Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mai 2020 6 23 /05 /mai /2020 16:26

 

"Ne dites rien des affaires dont vous avez entendu parlé,

ignorez tout des affaires sur lesquelles on vous interroge,

ne vous mêlez pas des affaires qui ne vous regardent pas,

rentrez chez vous sitôt qu’il n’y a pas d’affaires."

 

 

PHOTO XIAO LONG

 

Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans PROVERBES
23 mai 2020 6 23 /05 /mai /2020 16:23

 On vous serine en Tai Ji Quan « Tenez votre ballon, reprenez votre ballon, soyez rond,circulaire... ». Mais c’est difficile, il est complètement virtuel ce ballon, alors il se rebelle, il s’écrase en ballon de rugby, se riquiquise en balle de tennis, se dilue en pneu dégonflé sans volume…comment le maitriser?

Alors, peut-être serez-vous content d’apprendre que le ballon … existe… Il n'est pas si virtuel que ça... Il existe des exercices qui se font avec une balle!!!

 

Et d’où nous viens cette balle de Taiji?

 

Autrefois cette pratique s'appelait le « Qi Gong yin-yang de la balle de taiji ». D’après Yang Fukui (dit Yang Lu Chan), l'utilisation de la balle comme outil pour le Tai Ji Quan viendrait du style Chen, puis se serait diffusé dans les styles Yang et Wu.  

Un « chant de la balle » est attribué à Chen Chan Xing (1771-1853), qui était le professeur de Yang Lu Chan.  La balle aurait été très à la mode dans les années 20 à 40 (il y a toujours des modes!), puis la balle est tombée ;) un peu aux oubliettes…

De nos jours, et déjà depuis de nombreuses années, c’est Yang Jwing-Ming –qui réside aux États-Unis qui a remis l’exercice de la balle –en bois- au goût du jour. Ces balles osnt belles et agréables et pèsent leur poids! C'est un bon moyen de prendre conscience de ce qu'est réellement une balle et de la façon dont on peut la manipuler, la faire rouler!

De nombreuses combinaisons sont possibles, par exemple :

 

En échauffement :

La balle de Taiji est un outil pédagogique qui gagne à être connu, notamment pour le travail en spirale du tronc, et la souplesse des articulations des hanches. C’est donc un bon échauffement.
Le travail est ludique, peut se faire seul, ou à deux. Il existe des exercices spécifiques et même de petites formes.

La masse de la balle renforce l'intensité de l'exercice qui du même coup devient plus ou moins exigeant. On peut donc, selon sa forme, et ses envies choisir une balle plus ou moins lourde et faire travailler ses petits muscles.

En Tai Ji Quan, on ne cherche pas non plus à devenir Rambo -ou bien?, donc des balles de 1 à 4 kg sont bien suffisantes  pour développer une force souple et dynamique, ou travailler la vitesse et le délié, sans risques pour les articulations. Pensez à elles, elles vous le revaudront bien, c’est sûr ! On trouve des balles en plastique et des balles en bois –plus chères bien sûr- mais bien belles !!!🏐

Certains pratiquants les « parfument »  avec des huiles essentielles… C’est aussi donc un "Méga antimites" si vous les mettez dans votre penderie… s’il y a de la place !

La balle peut aussi servir à présenter les exercices de Tui Shou.

On fait des cercles verticaux en tenant à deux la balle. Ce travail doit être précédé d'un travail en solo car le mouvement implique tout le corps, il faut apprendre d’abord à manier « l’outil » seul, pour ensuite savoir synchroniser avec un partenaire. Une souplesse élastique de la colonne vertébrale est recherchée, n’oubliez pas cependant de ménager vos cervicales et lorsque le mouvement se propage aux bras, il ne remontera pas vers le cou!.

Une fois que les partenaires sont à l'aise, on peut commencer le travail d'attaque et de neutralisation.

On est vraiment dans l’état d’esprit Tui Shou : L’important est d'écouter pour ne pas s'opposer, mais juste dévier, absorber, transformer…

🤼‍♀️ Le geste est continu, on écoute, on suit... On y trouve la circularité et une approche solo et/ou duo qui permet de prendre conscience des trajectoires des poussées, de comprendre que neutraliser et contre-attaquer forment une unité. On peut s’entrainer sur place ou à pas mobiles… Bref, infinies possibilités !

 

Le travail avec la balle est aussi une façon d’approcher ce qu’est le Dan Tian.

Sentir son centre et sentir que les mouvements viennent de ce centre...C’est une bonne base pour acquérir fluidité, souplesse et élasticité. Savoir garder son axe et travailler la taille.

 

"Tenez la balle et imaginez qu'il y a un axe 
Cet axe fait face au Dan Tian et est le centre de toutes les directions."
 
(Extrait du Chant de la balle attribué à Chen Chan Xing.

Il existe de nombreuses formes, comme par exemple « La forme de balle de Yang Lu Chan » qui conviendra bien aux personnes pratiquant les styles Yang qui ont l’habitude d’être en appui arrière permanent.

Mais bon, comme toujours, il faut apprendre avec un professeur qui saura vous mettre en garde contre les « mauvaises postures » !

Allez, au travail, vous serez bientôt un enfant de la balle…

Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans TAI JI QUAN
16 mai 2020 6 16 /05 /mai /2020 15:28

 

L'oiseau choisit l'arbre

sur lequel il veut se reposer,

mais l'arbre ne peut choisir l'oiseau.

 

 

PHOTO XIAO LONG

 

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans PROVERBES
2 mai 2020 6 02 /05 /mai /2020 17:12

 

 

A quoi bon jouer du luth

 en présence d'un âne?

 

 

PHOTO XIAO LONG

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans PROVERBES
11 avril 2020 6 11 /04 /avril /2020 14:52

 

Pour ceux qui n'ont pas la chance d'avoir un jardin et qui , les malheureux, ne connaissent donc pas les plaisirs du désherbage, du ratissage, de la tonde et autre exercice de taille ... Xiao Long, qui vient de fêter fin mars ses 11 ans, a une pensée émue et ... vous offre un peu de printemps et de nature...

 

PHOTO XIAO LONG
PHOTO XIAO LONG
PHOTO XIAO LONG

                              

 

Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans CULTURE
11 avril 2020 6 11 /04 /avril /2020 14:35

Les séances massages  en "institut" ne sont pas donnés et on peut très bien se délasser tranquillement en restant à la maison. bon, c'est vrai, ils sont loin, là bas, tout au bout des jambes et ce n'est pas toujours simple de les atteindre: les pieds!

Nos pieds sont les grands oubliés de la vie : pour peu que l’on vive sous un climat peu clément, ils passent leur temps enfermés dans des chaussures, emmitouflés dans des chaussettes, cachés, sans pouvoir jamais prendre un bol d’air…

Et ces malheureux orteils, empilés, serrés , ne respirent plus!

Parfois, surpris, vos pieds se retrouvent dans des sandales, des tongs : alors totalement désorientés, ils s’irritent et se couvrent d’ampoules lumineuses et douloureuses… Pas simple la vie des pieds… L'hiver emprisonnés mais protégés, l'été libres mais si sensibles!

Il ne faut pas oublier de s'occuper un peu d'eux. Je ne parle parle pas d'embellissement, petit vernis rose - pour les Messieurs, on oublie ;) et ponçage de talons... Je parle de massages!

On dit en Chine que celui qui se masse les pieds tous les soirs vivra 100 ans : alors, c’est le moment ou jamais de s’y mettre !Et puis, on ne risque rien!

 

Nous ne sommes pas des réflexologues plantaires diplômés, mais sans entrer dans la complexité de nos pieds, nous pouvons cependant nous occuper d’eux pour nous sentir mieux… Et on n'a pas besoin d'appareils compliqués et/ou onéreux.

Pour commencer, on s’installe confortablement … pour les atteindre (ou bien trouvez une âme charitable pour se mettre à vos pieds !). En effet, nos pieds sont bien loin, là en bas... c'est bien pour ça qu'on les oublie!

 On peut commencer par  chauffer ses mains (oui, je sais, on parle des peids, mais si vos mains sont chaudes ce sera encore mieux...) puis  on va masser l'ensemble du pied à "pleine main".

 On va masser entre le pouce et l’index replié les tendons d’Achille en faisant des allers retours. On peut faire les deux pieds en même temps si on veut ( ou peut ?).

 On renforce ainsi la vitalité (massage du point 3 Rein) et on lutte contre la rétention d’eau. On aide à soulager ainsi aussi les douleurs du bas du dos (massages de 60 et 62 Vessie).

Puis les chevilles en flexion, on attrape les orteils pour les fléchir au maximum, on peut ainsi tirer avec les mains pendant que les orteils font une contre poussée en expirant. On étire ensuite les orteils, on les masse, on les met en éventail (pas si simple !!!). Bref, on s’occupe d’eux ! On peut aussi masser entre les orteils.

Cet exercice assouplit les orteils et joue aussi sur le fonctionnement des organes des sens (et dit-on sur les sinusites). On stimule les points Jing (extrémités des méridiens) et bien sûr la circulation du sang dans ces extrémités souvent froides.

Entre autres les trois méridiens Yin Foie, Rate et Rein sont stimulés...

On masse aussi toute la plante des pieds en exerçant des pressions plus ou moins fortes avec les deux mains, on malaxe tranquillement. Cela détend la voûte plantaire, stimule la circulation du sang dans cette zone et dans les jambes et en plus cela aide à mieux dormir.

On n’oublie pas non plus le dessus du pied, en insistant un peu plus au-dessus du gros orteil (3Foie).

Le truc : rien ne vous empêche de faire ce massage , après un bains de... pieds... avec un peu de karité ou de l'huile de coco (pas chère au rayon cuisine ;) et qui rapporte gros!) et alors  la pôv’peau de vos pieds appréciera…

Et voilà, après ça, bien détendu, direction dodo !

 

Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans Points Méridiens Energétique
28 mars 2020 6 28 /03 /mars /2020 16:34

 

"Celui qui sait gouverner le monde

doit être comme celui

qui mène paître les chevaux.

Il en prend soin

et écarte d'eux ce qui pourrait leur nuire."

 

 

PHOTO XIAO LONG

 

Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans PROVERBES
7 mars 2020 6 07 /03 /mars /2020 11:13

 

 

Quand un lettré achète achète un âne,

le contrat peut faire trois pages

sans que le mot âne y figure.

 

PHOTO XIAO LONG

 

Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans PROVERBES
7 mars 2020 6 07 /03 /mars /2020 10:56

 

Difficile en ce moment de à côté de l’actualité… on parle en ce moment beaucoup de masques sanitaires et le Petit Dragon s’est demandé pourquoi le port de ce masque en avis est aussi populaire alors que chez nous, nous aurions plutôt tendance à regarder d’un sale œil celui qui le porte.

Le nombre de personnes qui portent un masque chirurgical au Japon  et dans  les pays d'Asie comme la Chine, la Corée… est surprenant pour des Occidentaux qui dramatisent et n’apprécient pas  le port de masques. En Asie, avoir une bonne partie du visage caché par le masque sanitaire ne pose aucun problème.  Cet usage serait ainsi apparu progressivement après la pandémie de grippe espagnole en 1919, qui aurait causé plus de 400.000 morts.

 

 

 Les premières apparitions des masques chirurgicaux dans la rue étaient dues à la politesse japonaise élémentaire. Des personnes qui ne se sentaient pas bien mais qui voulaient tout de même se rendre à leur travail ou sortir, se sont mises à porter des masques pour que leurs germes ne contaminent pas les autres. Des études (Xiao Long n’a pas plus de précisions)  montrent ainsi qu'il réduirait de 80% le risque de contagion.

C’est une simple marque de respect et d'hygiène. Il faut avouer que chez nous, il semble trop souvent normal d’aller et venir sans précautions particulières et on a trop souvent tendance à distribuer généreusement, et avec insouciance, autour de soi ses germes et virus…

Alors que, pourtant, lorsqu’on peut le faire, c’est bien en se reposant chez soi que l’on récupère le mieux et il serait souhaitable non seulement de prendre soin de soi mais aussi des autres qui n’ont pas forcément envie d’être atteints à leur tour. Il y a bien des activités que l’on peut suspendre momentanément, sans que cela porte préjudice à qui que ce soit.

Si renvoie tant de monde porter ses masques en Asie, cela ne signifie pas pour autant qu’il soit tous malades ! Cool!

Depuis d’autres raisons expliquent leur popularité.  L’utilisation de  masques a presque triplé en dix ans et le marché japonais du masque rapporte quelques  230 millions de dollars par an.

Certains (surtout des jeunes) portent des masques pour s’isoler et rester dans leur bulle. Selon le psychologue Jun Fujikake, il existe une obsession de communication indirecte grâce à la technologie (lorsqu’on porte masque, écouteurs sur les oreilles et téléphone dans la main, c’est qu’on ne recherche pas forcément la discussion avec autrui…). On peut aussi ainsi être plus neutre et ne pas montrer ses émotions !

Il y a aussi le port du masque  en hiver pour garder son visage au chaud. Il remplace l’écharpe sur le nez ? S’il fait très froid ou en cas d'air sec, porter un masque permet de ne pas respirer l'air "directement" et évite d'irriter sa gorge ou d'attraper froid.

Il y a la prévention des allergies printanières. Les pollens au Japon  sont très puissants, de février à fin mai  ils circulent en abondance et de nombreux Japonais sont allergiques.

Il y a la version antipollution, pour se protéger de nombreuses particules en suspension. Et en scooter ou deux roues de tous poils, très répandus en Asie, ce n’est pas négligeable (sans parler des insectes percutés à grande vitesse ! Pauvres insectes !)

Il y a le port de masque « esthétique » : se montrer en public sans maquillage ou non rasé n’est pas très correct, alors on se camoufle un peu… (Peut être la mode des « barbes » est-elle née de la non utilisation de masque ?)

 

Les masques peuvent devenir des accessoires de mode ! L'écrasante majorité des masques vendus sont blancs, mais on en trouve aussi de plus farfelus.Un grand nombre d’entreprises lancent sur le marché tout un choix de jolis modèles de masques, toutes les couleurs sont possibles, différentes formes aussi, ainsi que des imprimés (Hello Kitty pour les enfants par exemple ou des dents de vampires…)

Le fabricant de cosmétiques T-Garden a créé le Flavour Mask , tout beau, tout rose (gnarff ! pour les filles du coup ?), il répand un agréable parfum de framboise.

Il existe donc de nombreux fabricants de masques et il s'en vend un peu partout, notamment dans les konbini (supérettes) ou encore les 100¥ Shops.

Bien, nous n’en sommes pas là… même si nos grandes villes sont bien polluées, nos pollens bien actifs et nos virus et autres  bien présents. Si vous voulez vous y mettre en tout cas, je vous conseille celui avec un panda ou encore le joli rose clair avec des nounours sur les oreilles ! Si, il faut oser!!

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans CULTURE
10 février 2020 1 10 /02 /février /2020 10:39

 

Nei en chinois signifie  intérieur ou dedans. Jing signifie la chaîne d’un tissu, le fil de chaine qui entrecroisé avec le fil de trame forme un tissu. Mais il peut aussi avoir le sens d’écritures classiques ou de de canon religieux, qui finalement sont aussi des « trames ». Tu, c’est un plan, une carte, un dessin (comme dans Taiji tu).

Nei Jing Tu peut se traduire par « carte de notre trame intérieure ».

La version la plus connue de cette représentation  a été trouvée sur une stèle datée de 1886 qui se trouve sur un mur d’un des bâtiments du temple taoïste des nuages blancs à Beijing (白雲觀). Cette représentation du travail interne aurait environ mille ans (difficile de vérifier à la source J ).

On y voit quoi ?

Le diagramme se lit de bas en haut et représente le corps humain vu de profil. On distingue trois parties essentielles : les trois champs de cinabre (Dan tian). Il dépeint les différentes transformations énergétiques qui surviennent lors des pratiques d’alchimie interne.

On voit à la colonne vertébrale et le crâne. On y voit les organes symbolisés.

 

Dans la partie inférieure, un garçon et une fille (le Yang et le Yin),  travaillent ensemble pour actionner une roue hydraulique permettant d’envoyer l’eau (le Jing – l’Essence , dans cette région est le Rein), le long du canal sinueux (la colonne).

En inversant le jing ou l'Essence, représenté par le cours d'eau le long de la colonne vertébrale, ils évitent qu'elle s'écoule vers le bas et qu'elle soit perdue. Cette eau va croiser différents passages.

Elle va être réchauffée au niveau du Dan Tian moyen 中丹田 afin de produire la vapeur  (le Qi )  qui va être diffusée vers le Dan Tian supérieur 上丹田 ,  lui-même représenté par le mont Kun Lun représentant les différentes composantes de l’esprit et du cerveau.

 

Le champ de cinabre inférieur est placé à côté des quatre symboles du Yin-Yang qui représentent les quatre agents extérieurs (bois, feu, métal, eau), avec le cinquième (la terre) au centre.

Sur la droite, on aperçoit une forêt, le Foie. Sur la gauche du champ du cinabre se tient un buffle qui laboure la terre et plante la pièce d'or, une image de la première graine de l'élixir doré. Le buffle qui laboure la Terre, symbolise ainsi la fonction de transformation du Centre (associé à la Rate, Estomac et Intestins).

 

Au centre se trouve le champ de cinabre médian, en forme de spirale et situé dans la région du cœur. Juste au-dessus, un jeune garçon tient la constellation de la grande ourse, symbole du centre du cosmos. Cette boule de Feu est associée au Cœur, symbole de l’amour et de la compassion  et qui est également la demeure du Shen , la conscience organisatrice.

Selon le légende du « Bouvier et de la Tisserande », Niu Lang 牛郎 et Zhinü 織女. Un vacher, correspondant à l’étoile Altaïr, ne peut retrouver son épouse, l’étoile Vega, qu’une fois par an. En médecine chinoise, la tisserande représente la fonction de thésaurisation du Jing des Reins et le bouvier représentant le Feu empereur du Cœur, tous deux formant l’axe Shao Yin.

 

 

Plus haut, au-dessus et derrière la pagode  (la trachée, lieu de passage de l’énergie du Ciel et de la Terre), on trouve l'oreiller de Jade, situé à l’arrière du crâne.

La partie supérieure de l'image représente le champ de cinabre supérieur. Derrière les grandes montagnes, sur la gauche, émerge le méridien gouverneur, Dumai; le vieil homme assis à côté de lui est Laozi 老子.

En dessous commence le méridien concepteur, Renmai, qui se déroule sur le devant du corps. Le moine debout, avec les bras levés, se tourne vers  Bodhidharma 達摩 (qui introduisit le bouddhisme Chan en Chine). Les deux points des yeux sont  représentés par le soleil et la lune.

 

Et ça nous dit quoi ?

C’est l’illustration de l’interaction entre nos trois Dan Tian, il présente le flux qui se déploie dans les « Huit Merveilleux Vaisseaux » Qi Jing Ba Mai et révèle les résonnances qu’il y a entre le Ciel , l’Homme et la Terre . La nature est au dehors, la nature est en nous, nous fonctionnons comme elle, et nous la prenons pour modèle pour gérer notre quotidien. On ne peut aller contre la nature.

IL évoque aussi Yuan Shen 元神, « l’Esprit originel »,  et décrit les cinq Shen* associé aux cinq organes Zang plus un Shen associé à la vésicule biliaire .

Cette carte est intéressante et nous aide à mieux comprendre comment les Chinois voient le fonctionnement interne et énergétique de notre corps. Rien à voir avec notre conception de l’homme « machine » : Le corps est « une machine qui se remue de soi-même », est la formule employée par Descartes. Le corps est comme une horloge, avec des rouages, tout fonctionne comme un mécanisme bien huilé. Le corps, c'est de la matière et rien que de la matière…

 On conçoit bien que les occidentaux aient un peu de mal à percevoir le corps comme le Nei jing tu !

 

Shen*  est une notion complexe que l’on ne peut qu’aborder… à creuser pour ceux qui sont intéressés sur des sites de MTC.
C’ est la forme la plus immatérielle du Qi. * Il regroupe l'ensemble de nos fonctions psychiques et spirituelles. L' Esprit Shen est  un des « trois trésors », il se décline sous cinq formes en lien aux aspects psychiques et émotionnels ...


Le Shen -  Cœur     Source de vitalité, joie ,discernement
Le Hun  -  Foie       Source de créativité et d'élaboration de projets  
Le YI –     Rate       Source de l'apprentissage et de la cohérence  
Le Po –     Poumon Source de l' instinct de survie et de la protection de soi
Le Zhi –    Rein      Source de la volonté et de l'affirmation du soi


 

Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans TAI JI QUAN QI GONG

Recherche

 Ce blog est a but non commercial, non lucratif. Il délivre des informations et des commentaires techniques et culturels pour les pratiquants de Tai Ji Quan et de Qi Gong ainsi que pour tous ceux qui s’intéressent à la culture asiatique.

Si vous voulez pratiquer le Tai Ji Quan ou le Qi Gong, allez sur le site de l'association Feng yu Long où vous trouverez toutes les informations nécessaires.

https://www.taijiqigongevreux.com/

 

.