Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 15:26

Qui aurait imaginé que le Tai Ji Quan pouvait inspirer autant d’artistes ? Il y a en effet l’embarras du choix sur le « marché » de la statuaire… Alors, vous qui cherchez un cadeau de noël original, il n’y a pas à hésiter !

13315865-statue-of-chinese-boy-are-practicing-tai-chi-chuan.jpg

 

On peut opter pour la version mignonette dans le style « nains de jardin ». Tout en rondeur, bonnes joues, bouche en cœur. Moins colorés que le nain classique mais tellement plus original !

13315866-statue-of-chinese-women-are-practicing-tai-chi-chu.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

On peut leur préférer le style cubique, à croire que le Tai Ji Quan carré existe aussi… en statique au moins. Ce pratiquant- origami de pierre - à la tenue impeccablement repassée est à déconseiller dans un petit jardin…

ming_62_lg.jpg

Pour ceux qui n’aiment pas la solitude, je vous conseille la prestation de groupe. À remarquer : la parfaite synchronisation  des mouvements. À disposer librement dans le parc de votre château.

 ea38c9c4db35341a815b3c1f7c7bf556.jpg

 

Plus réaliste sinon, la statue de Zhang Yaxi.

L’histoire ne dit pas si le philodendron est vendu avec….bronze_resin_sculpture_Chinese_Tai_Chi_front.jpg

                  

Et enfin Xiao Long vous propose la version plus musclée…

à vous donner des complexes !400829681_88ae11fb1b.jpg

Partager cet article
Repost0
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 16:56

"Saisis l'opportunité lorsqu'elle se présente.

Une fois manquée, elle est peut-être perdue pour toujours".

Feng Menglongggq91fch.jpg

Partager cet article
Repost0
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 16:46

Toujours à la recherche d’un ouvrage qui puisse expliquer clairement et précisément la place de l’énergétique dans la pratique du Qi Gong et du Tai Ji, je viens de relire le livre de Yang Jwing Ming « Le chi-9782846170499-z.jpgkung du taichi » aux éditions BUDO.

 

Le livre :

On peut y trouver les définitions fondamentales  du Qi, des Qi Gong, des concepts de Jing, Shen, Yi, du Yin et du Yang, brefs les incontournables sont bien là ! Et les formulations sont nettes (contrairement à d’autres livres –que nous ne nommerons pas- où les explications sont si alambiquées qu’il faut s’y reprendre à plusieurs fois pour espérer s’y retrouver !!!)

Mais il n’y a pas que la théorie. Quelques exercices très interessants sont proposés en images et reprennent les fondamentaux de toute pratique.

Ainsi, si vous êtes à la recherche de lecture, ce livre sera tout indiqué et répondra sans doute à bon nombre de vos questions.

L’auteur :

 Yang Jwing Ming est un expert dans nos disciplines.master-yang.png

Originaire de Taiwan, il a appris deux styles de Shaolin ainsi que le Tai Ji Quan, le Bagua Zhang et le Qi Gong. Il a fondé le YMAA (Yang’s Martial Arts Association) qui compte 50 écoles dans 16 pays. Il a publié plus de 30 livres (qui ne sont pas donnés, mais… c’est bientôt Noël !!! Et un bon bouquin vaut bien une énième cravate –même à fleurs…)

Partager cet article
Repost0
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 16:19
Après quelques nuages, le mouvement du simple fouet (Tan Bian) est reproduit comme précédemment. Puis arrive Gao Tan Ma, « flatter l’encolure du cheval » et, on a de la chance, pt106783.jpgcelui-là n’est pas sauvage !
Le haut :
À la fin du simple fouet, la main droite en crochet s’ouvre, puis se place paume en coupe, vers le ciel, pendant que la main gauche se place aussi paume vers le ciel. Le regard se porte sur la main droite pendant cette préparation.
Le bas :
Pendant ce temps, les jambes aussi ont leur mot à dire, le pied droit, arrière se rapproche en demi-pas et devient jambe d’appui, libérant ainsi le pied gauche qui reste pointé au sol devant.
Dans cette position, la main droite vient glisser à l’horizontale sur la main gauche, paume vers le sol ; l’épaule droite avance un peu grâce au pivot de la taille.
Puis la main gauche, qui s’est placée naturellement (eh oui !) sur le côté gauche, passe au-dessus de la main droite, paume vers le ciel : les mains sont croisées, main droite dessous, main gauche dessus. Pendant cette opération, le regard suit la main droite d’abord, puis la main gauche.
24-gao.png
Pas de poing cette fois pour « attaquer », mais la main 24-gao2.pngouverte, les doigts pointés vers l’avant. On peut par exemple imaginer que la main gauche saisit le poing de l’adversaire (on peut même le tordre un peu… gentiment … ou pas …) alors que la main droite attaque avec les doigts au niveau de la carotide.
 
Points clés :
Comme toujours sur les demi-pas, on prendra garde à ne pas rapprocher trop les pieds l’un de l’autre afin de conserver une bonne stabilité.
Le pied vide, devant est… vide : le poids du corps repose sur la jambe arrière. Cette position permet ensuite de soulever le pied pour le mouvement suivant sans casser la fluidité.
Ci-dessous pour faire vos "révisions" la video de la 24 (site taiji.de sur lequel vous retrouverez les formes que nous pratiquons).
 

 
Partager cet article
Repost0
18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 08:56

"Il arrive , ces temps-ci, des évènements étranges dans le monde:

On dit ceci, on dit cela.

Rien ne sert de discuter.

Mieux vaut faire un petit somme."dormir-garfield.jpg

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 08:38

dyn008_original_600_397_pjpeg_2579114_1af31313e32aaee4edc37.jpgUn vantard dit:

" Nous avons chez nous un tambour si grand que lorsqu'on le frappe, le son puissant qu'il émet s'entend à des centaines de kilomètres."

 

"Ce n'est rien! l'interrompt un autre vantard, tu n'as pas encore vu le taureau géant qu'on élève chez nous: lorsqu'il boit de l'eau sur la rive sud du fleuve, sa mâchoire s'étend jusqu'à la rive nord!"

 

"Là, tu exagères! proteste le premier vantard. Un tel animal ne peut exister!"

 

" Bien sûr que si, il existe! Sinon, où trouveras-tu donc de la peau à tendre sur on tambour?"taureau8zc.jpg

 

Feng Menglong (Dynastie Ming)

Répertoire du comique

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 17:32

Il est parfois étonnant de s’apercevoir que nos bras, nos jambes, notre corps se meuvent… indépendamment de nous ! À croire qu’ils ont une vie propre et que notre tête ne dirige plus rien !!!

taichivert.gifDans la vie courante, notre corps obéit sans que l’on ait de gros efforts à faire. Mais quand il s’agit de reproduire exactement un mouvement ou une technique précise, on se sent empoté et notre cerveau patine… Pourquoi ?

Parce qu’on enlève le pilotage automatique et que l’on passe au vol libre ! Le mouvement est un prétexte à la prise de conscience de soi.

Mieux nous percevons notre corps dans l’espace, plus nos mouvements sont fluides, harmonieux. Prendre conscience, c’est « prêter attention à l’expression sensorielle que procurent les mouvements afin de créer de nouveaux circuits nerveux ».

Le premier pas est donc de prendre conscience de son corps et de savoir comment il « marche » : un découpage (au sens figuré !) en zones  peut nous aider à comprendre. sans-titre.png

 

On part du bas et l’on distingue une partie qui va des pieds aux genoux : voilà la zone en contact direct avec le sol, celle qui prend en charge le poids du corps.

Il sera donc très important d’apprendre à sentir comment sont posés ses pieds, où se trouve le poids du corps, comment il est réparti (au centre du pied, en avant, en arrière… sur les deux pieds de façon égale, plus à droite qu’à gauche…). On veillera à garder l’alignement entre pied et genou afin de protéger ses articulations… La sensibilité est la caractéristique de cette zone.balance-desequilibre.jpg

Des genoux au Dan Tian (sous le nombril, notre « centre ») s’ouvre une zone source de puissance à la fois centre de gravité et centre d’énergie. Il est souvent difficile de sentir son centre de gravité, en général quand on en prend conscience c’est qu’il n’est plus… central et que l’on commence sérieusement à prendre de la gîte.

En haut on peut considérer une zone qui définit l’alignement du corps. C’est ici que tous nos petits muscles abdominaux et dorsaux ont un rôle à jouer pour nous aider à avoir une bonne posture et que la colonne vertébrale maintient une verticalité correcte. C’est ici aussi que se place la respiration (Je rappelle qu’il est vivement déconseillé de pratiquer en apnée : Le « Grand bleu » a très mal fini sa carrière).

mouvement--3-.jpg

Au sommet, la zone de l’intentionnalité, des sens on voit, on entend… on perçoit… et de là partent les principes du mouvement (en principe). Voilà le pilote.

 Ce ne sont là que de grandes lignes.

 

Une question se pose encore : Comment arriver à prendre conscience de son corps dans l’espace, comment « sentir » ce qui se passe en mouvement ?

Il faut prendre le temps de faire et refaire un mouvement pour analyser ce qui se passe et apprendre à contrôler le mouvement. Si on sent son mouvement, on pourra le modifier, l’améliorer.

On peut travailler par segments, sur des choses simples. C’est le sens des exercices dans lesquels on ne s’occupe que des jambes et des pieds » par exemple : on peut mieux se concentrer et vérifier que l’on est bien le chef, que l’on maitrise la situation. Et puis il faut savoir être patient avec soi-même, s’accorder quelques « dérapages  incontrôlés », s’y remettre et surtout apprécier ses progrès. Lamouvement--1-.jpg qualité d’un mouvement peut se définir en termes de fluidité et de dépense minimale d’énergie pour une efficacité maximale.

 … Et après, on peut tout faire (voir photo pour rêver)…. Ou presque !

 

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 10:52

"Les cadenas et les serrures sont comme les yeux du poisson:

ils veillent toujours."PoissonMasque_s.jpg

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 10:41

Innovant! L'acupuncture à la punaise!!! Scotchant non?

 

En réalité le docteur Wei Shengchu avait décidé de célébrer les jeux olympiques en 2008 en ornant son crâne de 2008 punaises aux couleurs des anneaux des J.O...404xNxWei,P20Sheng.pagespeed.ic.vDCrbX9VaN

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 10:34

Le poisson apparait très tôt dans les motifs décoratifs utilisés en Chine. À l’époque Zhou déjà (XIème siècle avant J-C), on le trouve sur des objets funéraires, il ferme les yeux des morts. Il semble qu’à ce moment-là, il ait été symbole de survie et de réincarnation.

1135424838.2.jpgNous le connaissons mieux comme symbole de richesse. Ce sens est ancien et remonte au « Livre des Odes » (Anthologie du XIème au Vème siècle avant J-C).

On pense en général que cette symbolique vient d’une homophonie. Le Poisson « Yu » [yú]  serait substitué à «  Yu »  [yù]  abondance. Voir de nombreux poissons signifiait que les récoltes seraient bonnes. On offrait alors au Dieu de la Richesse des têtes de poissons (la partie le plus recherchée parait-il- la moins comestible aussi…). Pour le Nouvel An le plat de poisson est un incontournable du coup. Et il revient aussi sur les images du Nouvel An, souvent accompagné d’un enfant qui joue avec lui pour souhaiter au destinataire une grande richesse et une postérité nombreuse.

Ce motif de poissons est toujours très répandu en Chine, sur les plats, les assiettes, les bols … pour y placer plus joliment une abondance de nourriture…

5871212-cartoon-bleu-et-orange-poissons-yin-yang-ou-pisces-.jpgUn autre sens encore est attribué aux poissons. Le symbole que nous connaissons sous le nom « yin-yang » est appelé souvent « les deux poissons ». Deux polarités, l’une Yin et l’autre Yang, il n’en faut pas plus pour en faire l’emblème de l’harmonie conjugale, de la félicité dans le mariage. Comme un poisson dans l’eau, les époux vivent heureux dans leur élément.

Dans le cadre des fiançailles et du mariage, on choisit le cyprin doré, sans doute pour sa belle couleur rouge, celle du bonheur.images.jpg

Enfin, notre poisson symbolise aussi dans le cadre du bouddhisme la liberté d’esprit de celui qui atteint l’éveil, puisque, comme le poisson, il vit alors sans entrave ni contrainte, ayant échappé au piège des apparences et des désirs.

D’ailleurs les adeptes qui voulaient obtenir quelques mérites achetaient pour les fêtes des poissons qu’ils libéraient dans les bassins des temples. Certains mauvais esprits pensaient que les marchands les pêchaient peu avant dans ces mêmes bassins… une forme de recyclage de poissons ? Mais bon, il semble que la profession de pêcheur était considérée comme très noble…

chinafish.jpgIl n’y a plus qu’à acheter( !) un aquarium et y mettre vos petits poissons pour devenir riches….Il en existe d’ailleurs maintenant des tatoués –au laser- de caractère de bon augures qui font fureur en Chine !

   

 

(Un article qui se termine –logiquement- en queue de poisson !) festin_de_poissons.gif

Partager cet article
Repost0

NOUS CONTACTER:

XIAO LONG EST UN CLUB OU SE PRATIQUENT LE TAI JI QUAN, LE QI GONG ET LA RELAXATION. IL SE SITUE A EVREUX, QUARTIER DE SAINT MICHEL (27).

VOUS TROUVEREZ LES INFORMATIONS SUR LES COURS, LES HORAIRES ET NOTRE SALLE PLUS BAS SOUS LA RUBRIQUE "COURS HORAIRES".

POUR EN SAVOIR PLUS?

NOTRE MAIL: fengyulong1@gmail.com

Recherche

QUI EST XIAO LONG?

 


XIAO LONG:
"Petit Dragon"est notre logo. Il nous accompagne sur nos T-Shirts, nos sweats, nos circulaires d'information, il signe même nos articles! Il est sympathique, de bonne composition, à l'image de l'ambiance de notre section qui souhaite être conviviale, ce qui ne nuit en rien aux progrès de nos adhérents, ni au sérieux des cours, au contraire...

L'AUTEUR

Les textes sont rédigés par Xiao Long. Ce blog est a but non commercial, non lucratif. Il délivre des informations et des commentaires techniques et culturels pour les pratiquants de Tai Ji Quan et de Qi Gong ainsi que pour tous ceux qui s'interessent à la culture asiatique.