Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 16:19

Êtes-vous doué pour la musique ? C’est ce que vous allez découvrir en réalisant le pipa (琵琶; pinyin: pípá). Pour jouer de ce "luth", il faut être précis...

 

Pipa_02.jpgÀ l’issu du brosser de genou, on a la main droite devant qui pousse, la main gauche en bas, latérale, qui a dégagé un bras ou un pied… Le pied gauche est en avant, le pied droit en … arrière ! (soupir – pause).

 

 

On fait un demi-pas  (on s’économise, un demi seulement, pas un entier : les deux pieds seraient trop proches et il y aurait un déséquilibre à la clé … de sol ? sur lequel on risquerait bien de finir !).

 

 

En même temps, la main droite qui était en train de pousser en avant se déplace légèrement, toujours vers l’avant, prolongeant le précédent mouvement de poussée, comme si on allait chercher le bras d’un partenaire. Le poids du corps se trouve donc sur la jambe gauche. Le pied droit avance d’un demi-pas et se repose…

 

Puis, je prends appui sur la jambe droite (arrière) et je « m’assois », dos bien vertical, tout en ramenant la main droite (en fait, c’est la torsion de la taille qui fait se déplacer le bras), le coude au niveau de la hanche droite.

 

Le bras gauche suit naturellement, il monte et vient se placer la main à hauteur des yeux pendant que le pied gauche se libère et se repose au sol par le talon, pointe de pied levée .

Les mains sont en position pour « jouer du pipa », main gauche en haut, main droite au niveau du coude gauche et elles exercent virtuellement une pression sur un bras invisible (pas de danger !) : la main gauche vers le haut, la main droite vers le bas. Ainsi les mains ne peuvent être trop "proches" l'une de l'autre, puisqu'elles doivent tenir compte de l'espace entre le poignet et le coude.

 

    cigaleBref, on exécute une clé (de fa cette fois ?), mais avec un bémol : on ne fait qu’imaginer un partenaire.

    Le pied gauche se replace devant, sur le talon. Ce talon peut servir à bloquer le pied du partenaire ou… plus mélodieux, à lui écraser consciencieusement les orteils?).

Ces applications ne sont que des suggestions, il en existe toute une gamme, l’essentiel est de pouvoir en imaginer une sans fausse note ! Ou « Hymne à la joie », de les tester avec un partenaire (alto ou soprano au choix !).

 

La respiration suit la règle, préparation du mouvement en inspiration, expiration pour la finition de la technique.   pipa3.gif

 

NB : la technique SHOU HUI PIPA se réalise différemment selon la forme :

Dans la forme 16, la main droite est sur l’arrière (finition du tan bian – simple fouet), alors que dans la forme 24, la main droite est placée devant, en finition du « brosser de genou » (lou xi ao bu).

 

Prochain épisode, on s'attaque aux singes.....

Partager cet article
Repost0
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 14:32

"Presse-toi de faire vite ce qui ne presse pas,

afin de pouvoir faire lentement ce qui presse".0948400001199822996-8223759220.jpg

Partager cet article
Repost0
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 14:09

Hong Yi est une artiste malaisienne, elle est architecte et travaille dans un cabinet réputé, installée à Shanghai, son hobby est la « peinture ». Elle rêvait à l’origine de créer des dessins animés, mais la voilà « portraitiste »…

_MG_1672_900.jpg Elle crée des portraits de personnalités chinoises comme Zhang Yimou, le réalisateur des « Poignards volants » (entre autres…) en chaussettes (non, ce n’est pas elle, qui travaille en chaussettes, quoique… l’histoire ne le dit pas ! C’est sa « toile » qui est … en chaussettes ! Peindre avec un pinceau, c’est complètement dépassé !merged_5.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour le portrait de Zhang Yimou, 1500 chaussettes ont laissé leur « peau »…

Yi-Hong-Yao-Ming-550x365.jpgElle utilise les matériaux les plus surprenants pour réaliser ses œuvres : Elle utilise un ballon de basket trempé dans de la peinture rouge pour peindre Yao Ming, le … basketteur chinois. Le chanteur Jai Chou a vu le jour grâce à une tasse à café accompagnée de sa soucoupe trempées dans le café… What else ? C’esont les paroles d'une chanson de Jay Chou qui lui en a donné l’idée.

Jay-Chou-2-450x343.jpg

Ai Weiwei apparait en graines de tournesol… plus « classique ».

Cette artiste a débuté grâce à… disons… un réseau social célèbre, le jour où la vidéo qu’elle avait postée a été vue par des millions d’internautes. C’est aujourd’hui une des représentantes les plus en vue  de la scène artistique chinoise.

Jay-Chou-4-450x671.jpgC’est le moment de fouiller dans les armoires et de « peindre » le portrait de vos proches, un conseil n’utilisez pas de vieilles chaussettes, on pourrait y voir une allusion…

Partager cet article
Repost0
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 12:51

"Lorsqu'on prend un gourdin pour appeler un chien, il ne vient pas."11118d7f

 

Partager cet article
Repost0
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 12:40
Pour ceux qui souhaitent revoir quelques-uns des mouvements appris cette année, qui veulent tirer à l'arc avant d'aller se reposer à l'écurie et voir les deux poissons qui se suspendent à la pagode... Voilà une vidéo d'un "enchaînement pour les 12 méridiens" présenté par Maître Zhang Jian, neveu  de Maître Zhang Guan De. Aucune excuse donc pendant cette période de relâche... révisions en images sur fond de palmiers!
Partager cet article
Repost0
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 12:16

Nous avons déjà parlé un peu de Lu Zi Jian. Cet homme hors du commun mérite que l’on s’arrête un moment sur sa longue vie. Il serait aujourd’hui âgé de 119 ans  et l’un des hommes les plus vieux du monde ! On nous répète sans cesse que nous allons tous atteindre un très grand âge (sans doute pour expliquer pourquoi on nous met au boulot plus longtemps !), alors il faut s’y préparer… et débusquer les… secrets !WuWeigraphic.jpg

 

Né en 1893, 19ème année du règne de L’Empereur Guang Xu (dynastie Qing), Lu Zi Jian vit à Chongqing (Sichuan) et nombreux sont ceux qui viennent lui demander le secret de sa longévité... (souhaitant sans doute  éviter l’empoisonnement au mercure : combien de malheureux taoïstes ont cru à cet élixir, en ont ingéré et… y ont succombé dans leur quête de l’immortalité !)

Ce disciple de Li Chang Ye (Maître de « Ba Gua Zhang »), était déjà célèbre à Shanghai dans les années 30 (!), il poursuit son entraînement aujourd’hui encore. Il se souvient avoir combattu contre un Américain de plus d’un mètre quatre-vingt pendant plus d’une heure et de l’avoir vaincu  grâce à un esprit clair et selon les techniques de « la Paume de 8 Trigrammes » (Ba Gua Zhang). Il avait de qui tenir : son père était expert martial et escortait des convois le long du Yangtsé.

Maître  Lu s’est vu gratifié en 2002 du neuvième niveau (Duan) par l’Association des Arts Martiaux de Chine. Participant déjà depuis ses 86 ans aux compétitions (vous voyez, il n’est jamais trop tard !), il intègre à 93 ans l’équipe d’entrainement des arts martiaux de la Province du Sichuan.

 

Le vieil homme est très souple, alerte, vif, en bonne santé, et il répond qu’il suffit de cultiver la vie en guidant le Qi dans le corps et de bouger les mains et les pieds en pratiquant la « boxe » chinoise. Pour rester en vie longtemps, il faut savoir  « équilibrer le mouvement et le repos », éviter les excès dans un sens ou dans l’autre.

Il voyage partout en Chine, toujours en forme. Il paraît plus jeune que son âge et il montre sa carte d’identité pour prouver qu’il est né en 1893… Quelques chercheurs étudient encore la question  et doutent de son âge, mais il en est ainsi de beaucoup de ces « recordmen » des annuités : il est bien difficile de vérifier les données quand on remonte le temps si loin en arrière.

lu-zijian.jpgSes secrets :

Tous les jours, Lu Zi Jian se lève à 7 heures, il pratique, il médite, il peint, il lit, il rend des visites. Végétarien, il adore les tomates (Allez, on commence notre cure demain ?). Il réside chez son petit-fils et va dormir à 23 heures. Et il propose même un livre et une vidéo pour présenter ses techniques !

Finalement une vie bien remplie, calme pourtant, laissant la place aux exercices du corps et de l’esprit.

 Et nous alors ?

Mais bon, nous n’avons pas tous commencé notre pratique à l’âge de 7 ans et nous ne sommes pas parti à l’âge de 20 ans dans les montagnes Wudang pour apprendre les styles taoistes internes de l’école de « La Porte du Dragon ». Nous ne sommes pas de grands maîtres… Et nous n’aimons pas tous les tomates !

Que faire ?

Les secrets de nos anciens vont de la tomate au godet de mirabelle en passant par la soupe de graine de lin et une grande marche quotidienne… Autrement dit : il n’y en a pas…

 Nous pouvons cependant essayer de rester proche de la nature, de son rythme, prendre le temps de nous recentrer, n’accorder d’importance qu’à ce qui est réellement important…

Finalement le plus souvent les personnes qui vivent longtemps sont celles qui choisissent de se retirer un peu de cette agitation qui dévore notre énergie, celles qui renouent avec l’essentiel.

Évidemment, on ne peut pas –ou on ne veut pas–forcément se transformer en « moine », en « ermite » et vivre hors du monde et de son rythme. On peut toujours par contre s’arrêter un moment, et regarder les autres passer au pas de course, pour refaire nos réserves.

wutaishan1.jpg

En ce domaine, comme dans bien d’autres, la prise de conscience est primordiale. Ensuite c’est la prise de décision qui marquera le « niveau 2 » et enfin c’est la régularité avec laquelle on reposera « la machine » qui fera la différence sur le long terme. Et puis, ça ne mange pas de pain (!) de se faire une salade de tomates !

 

HuolongPalm.jpgAujourd’hui :

Victime en 2009 d’une chute, Lu Zi Jian semble avoir bien récupéré et sa petite fille , Lu Shun Hua, elle aussi versée en arts martiaux et internes, veille sur lui.

 Site en anglais  consacré à Lu Zi Jian: http://luzijian.com/

 

 

Partager cet article
Repost0
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 14:36

"Celui qui sait douter, doute de ce dont personne ne doute".15541_652152656_perplexe_H091636_L.jpg

Partager cet article
Repost0
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 14:10

Un homme vendait des amulettes magiques contre les moustiques. Un passant en acheta quelques-unes et les apposa sur les murs de sa chambre.

En vain: Les moustiques continuèrent à bourdonner tranquillement toute la nuit et le piquèrent de plus belle.

gifs-moustique.gifLe lendemain, l'acheteur retourna voir le charlatan et le couvrit de reproches.

"C'est certainement que vous  avez collé vos amulettes  aux mauvais endroits".

"Et alors, ce serait où, le bon endroit?" demanda-t-il.confucius

"Humm... A l'intérieur de la moustiquaire!"

 

Ivre de Lune

Dynastie Ming

"Sélection de drôleries élégantes"

Partager cet article
Repost0
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 13:50

Le mouvement n'est pas très complexe, d'autant plus que si vous avez appris les formes pédagogiques 8 ou  16 mouvements, cette technique est déjà connue.

Miou14130431866995_gros.pngOn commence cette fois par brosser son genou gauche, la main gauche passe en arrondi devant le genou en question (on peut s’y entrainer au jardin après avoir biné les plates-bandes !!!). On pousse face à soi de la main droite.

 

Il suffit de vérifier:

 

*que le corps reste vertical tout au long du mouvement (penser au fil attaché à Bai Hui, les 100 réunions),

*que le genou ne dépasse pas les orteils en finition du pas de l’archer, gong bu (le poids du corps plus en avant – 70%- et non pas un "gong bu d'occasion" avec poids trop au milieu... du genre méfiant !)

*que les épaules soient détendues, les coudes relâchés...  même en poussée, les articulations ne se bloquent pas, les épaules ne montent pas.

*On reste attentif à la transition entre les « brosser de genou » : la main qui va pousser monte bien latéralement jusqu’au niveau du visage, l’autre main au niveau du coude de ce bras levé. Pas de ballon tout rond ici plutôt genre ballon de rugby passé sous un rouleau compresseur!

Puis on reproduit cette technique  encore deux fois.

 Image31.gif

Image32.gifImage34.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour rendre cette technique plus vivante, on peut visualiser son application. Par exemple, on peut imaginer que la main qui brosse bloque et dévie une attaque de poing ou de pied, ce qui donne un peu de contenu au mouvement de balayage latéral. L'autre main peut pousser ou frapper l'épaule d’un partenaire (si l'attaque est croisée) ou le frapper au plexus, ce qui peut aider à conserver la main à un niveau correct et logique (et on y va en douceur tout de même surtout si l’on tient à conserver son partenaire encore quelques temps…).

On peut aussi envisager un trajet énergétique diagonal qui partirait « de la racine», le pied arrière- et se prolongerait vers le haut du corps et la main qui pousse- via la taille- par exemple.

Ou on peut porter son attention sur l’axe vertical Terre/Ciel en tirant sur Bai Hui tout en conservant les deux pieds « racines » bien collés au sol.

On peut aussi se concentrer sur l’axe horizontal avant/arrière : dos rempli, main en poussée…

Question de feeling tout ça… à expérimenter…

 

 

 

Partager cet article
Repost0
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 16:00

"La cloche résonne dans le monastère,

mais le bruit va au dehors."fwri52q0.jpg

Partager cet article
Repost0

NOUS CONTACTER:

XIAO LONG EST UN CLUB OU SE PRATIQUENT LE TAI JI QUAN, LE QI GONG ET LA RELAXATION. IL SE SITUE A EVREUX, QUARTIER DE SAINT MICHEL (27).

VOUS TROUVEREZ LES INFORMATIONS SUR LES COURS, LES HORAIRES ET NOTRE SALLE PLUS BAS SOUS LA RUBRIQUE "COURS HORAIRES".

POUR EN SAVOIR PLUS?

NOTRE MAIL: fengyulong1@gmail.com

Recherche

QUI EST XIAO LONG?

 


XIAO LONG:
"Petit Dragon"est notre logo. Il nous accompagne sur nos T-Shirts, nos sweats, nos circulaires d'information, il signe même nos articles! Il est sympathique, de bonne composition, à l'image de l'ambiance de notre section qui souhaite être conviviale, ce qui ne nuit en rien aux progrès de nos adhérents, ni au sérieux des cours, au contraire...

L'AUTEUR

Les textes sont rédigés par Xiao Long. Ce blog est a but non commercial, non lucratif. Il délivre des informations et des commentaires techniques et culturels pour les pratiquants de Tai Ji Quan et de Qi Gong ainsi que pour tous ceux qui s'interessent à la culture asiatique.