Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 septembre 2016 6 17 /09 /septembre /2016 15:32

 

 

Quand nous refusons de voir autre chose

que ce que nous nous attendons à voir,

nous ne voyons que le contenu de notre esprit

et non la chose qui se trouve sous nos yeux.

 

 

 

 

PHOTO XIAO LONG

PHOTO XIAO LONG

Repost 0
Published by Xiao Long - dans PROVERBES
commenter cet article
17 septembre 2016 6 17 /09 /septembre /2016 14:38

 

Art-thérapie par le coloriage… C’est dans l’air du temps !

Les publicités diverses annonce des moments de grande « zénitude » grâce aux cahiers de coloriages. Il faut le faire, tout de même : lorsqu’on est enfant, on gribouille gentiment en tirant la langue pour être plus concentré et on se fait taper sur les doigts « faut pas déborder », « faut pas appuyer si fort », « faut pas prendre plusieurs crayons à la fois »… et j’en passe… Bref, colorier est un vrai stress ! Eh bien, une fois adulte, on en redemande !!!!

Oui, mais pour le bon motif -si on peut dire- : pour se détendre ( ??!)

 

La recherche d’une harmonie globale de couleurs, le choix des couleurs qui correspondent à votre état émotionnel du moment, la concentration que cela exige… le côté ludique, créatif, la liberté d’expression… autant de facteurs qui libèreront l’esprit du reste…. Le coloriage devient un outil de développement personnel.

 

Mais il y a plus « professionnel :

Adrian Hill, un l'artiste britannique, découvre en se soignant d'une tuberculose, que dessiner améliore son état et souhaite partager cette expérience en écrivant un livre sur le sujet. Il crée ainsi « l’Art-thérapie". L’ouvrage parait en 1947 en France.

Dans les années trente, Margaret Naumburg et Edith Kramer, fraîchement débarquées aux États-Unis, jettent les bases de l'art-thérapie en Amérique. Une éducatrice et une artiste donneront deux directions différentes pour l'art-thérapie, l'art comme thérapie et l'art comme outil au service d'une psychothérapie.

L'art-thérapie s'applique dans le domaine du soin (psychique et somatique), mais est aussi présente à l'école ou à l'université (pour lever des blocages, faciliter les apprentissages, apaiser des conflits...).

 

La pratique :

Petit Dragon a reçu en cadeau un beau livre de coloriage et a décidé de se détendre en se mettant à l’ouvrage.

Cela n’a que moyennement fonctionné, il faut dire qu’il est déjà trèèèèès relax le Petit Dragon, alors devenir encore plus relax, c’est difficile…..

Xiao Long se demande d’abord, si les concepteurs de ces dessins hyper alambiqués ont essayé de les colorier…. J’ai un doute là-dessus…

D’accord, on vous préconise de ne pas vous acharner à colorier les petites surfaces de couleurs différentes… et on comprend pourquoi ! Certains endroits ne sont pas plus gros que des têtes d’épingles qui auraient fait un séjour chez les « réducteurs de têtes » !

 

 

Xiao Long vous déconseille le feutre usagé à grosse tête écrasée !!!! et préconise donc un matériel de « pointe » : crayons de couleurs et méga taille crayon… Et pour les Dragon de mon âge (pourtant pas « vieux dragons »), une super bonne paire de lunettes !!!

 

 

Petit problème aussi : le cahier ! Pour être à l’aise, on le tourne et le retourne dans tous les sens  (mieux vaut de pas choisir un 200 pages !)… On pourrait détacher la feuille peut-être… mais pour le faire proprement il faudrait que le papier en question s’y prête et l’impression fait que l’on découpe en général aussi le dessin…

Si on est très fier de son beau dessin, on voudrait l’offrir, mais en général, les feuilles sont imprimées des deux côtés… Frustrant…

Bon, tout ça pour dire qu’il faut être déjà relax AVANT de s’attaquer au boulot….. Et que l’on peut estimer avoir réussi son coup si on est resté « zen » en coloriant et qu’on le reste APRES….

 

Je plaisante (à peine).

Mais Petit Dragon reprendra ses crayons un de ces jours pour poursuivre dans son joli cahier, c’est promis !

 En attendant, voilà le résultat de ses premiers essais :

 

RELAXATION : … OU PAS ?
RELAXATION : … OU PAS ?
RELAXATION : … OU PAS ?
Repost 0
Published by Xiao Long - dans MEDITATION RELAXATION
commenter cet article
17 septembre 2016 6 17 /09 /septembre /2016 14:10

On connait la place rouge… oui, mais la plage rouge ? Vous connaissez ? Il en est une à Panjin.

 

Panjin (盘锦市 ;Pánjǐn shì) est une ville de la province du Liaoning (nord-est). Une particularité biologique fait que sa plage est … rouge ! 红海滩 ; hóng hǎitān,  est recouverte de « roseaux » (des soudes –suaeda salsa!) qui lui donnent cette magnifique couleur en automne. C'est la zone la plus dense de ces plantes au monde, dit-on et cette région est protégée. Elle est surnommée la « Capitale de terre humide du Nord» ou encore, nous allons voir pourquoi, le « Paradis des oiseaux ».

Je ne dirais pas que l’on ait une envie folle de barboter par-là –quoique…, mais le paysage est saisissant.

 

 

Question oiseaux : c’est un des gîtes naturels de la fameuse grue à couronne … rouge – bien sûr !  ici, même les grues s’harmonisent au paysage…avec leurs « bonnets » assortis : si ce n’est pas le sommet du raffinement ça !

 

 

Elle est appelée en Chine « grue au sommet (ou crête) vermillon » (丹顶鹤 / 丹頂鶴, dāndǐnghè) en raison de sa tache sur la tête.

Elle est également surnommée grue des immortels (仙鹤 ; xiānhè). On la voit souvent porter des immortels sur son dos dans les représentations de la mythologie taoïste.

 

Bref, du rouge partout… que du bonheur ! (puisque le rouge est symbole de bonheur en Chine).

 

Pour en voir plus, aller sur le site:

http://www.web-trotters.com/plage-rouge-de-panjin-red-beach-la-chine-jamais-vue

 

Repost 0
Published by Xiao Long - dans CHINE INSOLITE
commenter cet article
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 13:13

 

Le faisan de la lande becquète tous les dix pas ;

il boit tous les cent pas ;

il ne veut pas sa nourriture au prix de sa mise en cage.

Ainsi, il n’envie point le bonheur d’un roi.

 

Zhuang Zi

 

photo: lavieduciel.over-blog.com

 

Repost 0
Published by Xiao Long - dans PROVERBES
commenter cet article
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 12:31

Aujourd’hui petite histoire (vraie !) de chat et de dragon…

 

Présentation des personnages :

 

Neko: un chat qui n’a pas froid aux yeux et ne demande qu’à se transformer en Tigre (shotokan bien sûr !)

 

 

Xiao Long : un petit dragon fureteur qui aime bien gratter les apparences pour découvrir ce qui se cache dessous… et mettre un peu beaucoup le bazar dans les esprits aux idées préconçues.

 

Xiao Long et Neko bavardait tranquillement devisant sur les arts martiaux et leurs différences. Neko (ねこ) alors se place et présente un enchainement (kata) de karaté (から)…

Xiao Long se gratte le crâne. Plus que les différences ce sont les points communs qui sautent aux yeux du Dragon.

 

Il est clair que de nombreuses techniques rappellent – en plus « vif » !- des techniques que nous utilisons en Tai Ji Quan. (Je rappelle que pour certains karatekas nous ne sommes que des gentils « petits vieux » en pyjamas...).

Il n’en fallait pas plus pour que Chat et Dragon, aussi curieux l’un que l’autre se mettent en tête de créer un enchainement de Tai Ji Quan à partir de ce kata (sochin). Beaucoup de discussions, d’analyses des techniques, et … de feeling aussi…

 

 

https://www.karatedo.asia/wp-content/uploads/2013/10/sochin.gif

(sur ce site video de Me Kanasawa!)

 

Sochin signifie « force tranquille » ou « grand silence ». Ce kata est de la même école (Ryu Aragaki) que Unsu « mains en nuages » et Nijushiho « kata des 24 pas »)… Il faut avouer que ces noms nous font penser à  la forme 24 Tai Ji Quan et que les Yun Shou… on connait aussi !!!! humm mm… ça sent la Chine tout ça….

De plus Sochin fonctionne sur l’alternance de temps lents et de temps rapides et la tension musculaire est progressive contrairement à d’autres enchainements ou l’expiration est rapide et la tension musculaire brève. Il se prête donc particulièrement bien à ce travail de recherche…

 

Fondamentalement les techniques sont les mêmes. Il n’y a pas dix mille façons de frapper avec le poing ou le pied, il n’y a pas dix mille façons de se protéger…  L’expression et les stratégies diffèrent.

 

NB : D’ailleurs sans qu’on le sache un style d’art martial est souvent déjà un mélange de plusieurs styles. Et il n’y a pas un style meilleur qu’un autre.  Donc ceux qui s’accrochent désespérément à l’idée de pratiquer La seule forme, Du seul Style d’Origine Unique et Pur se font peut-être des illusions…

 

Bref, voilà le Chat et le Dragon en grande gamberge !

Le rythme du kata est particulier, on ne s’arrête pas n’importe où… et on s’arrête parfois… alors que le taolu se fait en continu, sans arrêt. Alors cherchons les transitions cohérentes qui vont lier entre elles les techniques et donner un sens à l’affaire ! Un peu de Yin/Yang, de circularité…

 

Que serait notre pratique sans « jolies » transitions toutes rondes… (Bon, d’accord, ça fait un peu superficiel comme remarque, mais c’est un clin d’œil à Yuan Lao Shi, qui me fait comprendre ainsi que je « personnalise » parfois un peu mes transitions… Il fronce le nez et avec un sourire me dit « c’est joli ! »)

 

La technique karaté fait dans le « droit au but » ! Puisque le contact –imaginaire-  est la finition (vlan ! et ça fait mal… enfin, ça pourrait… puisque bien évidemment tout est sous contrôle !). Alors que notre démarche est de prendre contact d’abord puis d’agir… (On tâte le terrain, on laisse faire - puis on fait). La ligne/ le cercle… Mais la même idée qui sous-tend l’action : l’efficacité.

Le kata fonctionne sur lignes droites et changement de directions: nos taolu sont plus modestes sur les déplacements dans les 4 (8) directions… mêmes s’ils sont bien présents.

 

bai she tu xin

 

 

Commentaire de Xiao Long :

Bref, il en est sorti quelque chose d’intéressant pour le Chat et le Dragon. Et je n’ai pas peur qu’on me tombe sur les écailles en hurlant « Ouais, c’est inadmissible de faire des trucs pareils ! Pour qui il se prend ce Dragon ! Chacun son camp ! Et que rien ne déborde !!! ».

Il faut des Petits Dragons curieux qui grattent partout, mettent les pieds dans le plat… posent des questions et s’en posent… Ce serait bien triste de vivre dans un monde catégorisé, étanche et sans surprise ! Tant pis pour les frileux…

Trop souvent nous pratiquons « les yeux fermés », en monde clos… ouvrir les yeux sur d’autres choses, comparez, tester, discuter ne peut être que bénéfique et enrichissant.

 

mae geri

 

 

En bref un peu d’Histoire…

 

Xiao Long a feuilleté le web pour vous donner une petite idée de la « parenté » entre Arts martiaux chinois et Karaté !

Il est admis que l’Inde est un point de départ important : le kalaripayat serait né il y a 3000 ans ! En Chine, la lutte chinoise, shuai jiao, aurait été développée par l’Empereur Huangdi (-2697 à -2598). Le Japon est un point d’aboutissement après une étape à Okinawa. À 500 km au
sud du Japon, 500 km au nord de Taiwan et
740 km à l'est de la Chine continentale, les premiers habitants d’Okinawa étaient surtout originaires de Chine et du sud du Japon.

  Le Shuri-te, « Main de Shuri », est un style de karaté qui s'est développé sur l'archipel d’Okinawa dans la ville de … Shuri. Il est le nom de l’un des deux grands styles dominants qui émergèrent à Okinawa sous l’influence des arts martiaux de Chine, avec le Naha-te qui s'est développé dans la ville de … Naha.
 

Les armes étant interdites sous l’occupation chinoise de 1429, les techniques à mains nues se développent ainsi que l’emploi … d’outils divers (bâtons, fléaux…). Émergent des Maitres, chacun ayant ses « secrets » (il faut bien se « vendre » et se démarquer) … suivent des disciples. Tout ce petit monde s’entrainant en nocturne…

Parmi les premiers Maîtres est un Maître chinois : Kwang-Shang-Fu, cet expert originaire du nord de la Chine vint à  Okinawa en 1761 en qualité d'ambassadeur de l'Empire Ming. Il était contemporain de 2 autres experts, Chatan Yara et son disciple Peichin Takahara. À eux trois et à travers un seul et même disciple commun, Kanga Sakugawa, ils ont formé les bases de ce qui allait devenir le karaté.

 

Si cet article vous a mis la puce à l'oreille...

Pour en savoir plus sur le karaté et sur la voie du Chat: http://www.karate-evreux-nekodo.fr/




 

Repost 0
Published by Xiao Long - dans ARTS MARTIAUX
commenter cet article
4 septembre 2016 7 04 /09 /septembre /2016 15:27

  C'est la sieste -

Je laisse l'eau des montagnes

décortiquer le riz

 

Kobayashi Issa

 

 

 

PHOTO XIAO LONG

PHOTO XIAO LONG

Repost 0
Published by Xiao Long - dans HAIKU
commenter cet article
4 septembre 2016 7 04 /09 /septembre /2016 15:06
PHOTO XIAO LONG

PHOTO XIAO LONG

 

L’été va se terminer, mais il y a parmi vous des vacanciers de septembre et si votre chemin passe par la ville de Lyon, vous pourrez prendre le frais en visitant un musée un peu particulier et au nom bien choisi : Confluences.

 

 

Un  parcours permanent (3 000 m², oubliez les talons aiguilles…) raconte le grand récit du monde et de l’humanité en quatre expositions insolites où se côtoient des pièces "issues de cultures et d’époques différentes mais dont le rapprochement fait sens"même si parfois, il faut l’avouer, on s’y perd un peu… mais ce n’est pas désagréable.

 

4 grands thèmes sont approchés : les origines de l'Univers et de la vie sur Terre ; la place de l’être humain dans la chaîne du vivant ; les sociétés dans leurs organisation, leurs échanges, leurs spécificités selon des contextes précis et la place de la mort et des rites funéraires dans différentes civilisations.

 

Ce qui a attiré là Xiao Long, ce sont bien sûr les objets asiatiques : il les avait flairé de loin, il a un nez incroyable ce Petit dragon là !

 Ce musée est l'héritier du Musée Guimet de Lyon et en reprend les collections : le voyage au Japon d’Émile Guimet aboutira à la conception du musée des religions qu’il fonde à Lyon, en 1879, puis à Paris.

 

C’est au cœur du thème sur les sociétés que l’on trouvera de belles pièces asiatiques.

Les sabres, les armures, les casques et les bannières (période Edo- 1603-1868), nous rappelle que le Japon vit replié sur lui-même et que le gouvernement militaire sait appliquer une discipline rigoureuse et une hiérarchie codifiée par des rituels d’apparat très stricts. Si les fonctions guerrières de ces objets sont évidentes, ils n’en sont pas moins beaux et raffinés.

 

Quelques divinités aussi vous y attendent, Bouddha allongé, Molizhi entourée de quatre grands rois célestes, le comte du vent avec son éventail, Yu le grand et bien d’autres…

Un magnifique portrait datant des Qing  représente un fonctionnaire dans sa robe dragon. On voit à côté les pièces qui apparaissent sur ce tableau. Une coiffe de la dynastie Qing, un collier de cour (dérivé en fait du chapelet bouddhique, signe de statut et de rang social,, il fait partie de la panoplie officielle de la famille impériale,  un insigne (ici un oiseau) qui figure le rang de son propriétaire…

Mais les photos seront plus parlantes que les discours….

 

Pour en savoir plus :

http://www.museedesconfluences.fr/fr/evenements/%C3%A0-vos-pieds

LA CHINE à LYON PHOTOS XIAO LONG
LA CHINE à LYON PHOTOS XIAO LONG
LA CHINE à LYON PHOTOS XIAO LONG
LA CHINE à LYON PHOTOS XIAO LONG
LA CHINE à LYON PHOTOS XIAO LONG
LA CHINE à LYON PHOTOS XIAO LONG
LA CHINE à LYON PHOTOS XIAO LONG
LA CHINE à LYON PHOTOS XIAO LONG
LA CHINE à LYON PHOTOS XIAO LONG

LA CHINE à LYON PHOTOS XIAO LONG

...ET LE JAPON... PHOTOS XIAO LONG
...ET LE JAPON... PHOTOS XIAO LONG
...ET LE JAPON... PHOTOS XIAO LONG
...ET LE JAPON... PHOTOS XIAO LONG

...ET LE JAPON... PHOTOS XIAO LONG

Repost 0
Published by Xiao Long - dans CULTURE
commenter cet article
27 août 2016 6 27 /08 /août /2016 14:33

 

Étudier dans la solitude des montagnes

Ne vaut pas de s’asseoir à la croisée des chemins

Et de prêter l’oreille

Aux paroles des hommes.

 

 

PHOTO XIAO LONG

PHOTO XIAO LONG

Repost 0
Published by Xiao Long - dans PROVERBES
commenter cet article
27 août 2016 6 27 /08 /août /2016 14:17

Envie de prendre de la hauteur, de voir les choses différemment ? C’est possible….

Le plus long et haut pont de verre au monde est ouvert au public depuis samedi en Chine dans les montagnes de Zhangjiajie. Cette réalisation incroyable est signée Haim Dotan, architecte israélien, déjà auteur de plusieurs édifices en Chine.

Long de 430 m et perché à 300 m au-dessus du sol, l'ouvrage est construit entre deux sommets de ce parc naturel de la province du Hunan, si vous êtes sujet au vertige… mieux vaut s’abstenir… puisqu’il s’agit là d’un pont en verre !

 

 

D’une largeur de six mètres et constitué de 99 plaques de verre  transparentes, il peut accueillir 800 personnes simultanément, selon un responsable de la zone touristique de Zhangjiajie, cité par l'agence Chine nouvelle (on ne sait pas… ils ont fait le test ? et si la 801ème est toute légère, est que ce que ça passe ? Xiao Long, le dragon au mauvais esprit se pose toujours des questions bizarres !).

 

photo Long Hongtao Xinhua

800 personnes qui peuvent y marcher, sauter à l'élastique ou emprunter une tyrolienne (ou y ramper pour les moins courageux ?), et bien sûr admirer les montagnes alentours, vue imprenable garantie sur la forêt, les falaises et les piliers de grès dont se seraient inspirés les créateurs d’Avatar pour dessiner la planète Pandora.

À en croire l’architecte, le pont devrait également accueillir des défilés de mode…

 

bfmtv.com

 

Mais bon tout a été fait pour rassurer les curieux et pour démontrer la solidité du pont, plusieurs actions ont été organisées ces derniers mois : un journaliste l'a notamment frappé à coups de masse et une berline chargée de passagers l'a emprunté, à chaque fois sans conséquence sur sa structure. Il faut dire qu’un « incident » survenu en octobre dernier sur un autre pont, dans le parc Yuntaishan, a marqué les esprits : la chute d’une tasse en acier avait suffi à fissurer la première couche de verre (quelle idée aussi de pique-niquer sur un pont !)

Mais tout de même, les appareils photo et les perches à selfies (bien plus dangereuses que la masse ?) ainsi que les talons aiguilles seront interdits

Du coup,je suppose que les défilés de mode se feront en tennis ... ou en charentaises?...

Le prix du billet d'entrée est tout à fait abordable, il s'élève à 18 euros (138 yuans).

Alors si le cœur vous en dit...  (Oups… il faut aussi se procurer le billet d’avion …)

 

Photo Long Hongtao Xinhua

Repost 0
Published by Xiao Long - dans CHINE INSOLITE
commenter cet article
5 juillet 2016 2 05 /07 /juillet /2016 15:07

                                                               

Un peu de repos pour le Petit Dragon qui va reposer ses petits doigts tout usés à force de taper sur son clavier....

 

Il va mettre ses orteils en éventail et au soleil (je ne sais pas ce qui est le pus difficile:

mettre ses doigts de pieds en éventail -pas gagné!!!

ou trouver un rayon de soleil (pas gagné non plus!!!)  

 

 

 

A la rentrée donc...

et pour suivre les infos, pensez au site:

www.taijiqigongevreux.com

 

 

Repost 0
Published by Xiao Long - dans VIE du CLUB
commenter cet article

NOUS CONTACTER:

XIAO LONG EST UN CLUB OU SE PRATIQUENT LE TAI JI QUAN, LE QI GONG ET LA RELAXATION. IL SE SITUE A EVREUX, QUARTIER DE SAINT MICHEL (27).

VOUS TROUVEREZ LES INFORMATIONS SUR LES COURS, LES HORAIRES ET NOTRE SALLE PLUS BAS SOUS LA RUBRIQUE "COURS HORAIRES".

POUR EN SAVOIR PLUS?

NOTRE MAIL: mushutaiji@gmail.com

Recherche

QUI EST XIAO LONG?

 


XIAO LONG:
"Petit Dragon"est notre logo. Il nous accompagne sur nos T-Shirts, nos sweats, nos circulaires d'information, il signe même nos articles! Il est sympathique, de bonne composition, à l'image de l'ambiance de notre section qui souhaite être conviviale, ce qui ne nuit en rien aux progrès de nos adhérents, ni au sérieux des cours, au contraire...

L'AUTEUR

Les textes sont rédigés par Xiao Long. Ce blog est a but non commercial, non lucratif. Il délivre des informations et des commentaires techniques et culturels pour les pratiquants de Tai Ji Quan et de Qi Gong ainsi que pour tous ceux qui s'interessent à la culture asiatique.