Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 18:14

"Les paroles qui résultent des coeurs unis

sont odorantes comme des parfums".

ConfuciusP1020942.JPG  祝福你!...C'est ce que souhaite Xiao Long à Marie et Fabien.

Partager cet article
Repost0
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 17:34
Il est souvent très dur de rester absolument détendu toute une journée, sauf peut-être à siroter un jus de fruit au bord de la mer, les « doigts des pieds en éventail » (un vrai stress d’ailleurs : très difficile de mettre ses orteils en éventail !).
eventail-pieds.JPG
Alors au cours de la journée, il n’est pas interdit de faire quelques pauses pour se relaxer et éviter d’arriver en fin de journée, en fin de course, sur les rotules… Il faut juste penser à utiliser quelques exercices déjà appris en cours :
 
Pour relancer la concentration, on peut masser et pincer les épaules, masser la nuque (Da Zhui 14 VG) et faire quelques exercices  comme lever la tête et le regard vers le ciel, ou tourner la tête vers la gauche puis la gauche…  «  Regarder la lune » ou « Regarder l’étoile du nord »… Une fois le cou et la nuque plus déliés et mobiles, on peut aussi masser la tête en passant les doigts d’une main de la base des cheveux sur le front vers l’arrière et la nuque : « Se peigner les cheveux ».
Pour finir, on peut « Battre le tambour céleste », en se bouchant les oreilles avec les paumes de mains placées doigts vers l’arrière de la tête et en faisant glisser l’index sur le majeur pour frapper la base du crâne. Après huit « percussions », on ôte les mains des oreilles et on retrouve un esprit plus clair.  
 
Pour calmer les émotions, la colère, la contrariété… on peut masser les côtes de l’extérieur vers l’intérieur, en partant mains sur les côtes du haut et en descendant…
    On peut aussi masser doucement au niveau de Tan Zhong, (centre de la poitrine 17VC).
    Se concentrer sur sa respiration (Tiao Xi) pour l’adoucir, la calmer est aussi un bon exercice d’harmonisation.
 Pour se relaxer et reposer les yeux  après une activité longue qui nécessite un regard fixe (ordinateur, lecture, télévision…), on peut, après avoir détendu le cou et la nuque, (massage de la zone Da Zhui 14 VG) détendre les yeux par « palming » et massage. On frotte les paumes de mains pour bien les chauffer, on pose les paumes en coques devant les yeux ouverts et à chaque inspiration, on se concentre sur cette chaleur qui pénètre les yeux et les repose. On peut ensuite doucement « masser » les paupières en laissant glisser doucement l’index sur la paupière supérieure et le majeur sur la paupière inférieure. Le mouvement part du coin interne de l’œil vers les tempes.
 
4-palming-080520.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
On peut aussi visualiser un paysage vert (qui apaise et repose le regard) ou faire tourner les yeux (gauche/en haut/ droite/en bas) ou encore regarder un objet proche de soi, puis un objet dans le lointain en faisant à chaque fois la mise au point…
03.gif
Arrêter son travail, changer de position, ou faire quelques pas n’est pas toujours possible. Mais on peut s’étirer sur place, retrouver notre position « verticale » (tête poussant le ciel et coccyx descendant vers le sol), étirer les membres discrètement (ou pas d’ailleurs !), masser les articulations.
Après la tête… les pieds : la plupart du temps nos « activités » nous laissent assis/ou debout pendant des heures, ce qui n’est pas forcement au goût de notre dos ni de nos jambes…
   
On peut frapper des talons au sol en tirant les pointes de pieds vers le haut, puis reposer les pointes de pied en soulevant les talons (c’est « Le lapin écrase le médicament »…) lapin-de-garenne-1.jpg
Le plus délicat est de penser à ces petits exercices en cours de journée, il n’est pas nécessaire de faire tout un enchainement pour se détendre. Quelques minutes de temps à autre suffisent pour que le corps et l’esprit se délestent un peu des charges que nous leur imposons… et ils vous en seront reconnaissants…
 
 
Partager cet article
Repost0
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 17:19

Cette couleur est un mélange de rouge et de bleu, deux teintes antagonistes. Elle associerait action réfléchie, lucidité, sur la ligne d’équilibre entre ciel et terre.

Le violet 紫 (Zi) est riche en significations :

robe-Qing.jpgIl est symbole de sagesse et cela tiendrait à ce que les conseillers de l’Empereur étaient vêtus de violet (on en déduits qu’ils étaient tous « sages »…), le violet dans ce contexte est aussi signe de puissance. Les fonctionnaires étaient « rangés » par couleurs ( !) : rouges, violets, bleus, noirs et blancs… (On s’en inspira ensuite chez nous dans les classes maternelles – je plaisante - les jaunes, les roses et les bleus sont de chez nous…). Leurs épouses faisaient moins de complications et adoptaient des robes rouges… (Et on ose maintenir que les femmes accordent trop d’importance à leur toilette !).

 

Il semblerait que dans l’ensemble de l’Extrême-Orient on  attribue au violet une dynamique, ce serait le passage du Yang au Yin, de l’actif au passif.

Le violet a une action « sédative » apte à calmer les troubles nerveux ou mentaux.

 

Chakra.jpgCet allié de la méditation aide à intérioriser, à se relaxer et incite à la réflexion. Spiritualité, mystère, secret y sont associés.

Du côté de l’Inde, on retrouve la même signification. Le 7èmechakra, chakra de la couronne (« sahasrara ») est violet. Il se situe au sommet de la tête, il est le centre de la « conscience cosmique »…

 

smilie-violet-12483.pngLe côté « obscur » du violet se traduirait par la tristesse ou mélancolie, les ténèbres ou la mort.

Partager cet article
Repost0
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 19:01

"Ce que l'on essaie de cacher reste toujours visible

comme la puce sur le crâne du chauve".cacher.jpg

Partager cet article
Repost0
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 18:55

Les vacances sont encore bien lointaines pour certains, et même ceux qui ont eu déjà l’occasion de se « dépayser » pourront mettre en pratique ces petits exercices de relaxation… surtout s’ils reviennent épuisés de leurs séjours (et si, cela arrive : on part pour se détendre et on aimerait avoir une  bonne semaine de repos quand on revient pour s’en remettre !). grosse_fatigue.gif

Comment utiliser les gestes/moments simples du quotidien pour se détendre et démarrer sa journée bien (corps et esprit) réveillé(s) ?

Et les choses sérieuses commencent dès le matin, avant même de se lever : hors de question de bondir hors des plumes comme un pantin sort de sa boite, nous ne sommes pas, nous, montés sur ressorts !.

chat_afrique.jpgIl convient donc de s’étirer doucement, comme un chat, on étire les pattes, les quatre ( !) pour réveiller son corps en douceur. Il n’y a rien d’urgent (que des gens pressés…).

Pour se lever, on se laisse rouler sur le côté, les genoux se replient et on peut prendre appui sur un coude pour se soulever… en douceur. On pose les pieds au sol (les deux en même temps pour éviter de se lever du pied gauche ?!).

Frotter doucement les jambes, les bras pour prévenir vos articulations que la mise en route est proche. Enfin, on se lève...

 

À lire ces lignes quelques-uns se disent, si je fais tout ça pour le « lever », ce n’est plus un petit déjeuner que je vais prendre, c’est un repas du soir !!! Mais non, je réponds aux caustiques qu’il n’y en a que pour quelques toutes petites minutes et que cela peut, peut-être éviter de se retrouver plié en deux au moment où l’on se penche en avant pour attraper sa brosse à dent…

 

lipznik0.jpg

Un petit massage du visage ne prend pas trop de temps non plus si on le fait en mettant sa crème (Allez, Messieurs ne faites pas les timides… on sait bien que vous avez aussi votre petit tube de crème… antirides !). On masse le visage à deux mains en montant par le centre, en redescendant par les côtés, puis arrivé au menton, on glisse les mains vers la nuque…

On lisse le front avec toute la paume de main, d’une tempe à l’autre pour effacer nos petites rides soucieuses. On masse doucement les paupières et on termine par un petit massage, avec la tranche des index, des coins de la bouche vers le haut en passant sur les ailes du nez.

Un bon brossage des cheveux  (et donc du crâne) finira de vous « réveiller » et stimulera au mieux la circulation sanguine de cette zone.

Il ne reste plus qu’à sourire. Et voilà une journée qui s’annonce bien…

Partager cet article
Repost0
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 18:27

Les tennis et autres baskets, on connait !!! Qui n’en possède pas au moins une paire dans son placard ?

Une marque prend une place de plus en plus importante sur le marché : Feiyue (on dit quelque chose comme « féï ué »)! logo_feiyue.jpg

Bon, avec un nom pareil, vous allez me dire que cela nous vient de Chine. Cela n’est pas totalement faux, donc pas totalement vrai non plus…

 « Fei » signifie voler et « Yue » traverser, pas de doute, le nom est bien chinois. Ce nom symbolise « l’élévation du corps et de l’esprit ». Cette chaussure basique, en toile, à semelle souple a été créée dans les années 20 dans la banlieue de Shanghai et tous les pratiquants d’arts martiaux (dignes de ce nom J) connaissent bien les Feiyue blanches avec leur petit logo rouge et bleu  en forme d’ailes.

olympics_b.jpg

Très populaires dans les années Mao, tout le monde en porte, les ouvriers, les écoliers, les athlètes, les maitres de Kung Fu… un « must » jusque dans les années 80 !!!

 

Alors que Feiyue nous en fait voir de toutes les couleurs à présent en France, cette petite chaussure pratique a quasiment disparu de Chine… La star de la révolution culturelle ne fait plus recette et a été supplantée par les marques occidentales que nous ne citerons pas (Xiao Long précise que son blog n’est pas sponsorisé par Feiyue… Et non ! Mais bon, s’il le faut il donnera sa pointure et précise qu’il a quatre pattes !)

 

 Et alors là surprise : depuis 2006, Feiyue est une entreprise française. 450 000 paires ont été vendues l’an passé. C’est Patrice Bastian, expatrié à Shanghai , qui découvre ces tennis en toile et les met au goût du jour en s’associant à deux autres français. Et voilà comment à présent si on veut la jouer « in » et « trendy »,  il faut aller dans les boutiques de « streetwear » pour rester « fashion » ! (si ces mots-là ne sont pas du chinois, cela y ressemble… Il faut croire que nous ne sommes pas aptes à trouver les mots justes dans ces domaines réservés aux « sneakers addict »).orlando-bloom-feiyue.jpg

Les 16-25 ans semblent raffoler de ces nouveautés… et le slogan « Flying forward » vous donne … des ailes !

 

Le look est différent, coloré, moderne… Les Feiyue perdent un peu leur côté simple/vintage /nostalgie. Le long chemin des maitres de Kung Fu à... Orlando Bloom!

Le prix aussi est un peu différent (coloré, moderne…) : une cinquantaine d’euros au lieu de quelques trois euros en Chine… Ah, quelle époque ma brave dame !!! La cible (que nous sommes) a changé.

Les chaussures restent fabriquées en Chine, même si les matériaux et les modèles changent. L’usine d’origine existe toujours, des fours uniques sont utilisés pour la fabrication des semelles vulcanisées. Et cette association sino-européenne semble avoir un bel avenir !

feiwue2.jpgNb : si vous en avez encore une paire blanche avec les petites ailes rouges et bleues, conservez la en « collector » et ne la sortez que les jours de fête…

Partager cet article
Repost0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 17:27

"Ce ne sont pas les puces des chiens

qui font miauler les chats."chiens-chats-mignon.jpg

Partager cet article
Repost0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 16:34

Petit clin d'oeil printanier avec ce poème de Ni Rui Xuan:

 

 

hb-wd-frog   En entendant les grenouilles...

 

   Verte d'herbes, l'eau limpide du bassin s'étale, généreuse.

   Jusqu'à la fin du jour "croâc, croâc" est l'appel de la tranquillité.

   Personne ne peut se dérober aux levées d'impôts, aux corvées successives.

   Seules les vertes grenouilles échappent à l'emprise des officiels.

 

 

 

Moralité: les grenouilles comme les impôts sont intemporel(le)s....

Partager cet article
Repost0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 16:19

Êtes-vous doué pour la musique ? C’est ce que vous allez découvrir en réalisant le pipa (琵琶; pinyin: pípá). Pour jouer de ce "luth", il faut être précis...

 

Pipa_02.jpgÀ l’issu du brosser de genou, on a la main droite devant qui pousse, la main gauche en bas, latérale, qui a dégagé un bras ou un pied… Le pied gauche est en avant, le pied droit en … arrière ! (soupir – pause).

 

 

On fait un demi-pas  (on s’économise, un demi seulement, pas un entier : les deux pieds seraient trop proches et il y aurait un déséquilibre à la clé … de sol ? sur lequel on risquerait bien de finir !).

 

 

En même temps, la main droite qui était en train de pousser en avant se déplace légèrement, toujours vers l’avant, prolongeant le précédent mouvement de poussée, comme si on allait chercher le bras d’un partenaire. Le poids du corps se trouve donc sur la jambe gauche. Le pied droit avance d’un demi-pas et se repose…

 

Puis, je prends appui sur la jambe droite (arrière) et je « m’assois », dos bien vertical, tout en ramenant la main droite (en fait, c’est la torsion de la taille qui fait se déplacer le bras), le coude au niveau de la hanche droite.

 

Le bras gauche suit naturellement, il monte et vient se placer la main à hauteur des yeux pendant que le pied gauche se libère et se repose au sol par le talon, pointe de pied levée .

Les mains sont en position pour « jouer du pipa », main gauche en haut, main droite au niveau du coude gauche et elles exercent virtuellement une pression sur un bras invisible (pas de danger !) : la main gauche vers le haut, la main droite vers le bas. Ainsi les mains ne peuvent être trop "proches" l'une de l'autre, puisqu'elles doivent tenir compte de l'espace entre le poignet et le coude.

 

    cigaleBref, on exécute une clé (de fa cette fois ?), mais avec un bémol : on ne fait qu’imaginer un partenaire.

    Le pied gauche se replace devant, sur le talon. Ce talon peut servir à bloquer le pied du partenaire ou… plus mélodieux, à lui écraser consciencieusement les orteils?).

Ces applications ne sont que des suggestions, il en existe toute une gamme, l’essentiel est de pouvoir en imaginer une sans fausse note ! Ou « Hymne à la joie », de les tester avec un partenaire (alto ou soprano au choix !).

 

La respiration suit la règle, préparation du mouvement en inspiration, expiration pour la finition de la technique.   pipa3.gif

 

NB : la technique SHOU HUI PIPA se réalise différemment selon la forme :

Dans la forme 16, la main droite est sur l’arrière (finition du tan bian – simple fouet), alors que dans la forme 24, la main droite est placée devant, en finition du « brosser de genou » (lou xi ao bu).

 

Prochain épisode, on s'attaque aux singes.....

Partager cet article
Repost0
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 14:32

"Presse-toi de faire vite ce qui ne presse pas,

afin de pouvoir faire lentement ce qui presse".0948400001199822996-8223759220.jpg

Partager cet article
Repost0

NOUS CONTACTER:

XIAO LONG EST UN CLUB OU SE PRATIQUENT LE TAI JI QUAN, LE QI GONG ET LA RELAXATION. IL SE SITUE A EVREUX, QUARTIER DE SAINT MICHEL (27).

VOUS TROUVEREZ LES INFORMATIONS SUR LES COURS, LES HORAIRES ET NOTRE SALLE PLUS BAS SOUS LA RUBRIQUE "COURS HORAIRES".

POUR EN SAVOIR PLUS?

NOTRE MAIL: fengyulong1@gmail.com

Recherche

QUI EST XIAO LONG?

 


XIAO LONG:
"Petit Dragon"est notre logo. Il nous accompagne sur nos T-Shirts, nos sweats, nos circulaires d'information, il signe même nos articles! Il est sympathique, de bonne composition, à l'image de l'ambiance de notre section qui souhaite être conviviale, ce qui ne nuit en rien aux progrès de nos adhérents, ni au sérieux des cours, au contraire...

L'AUTEUR

Les textes sont rédigés par Xiao Long. Ce blog est a but non commercial, non lucratif. Il délivre des informations et des commentaires techniques et culturels pour les pratiquants de Tai Ji Quan et de Qi Gong ainsi que pour tous ceux qui s'interessent à la culture asiatique.