins, historiquement parlant, qu'à partir de la dynastie des Qing, lorsque Zhang You Chun l'enseigna à Yang Ming Li. On le pratiquait à Qingdao(province du Shangdong) où il est resté populaire.

Il existe plus de 14 formes en Sun Bin Quan. Ce sont les trois premiers enchainements qui sont connus sous le nom de "boxe des longues manches".

Pour se faire une idée de ce style:

 

http://www.youtube.com/watch?v=43nOpyvIJWY&feature=related

http://www.dailymotion.com/video/x31hho_sun-bin-quan-boxe-de-sun-bin_sport

 

 

 

Partager cet article

Repost0
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 18:38

"La règle est droite, la vie est courbe".

 

courbe.jpg

Partager cet article

Repost0
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 18:20

bataille.jpgUn officier sur le point de perdre la bataille, voit surgir un Dieu accompagné de son armée céleste.

Ce Dieu lui permet de vaincre aisément. Après la bataille, l'officier s'agenouille devant le Dieu et lui demande son nom.

 

 

 

 

 

 

"Je suis le Dieu de la cible", lui répond-il.

"Quelle vertu puis-je prétendre posséder, moi, simple petit officier, pour que vous me veniez ainsi en aide?

"C'est une récompense, lui dit le Dieu: du temps où tu t'entrainais au champ de tir,jamais tu ne m'as blessé de tes flèches."archer.jpg

 

      Xu Zichang (dyn.Ming)

            "Forêt de drôleries"

Partager cet article

Repost0
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 18:12

tambour.jpgUn exercice que l’on retrouve dans différents enchainements de Qi Gong et qui mérite que l’on s’y arrête afin de mieux le pratiquer :

Le « tambour céleste » est l’arrière de notre crâne ! On place les mains sur les oreilles : c’est la base de la main qui obture totalement l’oreille, les doigts sont en arrière de la tête. Il faut bien appuyer afin de bien boucher les oreilles.

Les majeurs se placent naturellement au niveau de l’occiput. On pose les index sur les majeurs et d’un petit mouvement sec, on fait glisser l’index qui « claque » sur la tête.

Le bruit produit résonne dans la tête (même si elle est bien pleine !!!). Cette vibration stimule les oreilles et clarifie l’esprit : on renforce le Qi du Rein et on calme le Shen. Certains y ont trouvé un meilleur sommeil, d’autres un soulagement pour leurs acouphènes, d’autres encore stimulent ainsi leur attention au moment des coups de pompe…

Après quelques battements de tambour, on décolle les mains un peu rapidement des oreilles. On entrouvre la bouche pour éviter une surpression désagréable. Et, voilà, on est tout neuf !!!

Partager cet article

Repost0
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 19:58

" Il ne peut pas pleuvoir chez le voisin,

sans que nous ayons les pieds mouillés."

pluie.jpg


Partager cet article

Repost0
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 19:24

Pour ceux qui en seraient proches, ou s'en rapprocheraient à l'occasion de vacances en pays basque, le musée Asiatica de Biarritz vaut un détour:

 


Musee-Asiatica-Biarritz--17-04-2011--2-.JPGUne grande salle au sous sol est consacrée à L'Inde  dans laquelle une déesse-mère , âgée de 6000 printemps (!) nous attend. Hors saison, on peut même bénéficier d'une visite en toute solitude, au frais... ce qui ne gâche rien!

 

 

 

 

Bon, d'accord, on s'y perd un peu au milieu de ces figures mythologiques indiennes, mais les indications données ainsi que le livret de visite fourni sont une aide efficace.Musee-Asiatica-Biarritz--17-04-2011--6-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

Dans les autres salles, le voyage se poursuit vers le Tibet (et des divinités au physique un peu moins sympathique), puis le Népal, l'Himalaya (dont une collection de masques en bois impressionnante) et enfin la Chine avec quelques très belles pièces. 

Musee-Asiatica-Biarritz--17-04-2011--4-.JPG

 

 

 


Xiao Long y a retrouvé des cousins éloignés, il a rencontré un boeuf au regard... bovin (euh, non, divin!) et a rapporté quelques petites  photos pour vous faire partager ses découvertes.


Musee-Asiatica-Biarritz--17-04-2011--3-.JPG

Pour en savoir plus: www.museeasiatica.com/french.htm


Partager cet article

Repost0
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 14:19

" Quand le sage montre la lune,

l'abruti regarde le doigt."

lune-chat.gif

Partager cet article

Repost0

NOUS CONTACTER:

XIAO LONG EST UN CLUB OU SE PRATIQUENT LE TAI JI QUAN, LE QI GONG ET LA RELAXATION. IL SE SITUE A EVREUX, QUARTIER DE SAINT MICHEL (27).

VOUS TROUVEREZ LES INFORMATIONS SUR LES COURS, LES HORAIRES ET NOTRE SALLE PLUS BAS SOUS LA RUBRIQUE "COURS HORAIRES".

POUR EN SAVOIR PLUS?

NOTRE MAIL: fengyulong1@gmail.com

Recherche

QUI EST XIAO LONG?

 


XIAO LONG:
"Petit Dragon"est notre logo. Il nous accompagne sur nos T-Shirts, nos sweats, nos circulaires d'information, il signe même nos articles! Il est sympathique, de bonne composition, à l'image de l'ambiance de notre section qui souhaite être conviviale, ce qui ne nuit en rien aux progrès de nos adhérents, ni au sérieux des cours, au contraire...

L'AUTEUR

Les textes sont rédigés par Xiao Long. Ce blog est a but non commercial, non lucratif. Il délivre des informations et des commentaires techniques et culturels pour les pratiquants de Tai Ji Quan et de Qi Gong ainsi que pour tous ceux qui s'interessent à la culture asiatique.