Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 17:29

"L'herbe qui rentre dans la bouche d'une vache

n'en a plus pour longtemps."

 

"

Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans PROVERBES
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 17:24

Pour clore cette forme du petit bâton du Tai Ji, on va reprendre les mouvements d’ouverture… la boucle sera ainsi bouclée :

 

La main gauche s’ouvre et se place sur le Dan Tian. La main droite monte par l’avant, le Bang remonte à la verticale et les yeux le regardent (Bang à une trentaine de centimètres de votre nez … on ne louche pas).

On garde cette position. Enfin la main gauche remonte le long du Bang et saisit la perle du Bang, on redescend le Bang devant le corps, le Bang est parallèle au sol.

Ainsi se termine cet enchainement du bâton de Tai Ji pour nourrir la vie (Yang Sheng Tai Ji Bang) numéro 1 : car voilà la bonne nouvelle, lorsque vous connaitrez bien cet enchainement… vous pourrez envisager d’apprendre le second !

Mais bon, pas tout de suite… on se laisse un peu de temps pour apprécier déjà celui-ci !

TAI JI BANG : FERMETURE…TAI JI BANG : FERMETURE…
TAI JI BANG : FERMETURE…TAI JI BANG : FERMETURE…
Partager cet article
Repost0
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 17:13

On ne peut même pas imaginer aller manger dans un restaurant chinois sans commander un bon thé au jasmin… (Vous pouvez l’imaginer ? Vous allez rater quelque chose !).

 

Réputé pour aider à la digestion, ce thé est particulièrement rafraîchissant.

On dit qu’il soulage les maux de tête, la toux, aide à s’endormir et diminue la tension artérielle. Bref, il y a toujours une bonne raison d’en boire une tassette !

 

 

Ce mélange de thé et de fleurs fraichement cueillies est issu d’un réel savoir-faire.

Les meilleurs thés au jasmin (oubliez un moment la poussière de thé en sachet !) sont élaborés en deux étapes. On choisit un bon thé vert, cueilli au printemps, qui sera façonné d’une certaine façon. Il est conservé jusqu’en août puis sera mêlé aux fleurs qui seront récoltées ce mois-là.

Les fleurs sont prélevées en début d’après-midi, elles sont encore fermées et n’ont que peu de parfum. Mais à la tombée de la nuit, les fleurs s’ouvrent (c’est magique !) et c’est à ce moment-là que commence le travail de parfumage : on fait alterner une couche de fleurs, une couche de thé, jusqu’à obtenir un tapis d’une épaisseur de 30 à 45cm environ. La proportion de fleurs employée pour un thé au jasmin peut varier de un quart du poids des feuilles de thé jusqu’à 5 fois ce même poids !

On laisse reposer le tout pendant la nuit. Les feuilles de thé s’imprègnent du parfum des fleurs. Le lendemain, on enlève les fleurs, on termine ce tri manuellement pour être sûr qu’aucune fleur ne sera oubliée (à cause de leur amertume qui nuirait au bon équilibre du thé, il faut éviter d’en laisser).

On recommence le jour suivant avec de nouvelles fleurs. Même technique.  Selon les thés, cette opération peut se répéter jusqu’à sept fois. Le prix est proportionnel au nombre de passages…

 

CHINE :  THE AU JASMINCHINE :  THE AU JASMIN
Partager cet article
Repost0
22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 12:35

"L'eau de mer est naturellement salée,

l'eau de rivière est naturellement douce."

Photo Xiao Long

Photo Xiao Long

Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans PROVERBES
22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 12:09

Huai Bao Tai Ji ! Hummmm, ça sent la fin… de l’enchainement.

Ce mouvement est assez délicat, très subtil…tout en finesse : un mouvement fait pour nous ! Attention, on s’accroche !!!

 

On passe le poids du corps dans la jambe droite et le genou fléchit un peu : le pied gauche se libère et s’écarte, largeur des épaules, on se recentre. La main gauche s’ouvre, elle pousse, paume vers l’arrière, remonte au niveau de l’épaule.

Par la rotation externe du bras, la paume se tourne vers la Terre.

La main droite qui tient le Bang pousse vers la droite et amène le Bang à hauteur d’épaule, le poing est tourné vers l’arrière. Puis le bras se tourne (rotation externe), le poing se tourne donc vers le Ciel, le Bang est parallèle au sol. On regarde à gauche et… on inspire en faisant tout ça (!!!)

 

TAI JI BANG 8: EMBRASSER LE TAI JI !TAI JI BANG 8: EMBRASSER LE TAI JI !
TAI JI BANG 8: EMBRASSER LE TAI JI !TAI JI BANG 8: EMBRASSER LE TAI JI !
TAI JI BANG 8: EMBRASSER LE TAI JI !TAI JI BANG 8: EMBRASSER LE TAI JI !

 

Tout en expirant à présent, on fléchit les genoux, le bras gauche se plie pour amener la main devant la poitrine : ce sera la « tête » du poisson Yin/Yang. Le bras droit, lui amène le Bang, qui bien sûr – reste dans l’alignement du bras - vers la gauche : ce sera la queue du poisson Yin/Yang (encore une histoire qui risque de se terminer en queue de poisson…)

 

Puis le poids du corps passe sur le pied gauche, le buste tourne un peu et le bras droit suit, le Bang fait un petit mouvement de rotation vers la droite, revient dans l’alignement ; le bras gauche suit le mouvement du corps. Le regard suit le Bang. En même temps, le buste tourne un peu vers la droite et entraine le bras droit dont le poignet pousse un peu vers la gauche.

Le Bang est toujours tout bien dans l’alignement du bras, le bras gauche suit… On répète ce mouvement, on ferme à la troisième répétition.

Maitre Zhang Guan de et son neveu Zhang Jian
Maitre Zhang Guan de et son neveu Zhang Jian

Maitre Zhang Guan de et son neveu Zhang Jian

 

Puis en expirant, le poids du corps passe à gauche, genou gauche un peu fléchit, droit tendu, le buste tourne vers la gauche et le bras droit suit, le Bang fait une petite rotation vers la droite et revient dans l’alignement du bras. Le bras va vers l’avant, ramène le Bang devant la poitrine pendant que la main gauche revient vers la main droite, la paume se pose sur le Bang.

 

Le poids du corps passe dans le pied droit, le genou droit fléchit un peu, la jambe gauche se tend pendant que la main gauche glisse le long du Bang et le saisit par l’autre extrémité.

Le pied gauche se place à côté du pied droit, les jambes se tendent, les bras poussent vers le bas : le Bang est devant les hanches.

Pendant tout ce temps les yeux suivent le Bang (au moins eux, on sait où les poser !).

 

Le plus drôle : on refait ce mouvement… en ouvrant du pied droit, Bang dans la main gauche…

 

Pendant ce temps, il est évident qu’on est aussi concentré sur le DanTian, sauf dans les moments où le corps va d’un côté à l’autre : on met alors ce qui nous reste de concentration dans Ming Men (4VG).

 

Si on se donne tout ce mal, on pourra alors harmoniser Yin et Yang, tonifier le Qi et réguler Ciel antérieur et postérieur.

Voilà une fois de plus comment un seul mouvement peut être très efficace. Il faut cependant être patient pour l’exécuter correctement. (On se retrouve d’ici quelques années…)

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans TAI JI BANG 1
22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 11:52

 

Nie Ganru sait pimenter sa vie !

Mark Ralston ©AFP

Nie Ganru est décidément un homme hors du commun : il vient de faire construire un musée de six étages, et ledit musée a une belle forme de … marmite ! Son musée abrite des centaines de marmites que Nie a recueillies au cours de plus d'une décennie. Il compte un récipient qui aurait été utilisé dans un palais au temps de l'empereur Qianlong (XVIIIème siècle) et un autre remontant à la dynastie des Zhou de l'Ouest (1046 à 771). Les murs du musée de Nie Ganru sont tapissés de documents témoignant du rôle historique de la marmite, autour de laquelle se sont par exemple réunis un jour Mao et le nationaliste Tchang Kaï-chek.

Cet homme, on l’a compris, se passionne pour la fondue sichuanaise. Grâce à cette spécialité régionale Nie Ganru a su faire fortune, il aime d’ailleurs y goûter deux fois par jour afin d’affiner la recette, car il est tellement « fan » de la sauce au piment fermenté qu’il la fabrique chez lui, à Chongqing, dans une usine proche du musée.

Bien sûr tout se fait dans les règles de l’art et on peut voir des centaines de pots de terre recouverts de leurs « chapeaux » de paille, ce qui permet au mélange de « respirer ». Cette petite armée de pots de terre reste bien longtemps là, exposée au vent, à la pluie, au soleil… jusqu’à maturation.

http://fr.canoe.ca/

http://fr.canoe.ca/

La fondue sichuanaise est dans l’air du temps et l’immense ville de Chongqing cherche à faire reconnaitre cette spécialité au niveau mondial ! Chongqing cherche à obtenir l'inscription de sa fondue au patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'Unesco.

La fondue du Sichuan "c'est engourdissant, c'est chaud, c'est ultra savoureux, c'est un arôme qui vous saisit les sens, c'est pourquoi tout le monde aime ça", affirme le septuagénaire.

La fondue sichuanaise consiste à faire cuire des aliments (viandes, légumes, tofu...) dans un bouillon. Mais on est loin de la douceur d’une fondue au fromage ! Les piments et grains de poivre très spécial en sont la caractéristique.

Ce plat convivial et « chaleureux »  est très apprécié. Il y a un siècle, la fondue sichuanaise était le repas de base et bon marché des paysans accroupis au bord du fleuve Yangtsé à Chongqing, on y faisait cuire des tripes de boeuf et d'autres abats (dit comme cela, on aurait moins envie d’y tâter…), bref ce que l’on avait sous la main.

Les différentes marmites de cette région gastronomique ont un point commun : les épices ! La surface du bouillon dans la marmite est entièrement recouverte d'épices... S’il y a une chose que l’on ne peut pas dire, c’est que ce bouillon soit fade.

Les habitants de la région adorent et en redemandent. On se réchauffe, on transpire et cela est bon pour la santé…

 

Mark Ralston ©AFPMark Ralston ©AFP

Mark Ralston ©AFP

Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans CULTURE
15 juin 2014 7 15 /06 /juin /2014 17:04

 

"Si long soit le cou

il ne dépasse jamais la tête."

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans PROVERBES
15 juin 2014 7 15 /06 /juin /2014 16:19

Le foot peut nuire à la santé : le saviez-vous ? Et préserver la santé est une chose importante en Chine.

Fini de se vautrer sur son canapé entouré de chips de pizzas et de boissons diversement sucrées ou alcoolisées une cigarette à la main ( !?) pour regarder les matchs de foot à la télé !

À Hong Kong, on prend ça très au sérieux et des conseils avisés sont donnés pour que chacun puisse apprécier les matchs tout en prenant soin de sa petite santé. Voici en substance ce que l’on trouve sur le site du Ministère de la santé de Hong Kong :

 

Il est conseillé de boire de l’eau ou de choisir une boisson « maison » de bon aloi. Il va sans dire que l’on ne se met rien sous la dent qui puisse ressembler à des chips bien grasses, des biscuits trop salés ou du pop-corn au beurre… On ne grignote pas n’importe quoi ! Et on continue de faire des repas dignes de ce nom avec de bons produits bien frais.

Au lieu de fumer, il est préconisé de boire un peu d’eau, de faire quelques exercices physiques pour oublier cette envie.

Il est déconseillé de se « légumer » devant son écran pendant des heures : des étirements sont à faire régulièrement (bien sûr !).

N’oubliez pas non plus de ventiler la pièce (sic) pour éviter l’apnée au bout de quelques jours ( ?).

Il est préférable aussi de maintenir le lien social (éviter donc de rembarrer systématiquement tous ceux qui passent devant l’écran- attention, il pourrait y avoir parmi eux votre belle-mère…) et on vous indique enfin qu’il faut savoir doser le suivi des matchs et … le reste (la vie quoi !).

 

…à toutes fins utiles…

 

Photos: http://www.chine-informations.com/Photos: http://www.chine-informations.com/

Photos: http://www.chine-informations.com/

Partager cet article
Repost0
15 juin 2014 7 15 /06 /juin /2014 16:13

Dans de nombreux pays, il existe une tradition … qui donne chaud. Marcher sur des charbons ardents (au sens propre !)

Marcher sur des braises se pratique aussi en Chine, dans la province de Zhejiang, dans la région de Pan’an. Cette cérémonie, appelée Lian Buo, est incontournable : c‘est un « monument culturel » ainsi que la définissent les autorités provinciales. Elle est d’ailleurs inscrite sur la liste du patrimoine culturel immatériel de la province.

 

Le but du jeu (si l’on peut dire) est de traverser ce chemin ardent, pieds nus, bien sûr, afin de se purifier, de se libérer de l’emprise des mauvais esprits et d’attirer à soi la chance et la prospérité.

 

Inutile de préciser qu’avant de marcher sur ces braises, une bonne préparation mentale et physique est nécessaire… à moins de vouloir finir aux urgences.

Plus simple, la bonne vieille méthode de la bouillotte vous permettra  aussi d’avoir les pieds au chaud, et ce, en toute sécurité.

CHINE : L’alternative à la bouillotte !
CHINE : L’alternative à la bouillotte !
CHINE : L’alternative à la bouillotte !
Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans CHINE INSOLITE
8 juin 2014 7 08 /06 /juin /2014 16:24

"Une branche tordue

a toujours une ombre courbe."

Photo Xiao Long

Photo Xiao Long

Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans PROVERBES

NOUS CONTACTER:

XIAO LONG EST UN CLUB OU SE PRATIQUENT LE TAI JI QUAN, LE QI GONG ET LA RELAXATION. IL SE SITUE A EVREUX, QUARTIER DE SAINT MICHEL (27).

VOUS TROUVEREZ LES INFORMATIONS SUR LES COURS, LES HORAIRES ET NOTRE SALLE PLUS BAS SOUS LA RUBRIQUE "COURS HORAIRES".

POUR EN SAVOIR PLUS?

NOTRE MAIL: fengyulong1@gmail.com

Recherche

QUI EST XIAO LONG?

 


XIAO LONG:
"Petit Dragon"est notre logo. Il nous accompagne sur nos T-Shirts, nos sweats, nos circulaires d'information, il signe même nos articles! Il est sympathique, de bonne composition, à l'image de l'ambiance de notre section qui souhaite être conviviale, ce qui ne nuit en rien aux progrès de nos adhérents, ni au sérieux des cours, au contraire...

L'AUTEUR

Les textes sont rédigés par Xiao Long. Ce blog est a but non commercial, non lucratif. Il délivre des informations et des commentaires techniques et culturels pour les pratiquants de Tai Ji Quan et de Qi Gong ainsi que pour tous ceux qui s'interessent à la culture asiatique.