Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 avril 2020 6 18 /04 /avril /2020 17:33

                             

 

                     

                                     Rien n’abrège la vie

Comme les pas perdus,

Les paroles oiseuses

Et les pensées inutiles.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 avril 2020 6 18 /04 /avril /2020 17:11

 

Comme vous le savez (peut-être) la Médecine chinoise a une vision très différente de la nôtre et nous gratifie de points placés (ou pas) sur des méridiens qui parcourent tout le corps et … le visage !

Lorsque nous effectuons nos automassages du visage, nous massons aussi un certain nombre de points et au-delà du bien-être que procure tout massage quel qu’il soit, nous en profitons donc pour stimuler la circulation de sang et de qi ... Ce que font les chats en passant leur patte sur les oreilles ? ou en se grattant l'oreille avec la patte arrière (beaucoup plus sportif!)

En général voilà comment cela se passe (mais... il y a des variantes !!!)

 

Pour commencer, chauffer les mains, les poignets  car des mains chaudes et détendues sont plus agréables et nous stimulons déjà la circulation de qi et de sang, le point 8 du méridien du Maitre Cœur- au centre de la main- est un point d’entrée et de sortie d’énergie très utilisé dans les massages.

Puis on va masser le visage du menton vers le front en passant bien de chaque côté du nez, on inspire, puis on redescend par les côtés en expirant. A répéter… La pression est plus ou moins marquée en fonction de votre envie du moment.

 

vous pouvez trouver ces dessins chez Phu Xuan

 

De nombreux points sont massés si vous regardez le dessin ci-dessous, vous pouvez voir que le visage du menton à la racine des cheveux est une « mine » de points. Estomac (E), Vessie (V), Gros Intestin (GI), Vésicule Biliaire (VB), Intestin Grêle (IG), triple réchauffeur (TR).

 

Ensuite, on masse la nuque, on insiste sur cette zone « sensible » (Dazhui) Grande Vertèbre, en descendant bien derrière et en alternant main droite et main gauche. On peut aussi pincer la peau du cou (comme si on attrapait un chat par la peau du cou !) et faire rouler la peau. On pense à secouer ses mains et à les re-chauffer entre chaque exercice. C’est une façon de se nettoyer les mains et de faire revenir une énergie « propre »…

C’est le front  ensuite qui va être massé, en appliquant toute la main, en allant d’une tempe à l’autre, en respirant tranquillement (V et VB  à la racine des cheveux). Puis, petits cercles sur les tempes (Taiyang, un point Hors Méridien… comme si il n’y en avait pas assez déjà à retenir !!! ), dans un sens puis dans l’autre. On appui un peu plus fort sur le dernier mouvement, on presse puis on enlève les doigts rapidement. De nouveau… lavage de mains ! (Et en ce moment, ça nous connait !)

On chauffe particulièrement bien les mains pour les poser en coques sur les yeux (8MC face à l’œil) et laisser la chaleur rentrer dans les yeux pour les reposer et les nourrir. On peut inspirer et visualiser cette chaleur qui pénètre l’œil. On peut rester ainsi un moment avant de glisser l’index dans le coin interne de l’œil pour masser le « grain de riz », on sent bien sous le doigt ce petit grain  (V1). Puis on va faire le tour de l’œil, masser le sourcil interne, centre et externe, (V2-Yuyao,- TR23) puis passer sous l’œil au centre (E1) et revenir à notre point de départ. On peut répéter ce massage. Fiez-vous à votre « feeling ».

On secoue, on chauffe…

On place deux doigts devant et trois doigts derrière l’oreille pour bien masser les deux côtés en même temps nombreux points TR, VB, IG). Entre le pouce et l’index on saisit le bord de l’oreille pour le frotter et arrivé au lobe, on tire et on lâche. N’hésitez pas à tirer vos oreilles, de toute façon, elles poussent encore alors… et puis il y a de la marge avant que vous ne fassiez concurrence aux éléphants !

On secoue, on chauffe.

De chaque côté du nez avec le tranchant des index on masse du menton jusqu’à la racine du nez, index repliés, on insiste de chaque côté à la base des narines (20 GI). On peut aussi surtout en hiver et lorsqu’on est enrhumé frotter au niveau des sinus en plus : débouchage de nez garanti !

On secoue, on chauffe…

Puis avec le tranchant de l’index encore, on va masser le bas du visage en plaçant une main sous le nez  (VG27) et une autre sur le menton (VC24).

NB : passage délicat pour les moustachus et barbus !!

On secoue et… on finit calmement cet exercice.

Ces humains! Il faut tout leur expliquer!!!

Je ne peux détailler ici les caractéristiques des points massés, ce serait trèèèès long , mais vous trouverez sans problème sur le net « où on trouve tout » des informations complémentaires !

Vidéos sur le site de Feng you Long  dans la rubrique vidéos- qi gong -

https://www.taijiqigongevreux.com/videos/fengyulong/formes-de-qi-gong/

Partager cet article
Repost0
11 avril 2020 6 11 /04 /avril /2020 15:08

 

Qui passe souvent près d'un puits

 a rarement les souliers secs.

 

 

 

 

PHOTO XIAO LONG

 

Partager cet article
Repost0
11 avril 2020 6 11 /04 /avril /2020 14:52
https://www.icone-gif.com

Pour ceux qui n'ont pas la chance d'avoir un jardin et qui , les malheureux, ne connaissent donc pas les plaisirs du désherbage, du ratissage, de la tonde et autre exercice de taille ... Xiao Long, qui vient de fêter fin mars ses 11 ans, a une pensée émue et vous offre un peu de printemps et de nature...

 

PHOTO XIAO LONG
PHOTO XIAO LONG
PHOTO XIAO LONG

                              

 

Partager cet article
Repost0
11 avril 2020 6 11 /04 /avril /2020 14:35

Les séances massages  en "institut" ne sont pas donnés et on peut très bien se délasser tranquillement en restant à la maison. bon, c'est vrai, ils sont loin, là bas, tout au bout des jambes et ce n'est pas toujours simple de les atteindre: les pieds!

Nos pieds sont les grands oubliés de la vie : pour peu que l’on vive sous un climat peu clément, ils passent leur temps enfermés dans des chaussures, emmitouflés dans des chaussettes, cachés, sans pouvoir jamais prendre un bol d’air…

Et ces malheureux orteils, empilés, serrés , ne respirent plus!

Parfois, surpris, vos pieds se retrouvent dans des sandales, des tongs : alors totalement désorientés, ils s’irritent et se couvrent d’ampoules lumineuses et douloureuses… Pas simple la vie des pieds… L'hiver emprisonnés mais protégés, l'été libres mais si sensibles!

Il ne faut pas oublier de s'occuper un peu d'eux. Je ne parle parle pas d'embellissement, petit vernis rose - pour les Messieurs, on oublie ;) et ponçage de talons... Je parle de massages!

On dit en Chine que celui qui se masse les pieds tous les soirs vivra 100 ans : alors, c’est le moment ou jamais de s’y mettre !Et puis, on ne risque rien!

 

Nous ne sommes pas des réflexologues plantaires diplômés, mais sans entrer dans la complexité de nos pieds, nous pouvons cependant nous occuper d’eux pour nous sentir mieux… Et on n'a pas besoin d'appareils compliqués et/ou onéreux.

Pour commencer, on s’installe confortablement … pour les atteindre (ou bien trouvez une âme charitable pour se mettre à vos pieds !). En effet, nos pieds sont bien loin, là en bas... c'est bien pour ça qu'on les oublie!

AUTOMASSAGES : LE PIED (!)…

 On peut commencer par  chauffer ses mains (oui, je sais, on parle des peids, mais si vos mains sont chaudes ce sera encore mieux...) puis  on va masser l'ensemble du pied à "pleine main".

 On va masser entre le pouce et l’index replié les tendons d’Achille en faisant des allers retours. On peut faire les deux pieds en même temps si on veut ( ou peut ?).

 On renforce ainsi la vitalité (massage du point 3 Rein) et on lutte contre la rétention d’eau. On aide à soulager ainsi aussi les douleurs du bas du dos (massages de 60 et 62 Vessie).

Puis les chevilles en flexion, on attrape les orteils pour les fléchir au maximum, on peut ainsi tirer avec les mains pendant que les orteils font une contre poussée en expirant. On étire ensuite les orteils, on les masse, on les met en éventail (pas si simple !!!). Bref, on s’occupe d’eux ! On peut aussi masser entre les orteils.

Cet exercice assouplit les orteils et joue aussi sur le fonctionnement des organes des sens (et dit-on sur les sinusites). On stimule les points Jing (extrémités des méridiens) et bien sûr la circulation du sang dans ces extrémités.

Entre autres les trois méridiens Yin Foie, Rate et Rein sont stimulés.

Méridien du Foie

Méridien de la Rate

Méridien du Rein

On masse aussi toute la plante des pieds en exerçant des pressions plus ou moins fortes avec les deux mains, on malaxe tranquillement. Cela détend la voûte plantaire, stimule la circulation du sang dans cette zone et dans les jambes et en plus cela aide à mieux dormir.

On n’oublie pas non plus le dessus du pied, en insistant un peu plus au-dessus du gros orteil (3Foie).

Le truc : rien ne vous empêche de faire ce massage , après un bains de... pieds... avec un peu de karité ou de l'huile de coco (pas chère au rayon cuisine ;) et qui rapporte gros!), la pôv’peau de vos pieds appréciera…

Et voilà, après ça, bien détendu, direction dodo !

http://www.icone-gif.com

Partager cet article
Repost0
4 avril 2020 6 04 /04 /avril /2020 11:02

 

Quand la bécassine et la palourde se querellent,

c'est le pêcheur qui emporte la mise.

 

 

PHOTO XIAO LONG

 

Partager cet article
Repost0
4 avril 2020 6 04 /04 /avril /2020 10:25

 

L’auteur :

Chi Zijian est née en 1964 près de Mohe dans la province de Heilongjiang, où elle réside toujours.Sa grand-mère aimait raconter des histoires  et ce sera une grande source d’inspiration pour ses écrits, ainsi que la nature et les gens autour d’elle. Elle a publié de nombreux livres depuis 1985. Elle décrit les choses du quotidien, les choses les plus banales avec une grande simplicité et une belle poésie qui nous fait participer à cette nature omniprésente dans la vie des Evenki.

Elle a obtenu,  en 2008, le grand prix Mao Dun pour ce roman « Le Dernier Quartier de la lune ». Elle est le seul écrivain à avoir obtenu trois fois le prestigieux prix Lu Xun, grand prix littéraire national !

 Le titre :

Le titre original est « « La rive droite de l’Argun » (额尔古纳河右岸》), cependant le traducteur italien et le traducteur anglais ont choisi de donner un autre titre à ce roman en s’inspirant des dernières pages du roman, une dernière partie très brève, en forme d’épilogue, intitulé « Croissant de lune ».

La vieille femme, restée seule, contemple la lune… (non, Xiao Long ne vous dira pas tout !) :

« Je lève la tête pour regarder la lune, et il me semble voir un renne blanc courant vers nous ; et quand je le regarde à nouveau, je le vois s’approcher de plus en plus, comme si ce pâle croissant de lune était en train de tomber sur terre… »

https://zhuanlan.zhihu.com

 

Le roman :

Il nous raconte la saga des Evenki, ces nomades éleveurs de rennes qui vivent sur la rive droite de la rivière Argun qui, avec ses 900 kilomètres, sert de frontière entre Chine et Russie et qui près de Mohe, la ville la plus au nord de la Chine, rejoint la Chika pour former le fleuve Amur (Heilonjiang en Chinois) qui, sur 1600 kilomètres, matérialisera la frontière.

 

wikimedia .org

La narratrice a quatre-vingt-dix ans et a été l’épouse de deux chefs de clan Evenki. Elle nous conte sa vie et celle de son peuple.

Les Evenks sont  30000 en Chine  et 35000 en Russie. Ils constituent en Chine l’un des 55 groupes ethniques. Ils ont toujours vécu avec des rennes. Ces précieux animaux vont librement avec leurs grelots et reviennent au matin au camp.

 Chi Zijian a passé les 17 premières années de sa vie dans la région de Mohe  avant d’aller à Beijing à l’université, et elle connait les tribus Orogen et Evenki. L’exploitation de la forêt, commencée dans les années 1960, déséquilibre le mode de vie des Evenki et de leurs rennes et voilà que les autorités essaye de les sédentariser en Mongolie Intérieure ce qui ne va pas sans problèmes...

Pour les Evenki la nature se respecte et les animaux aussi, même s’ils doivent chasser pour subsister. Ils sont plus que proches de cette nature, ils fusionnent avec elle, ils savent l’exploiter sans détruire ou épuiser les ressources.

Bien sûr, tout n’est pas rose dans ce roman, les antipathies, les rivalités existent. Les Evenki sont humains ! Et en plus,  l’h(H)istoire ne les épargne pas : l’occupation japonaise et le Mandchukuo, arrivent jusqu’à eux. L’opposition entre communistes et KMT, la réforme agraire, la famine du Grand Bond en avant, la Révolution Culturelle et les exactions des gardes rouges, tout cela crée des incidents parfois graves mais ne change pas fondamentalement leur mode de vie. Ce n’est que l’exploitation de plus en plus intensive de la forêt qui va créer la rupture.

Et pourtant dans ce roman, pas de grands couplets sur « les grands méchants détruisent notre nature »… C’est au contraire la vie qui est au centre de tout, la vie de tous les jours avec ses aléas, ses joies, ses peines et toujours le réconfort que procure la nature omniprésente qui est simplement là, belle, majestueuse, rude parfois…

https://www.icone-gif.com

https://static.fnac-static.com

 

Partager cet article
Repost0
28 mars 2020 6 28 /03 /mars /2020 16:34

 

"Celui qui sait gouverner le monde

doit être comme celui

qui mène paître les chevaux.

Il en prend soin

et écarte d'eux ce qui pourrait leur nuire."

 

 

PHOTO XIAO LONG

 

Partager cet article
Repost0
28 mars 2020 6 28 /03 /mars /2020 16:21

Voilà un jeu asiatique dont tout le monde a entendu parler au moins une fois. Mais d’où vient-il et en quoi consiste-t-il ?

https://upload.wikimedia.org

Origine :

Il semble qu’il soit originaire de Chine, les historiens sont d’accord pour dire que les jeux de cartes et de dominos ont été inventés par les Chinois. Il est cependant difficile de savoir où exactement et par qui a été mis en forme le mah-jong. Comme souvent, de nombreuses hypothèses cohabitent.

 Pour certains, ce jeu a été créé pendant la rébellion Taiping par des officiers, pour d’autres, ce serait un notable de Shanghai dans les années 1870… mais… La première tuile retrouvée date de 1880 seulement... Cependant on a retrouvé des jeux de cartes datant du XVe siècle qui portait les mêmes symboles que sur les tuiles de mah-jong. On peut supposer donc que ce jeu existait déjà à l’époque mais ne se jouait pas encore avec les tuiles traditionnelles. Le mah-jong aurait pour origine alors un jeu de cartes  Mah-tiae (dont la signification française est « cheval tombé ») et aurait pris l’aspect d’un jeu de dominos un peu plus tard.

Dès 1920, le mah-jong se répand dans toute la Chine au Japon et devient extrêmement populaire. La transmission orale des règles engendre une très grande diversité de pratiques d'un bout à l'autre de la Chine. Il existe donc selon les régions, les pays, un nombre impressionnant de variantes.

Ce jeu d’argent sera interdit pendant la révolution culturelle puis réhabilité et en 1998, le gouvernement chinois va l’ériger en sport national en lui donnant des règles officielles qui deviendront d’ailleurs les règles internationales. En 2002, la Japan Mahjong Organization organise le premier championnat du monde de mah-jong avec la règle officielle chinoise.

Le nom original, écrit 麻将, májiàng, toujours utilisé en japonais (prononcé majan., En français, l'orthographe communément acceptée est « mah-jong ». La traduction en français serait « moineaux qui se chamaillent », on pense que ce nom a été donné à cause du bruit que font les tuiles lorsqu’on les mélange : ce bruit rappelle les moineaux qui piaillent et se chamaillent.

 

PHOTO XIAO LONG (mésanges longues queues... mais on va faire comme si...)

Il est aussi appelé « jeu des quatre vents » à cause du nom de certaines tuiles.

Le jeu :

il se joue à quatre, à l’aide de 144 pièces appelées « tuiles », il contient aussi 4 tuiles blanches (de rechange), 3 dés, 4 jetons pour les 4 Vents et des  jetons pour compter les points.

Traditionnellement ces tuiles sont faites d’un dos en bambou et d’une face en os ou en ivoire. Le bambou symbolise l’intégrité et la loyauté. L’os ou l’ivoire symbolise la force : intégrité et force sont les vertus que les joueurs doivent posséder. Elles sont gravées d’idéogrammes ou de symboles et ressemble beaucoup à nos dominos. Chaque partie dure entre 5 et 15 minutes.

http://www.ventdestmahjong.fr/

 

Chaque joueur prend une tuile quand son tour est venu, l’incorpore à sa main (13 tuiles) puis choisissant une tuile de sa main, la dépose afin de ne conserver que 13 tuiles à chaque fois.Lle but du jeu est de rassembler des tuiles identiques. Il existe quatre combinaisons : la paire, le brelan ou pung (trois pièces identiques), le carré ou kong (quatre pièces ) et la séquence ou chow formé de trois pièces qui se suivent dans une même série (1,2,3 de bambou ou encore 4,5,6 de cercle…) . Pour remporter la victoire il faut arriver à créer une série de quatre figures de trois tuiles plus une paire.

 

http://www.ventdestmahjong.fr/

 

Pour les intéressés et autres petits curieux, allez voir les règles du mah-jong sur

http://www.ventdestmahjong.fr/

 

 

Partager cet article
Repost0
21 mars 2020 6 21 /03 /mars /2020 17:52

 

 

Même une horloge arrêtée

donne l'heure exacte

deux fois par jour.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

NOUS CONTACTER:

XIAO LONG EST UN CLUB OU SE PRATIQUENT LE TAI JI QUAN, LE QI GONG ET LA RELAXATION. IL SE SITUE A EVREUX, QUARTIER DE SAINT MICHEL (27).

VOUS TROUVEREZ LES INFORMATIONS SUR LES COURS, LES HORAIRES ET NOTRE SALLE PLUS BAS SOUS LA RUBRIQUE "COURS HORAIRES".

POUR EN SAVOIR PLUS?

NOTRE MAIL: fengyulong1@gmail.com

Recherche

QUI EST XIAO LONG?

 


XIAO LONG:
"Petit Dragon"est notre logo. Il nous accompagne sur nos T-Shirts, nos sweats, nos circulaires d'information, il signe même nos articles! Il est sympathique, de bonne composition, à l'image de l'ambiance de notre section qui souhaite être conviviale, ce qui ne nuit en rien aux progrès de nos adhérents, ni au sérieux des cours, au contraire...

L'AUTEUR

Les textes sont rédigés par Xiao Long. Ce blog est a but non commercial, non lucratif. Il délivre des informations et des commentaires techniques et culturels pour les pratiquants de Tai Ji Quan et de Qi Gong ainsi que pour tous ceux qui s'interessent à la culture asiatique.