Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 17:41

"Si vous prenez un objet vide, que ce soit comme s'il était plein.

Si vous entrez dans un lieu vide, que ce soit comme s'il y avait quelqu'un."

Le You Hoah-tradition-chinoise

Partager cet article
Repost0
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 16:22

Voilà une évidence de plus dans le vaste monde du Tai Ji Quan…

8957763-gobelet-de-verre-vide-et-complet-avec-le-vin-rouge.jpgCe qui est vide n’est pas plein ! C’est un des principes de base de toute pratique, et malgré la clarté du propos… une petite explication n’est pas forcément inutile !

Les pieds…

Il n’y a pas d’hésitation possible dans la marche Tai Ji, le déroulé délicat des pieds fait transiter le poids du corps d’un appui dans l’autre et au final, un pied est « plein », donc Yang, l’autre est « vide » , donc Yin. Plus ou moins plein, plus ou moins vide, mais toujours le poids du corps est plus d’ un côté que de l’autre : il est rare dans nos formes que le poids du corps soit au final également réparti entre les deux pieds.

sculpture_impetueuse_en_photo_de_poney_de_bande_de_sculptur.jpg

horseS1.jpgMa Bu, la position du cavalier, est peu répandue dans nos formes – et on ne va pas s’en plaindre…(les cavaliers ont de tout petits poneys…).

 Seules les postures d’ouverture et de fermeture sont équilibrées : le poids du corps est également réparti dans les deux jambes. Et ici, en toute logique puisque l’ouverture est un préalable et va initier les déplacements Yin/Yang. La fermeture quant à elle symbolisant le retour au calme et à l’indéfini, la fin du cycle Yin/Yang.

 

Bref, si le poids du corps est dans la jambe droite : la jambe droite est « pleine », pendant que la gauche est  -donc-… « vide » ! (Super, tout le monde a suivi !)

Lorsqu’on débute dans la pratique, que l’on est encore hésitant sur les techniques et/ou que la mémorisation n’est pas parfaite, on a tendance à se positionner au 7009084-un-mouton-rose-est-solitaire-au-milieu-de-famille-o.jpgmilieu : comme on ne sait plus très bien dans quel sens on doit poursuivre, étant centré, on est prêt à partir dans toutes les directions. On veut la jouer « incognito », du genre : « Si je me trompe, je pourrais toujours rattraper le coup, ni vu ni connu, j’t’embrouille et les copains ne verront rien !!! ».

Ce n’est pas un bon plan ! Désolée…

Le piège est que l’on pense être plus disponible si on ne fait pas la différence entre plein et vide. Mais en réalité, c’est une mauvaise habitude que l’on prend là… C’est justement l’engagement dans le plein et le vide qui donne une indication sur la suite des évènements : Si je termine la technique avec une jambe droite pleine… c’est elle qui devra se « vider » par la suite. Si je termine un brosser de genou, jambe droite devant et remplie, je sais que je vais devoir alléger cette jambe et « alourdir » l’autre, puisque je navigue selon les règles du Yin /Yang…

qi-gong-2.png

L’alternance du vide et du plein rythme notre avancée, donne des indices pour la suite des déplacements : si je suis toujours « au milieu », comment savoir si je vais aller vers l’avant ou vers l’arrière au mouvement suivant ? J’aurais toujours un « temps » de retard, je serais moins stable. Bref… Engagez-vous !

 

Et la tête (alouette) !9068397-emoticone-douteux.jpg

Nous avons parlé du bas…. Le haut maintenant !

Tête vide ne signifie pas que votre électroencéphalogramme ressemble à une ligne droite ininterrompue :

L’esprit est « vide », libéré de toute réflexion : la tête se redresse et tend vers le Ciel et ainsi l’esprit peut s’élever. Le fameux fil qui nous relie au Ciel est là pour nous aider. Cette attitude nous permettra de laisser circuler librement le Qi et le sang.

Si la tête est « pleine » de pensées parasites, le cou, la nuque tendue, la position du corps induira des tensions qui seront susceptibles de bloquer cette circulation d’énergie et de sang.

Si la tête est légère, l’esprit reste en éveil, la concentration sans contrainte.

 002564a5d6841139070b1a.jpg

Partager cet article
Repost0
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 15:17

lecture.gifVoilà un titre prometteur et les lecteurs ne seront pas déçus. Cet ouvrage, coécrit par les Docteurs Angles, Darakchan et le Professeur Zhu Mian Sheng, est une bonne approche pour tous ceux qui cherchent à approfondir leurs connaissances dans ces domaines « subtils » du souffle et de l’énergie.

souf.jpgLe Docteur Angles est depuis longtemps élève de Maitre Zhang Guan De (créateur du Dao Yin Yang Sheng Gong) qui a rédigé la préface de l’ouvrage. Le Docteur Darakchan était versé en phytothérapie chinoise. Le Professeur Zhu est une éminente experte, elle a publié de nombreux travaux en Chine et enseigne à Paris XIII.

Y sont présentés les différents types de Qi Gong ainsi que les principes de bases nécessaires à une bonne pratique. Une dernière partie propose quelques exercices simples.

 Si l’on souhaite aller au-delà de la simple « gymnastique », il est un moment où il faut se pencher un peu plus (pas trop non plus….) dans la pensée chinoise et le fonctionnement de celle-ci. Ce livre a le mérite d’être abordable facilement, contrairement à bien d’autres qui ne s’adressent en fait qu’aux (déjà bien) initiés !

Si donc vos soirées « télé » ne vous satisfont plus,lecture_philo.gif  ce bouquin pourra vous tenir compagnie et éclairer votre lanterne (chinoise, bien sûr !).

« Souffle et énergie » aux éditions du Rouergue.

Partager cet article
Repost0
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 10:06

"On rêve d'une accalmie dans la tempête

et on craint la tempête dans l'accalmie.

Rêve et crainte sont illusions.

La tempête est tempête, et l'accalmie accalmie."mer.jpg

Partager cet article
Repost0
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 09:56

Une Lamborghini pour 2500 euros ! Non, ce n’est plus un rêve… Un jeune mécanicien chinois de 25 ans  a décidé de construire son propre « bolide »… pour trois fois rien !

lamborghini-gallardo-replica-chine-mecanicien-blog-auto-ins

Chen Jen Miao a mis toutes ses économies pour acquérir les pièces nécessaires pour la construction de sa « Lamborghini » qui peut « foncer » à … 120 Km/h ! On ne risque pas le PV pour excès de vitesse.

Mais finalement, cela est bien suffisant pour nos autoroutes. C’est surtout l’esthétique de la célèbre italienne qui a motivé son geste. Et finalement, vu de (très) loin (la nuit ?), cela n’est pas si mal… (À condition de ne pas mesurer 1m95 !lamborghini-gallardo-replica-chine-mecanicien-blog-copie-1.jpg

Partager cet article
Repost0
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 09:46

  Après le "Shi Zi Shou", le "Shou Shi", 势.

Mais ce « Shou » là ne signifie pas « mains » comme le Shou de Shi Zi Shou ! Il veut dire « rassembler, terminer, récolter ». Et le « Shi » ne signifie pas « dix » ici, c’est un caractère différent qui veut dire « situation, configuration » entre autres…  Bref, nous l’appelons « fermeture ».

On écarte lentement les mains qui étaient croisées paumes vers nous en dirigeant les paumes vers le sol, les mains glissent l’une sur l’autre, s’écartent, puis on baisse les mains et ...

En bas:

On "remonte" en position de départ. Xiao Long aime bien cette « formule », les mains se baissent, le corps remonte… Il y a du Yin/Yang dans l’air et ces deux mouvements opposés et complémentaires lui semblent appropriés. Cependant certains préfèrent remonter sur leurs jambes au moment de croiser les mains en dix… Et d’autres encore n’ont pas à remonter… car ils ne descendent pas… Chacun le fera comme il le sent ! (Mais euh, bon, le Yin/Yang… monter quand les mains se baissent…. Xiao Long aime BIEN).

Enfin, le pied gauche se rapproche du pied droit.

 vlcsnap-2013-04-30-19h13m13s61.png

En haut:

Une fois les mains baissée,  « posées » sur le devant des jambes, on les laisse glisser sur les côtés pour retrouver la position de départ. On rapproche les pieds et....                 On a terminé! vlcsnap-2013-04-30-19h14m37s141.png

 

Attention à :

Ne rien précipiter : Souvent, inconsciemment, on « ferme » un peu trop vite. On ne prend pas le temps, de laisser les mains passer du devant vers les côtés. Les mains descendent en direct sur les côtés.

 De la même façon, on a tendance à ramener le pied trop rapidement, en oubliant de le « dérouler » tranquillement : C’est le syndrome du cheval qui sent l’écurie et la bonne avoine qui l’y attend ! img_2-7098_caramel.png

Donc, la concentration devrait être maintenue jusqu’au bout, sans faiblesse et le rythme reste constant jusqu’à la fin, sans accélération : on y est bien dans ce 24, personne n’est pressé d’en sortir (ou bien si ?).

Partager cet article
Repost0
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 17:31

"Si habile soit-elle, une femme ne peut cuisiner

lorsqu'il n'y a pas de riz".cuisiniere-chinoise-08---copie.jpg

Partager cet article
Repost0
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 17:00

« Les cinq céréales sont plus précieuses que les perles et le jade » dit-on en Chine.

fermiers-dans-une-riziere_1239185032.jpg

Le riz tient une grande place dans la cuisine asiatique en général et chinoise en particulier. Pour les Chinois, le riz est le symbole même de la vie.

Une légende de Chine du sud raconte qu’un village, dévasté par les inondations, connut une famine encore inégalée. Un jour se présenta aux villageois un chien qui trainait derrière lui, accrochées à sa queue, de grandes gerbes de longues pousses jaunes. Les villageois le libérèrent et plantèrent ces curieuses pousses.

chine-dali-riz-riziere.jpgCelles-ci donnèrent le riz qui sauva le village de cette dure et longue famine. Le riz est donc considéré comme un don de la Nature aux humains.

D’autres légendes circulent : Ce serait la déesse Guanyin qui aurait avec son lait rempli les épis de riz jusqu’alors vides pour que les hommes aient suffisamment de nourriture…

28-malangfu_guanyin.jpg

 

Au-delà de sa valeur purement alimentaire, le riz possède pour les Chinois une réelle valeur esthétique : simple, doux, parfumé, il est l’élément unificateur de la table, un centre harmonieux autour duquel s’organisent les autres plats.

On le décline cuit vapeur, frit, bouilli, transformé en nouille ou gâteaux…. Il est omniprésent.

 

Le riz était une nourriture « sacrée » que l’on ne devait pas jeter sous peine de se voir punir par le Dieu de la Foudre. On en plaçait parfois quelques grains dans la bouche des morts.

2784143-pantoufles-paille--ces-style-chinois-main-pieds-son.jpgSa paille aussi est utile, on en fait des chaussures, des balais, des chapeaux…

 

Un riz qui a du caractère :

 

Le caractère chinois « riz » se dit « mi ». Riz est une clé (une des 214 ( ! ) qui servent à composer d’autres caractères).

-.png

Il représente une plante de riz avec ses racines, ses feuilles et le fruit. À l’origine, on dessinait 9 grains de riz en losange, puis on les sépara avec une croix pour donner l’image du riz qui se disperse lors du battage…  avant d’arriver au caractère actuel.

 

En savoir plus sur le riz :

 

Le riz actuel est bien natif de Chine, cultivé depuis 10 000 ans, la plante d'origine existe depuis au moins 680 000 ans ! Il n’arriva en France qu’en 1393…

Il existe le riz « paddy », non décortiqué ; le riz « cargo » ou complet (décortiqué, mais dont le son et le germe sont toujours présents) ; le riz blanc (dont on a enlevé la balle et le germe… bref, il ne reste plus grand-chose…).

Il existe aussi le riz « gluant », dont le nom ne pousse pas forcément à la consommation, mais qui est pourtant délicieux (cuit à la vapeur dans une feuille de lotus par exemple ! Encore faut-il trouver la feuille en question dans nos contrées…).

Ce riz, sous forme de farine, sert à la confection de nombreux desserts : perle de coco (hummmm !) mochi  au Japon (miammm !) ou Nian Gao en Chine (pâte de haricot rouge entre deux couches de pâte de riz gluant parfumé au longane… (re-hummmm !).

Bon d’accord, on peut aussi se servir de la farine de riz gluant comme … colle ! En y ajoutant un peu d’huile d’amande amère, on évitait aux papiers d’être abimés par les champignons et cela collait très bien et discrètement les papiers de…riz (On ne s’en sort pas !!!).

Il y a près de 2000 variétés de riz (on a le choix !).

Au Japon ou en Corée le riz se transforme en alcool : sake ou soju (la majorité des alcools chinois ayant pour base le sorgho plutôt).

 

 riz-saute-aux-crevettes-351.jpg

Le (parait-il) VRAI riz Cantonais :

Difficile de savoir a priori quelle est la recette du vrai riz Cantonais, selon les endroits on y trouve un peu de tout (ou de rien)… Comme la salade Niçoise, il semble que certains y mettent ce qui traine dans le réfrigérateur… Et comme il existe un dicton qui affirme que les Cantonais mangent tout ce qui a 4 pattes sauf les tables et les chaises… la porte est ouverte à toutes les variantes !

Bref, voilà une recette simple qui semble bien être la base du riz Cantonais. À vos fourneaux !

 

Pour 4 personnes, il faut 300g de riz cuit à la vapeur et bien refroidi. Deux œufs, 1c à soupe d’huile de sésame, 2c à soupe d’huile d’arachide, 1 tige de ciboule, sel poivre, 50 g de lardons, 100 g de crevettes et 50g de petits pois.

Dans un wok, on verse les 2 c. à soupe d’huile d’arachide. Une fois bien chaud, le wok peut accueillir le riz : on fait sauter le riz 3 minutes sans cesser de remuer, puis on ajoute les lardons, les crevettes, les petits pois que l’on laisse cuire encore une minute en remuant, enfin on jette les œufs battus avec sel et poivre, on ajoute la ciboule coupée et on remue encore 2 minutes jusqu’à ce que les œufs coagulent.

Et c’est fini ! On passe à table.11246138-illustration-of-a-dragon-eating.jpg

Partager cet article
Repost0
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 16:00

"Lorsque le vent ne souffle pas,

l'arbre ne s'agite pas".green-head-tree-wallpapers-t.jpg

Partager cet article
Repost0
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 15:49

LI WEI n’est pas à court d’idées pour créer …

LiWei2.jpg

Ses mises en scène en font frémir plus d’un et on le comprend bien lorsqu’on voit ces photos !

L’un de ses thèmes favoris est « défier la gravité », il veut grâce à ses photos « en suspension » donner une image de la liberté.

funimages.free.fr-extreme-Li-Wei-septembre-2008-8.jpeg

Cet artiste mondialement connu, né dans une famille d’agriculteur en 1970, a migré vers Beijing où il a un temps enseigné la photographie et la vidéo.

Il utilise son propre corps pour produire des œuvresfunimages.free.fr-extreme-Li-Wei-septembre-2008-6.jpeg parfois comiques, toujours étonnantes. C’est ce que l’on appelle un artiste « engagé » personnellement !

 

NB : Il est fortement déconseillé d’essayer de reproduire ces œuvres.

Rappel : Notre thème « préféré » à nous pratiquants de Tai Ji Quan, est, je le rappelle « l’enracinement »  (les pieds vers le bas...).

funimages.free.fr-extreme-Li-Wei-septembre-2008-9.jpeg

Partager cet article
Repost0

NOUS CONTACTER:

XIAO LONG EST UN CLUB OU SE PRATIQUENT LE TAI JI QUAN, LE QI GONG ET LA RELAXATION. IL SE SITUE A EVREUX, QUARTIER DE SAINT MICHEL (27).

VOUS TROUVEREZ LES INFORMATIONS SUR LES COURS, LES HORAIRES ET NOTRE SALLE PLUS BAS SOUS LA RUBRIQUE "COURS HORAIRES".

POUR EN SAVOIR PLUS?

NOTRE MAIL: fengyulong1@gmail.com

Recherche

QUI EST XIAO LONG?

 


XIAO LONG:
"Petit Dragon"est notre logo. Il nous accompagne sur nos T-Shirts, nos sweats, nos circulaires d'information, il signe même nos articles! Il est sympathique, de bonne composition, à l'image de l'ambiance de notre section qui souhaite être conviviale, ce qui ne nuit en rien aux progrès de nos adhérents, ni au sérieux des cours, au contraire...

L'AUTEUR

Les textes sont rédigés par Xiao Long. Ce blog est a but non commercial, non lucratif. Il délivre des informations et des commentaires techniques et culturels pour les pratiquants de Tai Ji Quan et de Qi Gong ainsi que pour tous ceux qui s'interessent à la culture asiatique.