Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 16:23

Lorsque la poutre supérieure est de guinguois,

Les poutres inférieures vont de travers.

 

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 15:36

 

Il a douze ans, ressemble à un enfant bien sage portant lunettes et il est déjà célèbre… Forcer des codes, « craquer » des systèmes… Wang Zheng Yang est un vrai génie de l’informatique !

 

Tout a commencé alors qu’il cherchait des résultats de devoirs sur le site internet de son école, il piratait semble-t-il le système d’aide aux devoirs pour ne pas passer ses soirées le nez sur ses feuilles...

Il est passé Maitre Hacker depuis en tout cas et il donne des conférences sur la sécurité informatique, comme lors de la China Internet Security Conference en septembre dernier.

 

Il a bien affirmé à cette occasion qu’il aimait beaucoup trouver des failles mais qu’il ne comptait pas se servir de ce savoir-faire pour entreprendre quelque chose d’illégal ! Un vrai jeune hacker honnête !

 

CHINE INSOLITE : HACKER HAUT COMME TROIS POMMES…CHINE INSOLITE : HACKER HAUT COMME TROIS POMMES…
Partager cet article
Repost0
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 15:10

Le Ba Ji Quan est traditionnellement classé dans les arts martiaux internes au même titre que le Xing Yi Quan et le Ba Gua Zhang.

Le Ba Ji Quan, 八极拳 , peut se traduire par: « boxe des huit extrémités ». « Ba Ji » peut se traduire par « huit directions » ou « huit extrémités », mais il est généralement employé pour désigner un « point infiniment éloigné. 

C’est un art martial chinois traditionnel, originaire de Cang (province du Hebei) qui s'est propagé au sein de la communauté des Hui. La minorité Hui est traditionnellement de confession musulmane, les experts successifs du Ba Ji Quan se sont toujours inspirés du taoïsme et de la pensée traditionnelle chinoise pour établir les fondements de leur pratique. Le terme « Ba Ji » est issu d’un classique chinois.  Son inspiration semble donc être taoïste.

L’efficacité au combat du style a valu au Ba Ji Quan le surnom de « style des gardes du corps ». . Les gardes du corps du dernier Empereur de la dynastie Qing, Pu Yi, ainsi que du dernier président de la République de Chine, Chiang Kaï-Chek, et du premier président de la République Populaire pratiquaient le Ba Ji Quan.

 Il n'y a pas de mouvements acrobatiques et les positions sont stables et basses. Toutes les parties du corps sont utilisées pour frapper, même les hanches ! On retrouve des mouvements puissants et rapides, d'où une explosivité qui favorise la projection de Qi. C'est un style de combat corps à corps avec un usage fréquent de projections, frappes et clés.

En ce qui concerne la pratique, une des bases réside dans le travail immobile de la position dite des « deux principes », Yin et Yang, qui permet un équilibre parfait du corps, une harmonie entre le Ciel (Yang) et la Terre (Yin) et une accumulation de l’énergie interne au niveau du Dan Tian.

 

 

ARTS INTERNES : BA JI QUANARTS INTERNES : BA JI QUAN

Le Ba Ji Quan est un style de combat du nord de la Chine. Wu Zhong (1712-1802), membre de la minorité Hui vécut dans le village de Meng Cun (孟村) dans la province du Hebei.

Wu Zhong atteint rapidement un niveau inégalé dans la pratique des arts martiaux, on le surnomme le « dieu de la lance ». Le manuel martial de la famille Wu, indique qu’un moine taoïste itinérant du nom de Lai , « le lépreux », et son disciple Pi, « le passionné », auraient séjourné à Meng Cun pour enseigner le Ba Ji Quan ainsi que le maniement de la grande lance à Wu Zhong. Par la suite, le Baji Quan fut transmis au sein de la famille Wu qui diffusera ce style auprès d’autres familles de Meng Cun et des villages alentours.

Recruté pour servir d’instructeur à la cour impériale, Wu Zhong retournera dans son village, à 60 ans, et consacrera les trente dernières années de sa vie à transmettre son art du combat : le village devient la source du développement du Ba Ji Quan.

À l’époque de Wu Zhong, le Baji quan ne comportait que trois formes. On compte actuellement une quinzaine de formes dans le système de la famille Wu. La pratique des armes est fondée sur le maniement de la grande lance des 6 harmonies (plus de 3 m de long), du bâton et du sabre. C’est un style d’apparence simple, aux techniques dépouillées, et son orientation directe vers le combat est évidente.

 

Pour en  savoir plus, un très beau site :

http://www.wufamilybajiquan.fr/

 

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2014 6 11 /10 /octobre /2014 15:38

"Les tours joués par les spectres de la montagne sont sans limites,

mais l'indifférence du vieux moine est infinie."

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans PROVERBES
11 octobre 2014 6 11 /10 /octobre /2014 14:58

Comment se fait-il que nous économisions de plus en plus de temps et que nous n’en ayons jamais assez ?

D’après quelques chercheurs qui se sont empressés ( !) de répondre à cette question fondamentale, nous avons perdu deux heures et demie de sommeil en un peu plus d’un siècle. Il est vrai que plus personne ne se couche avec les poules (les poules non plus d’ailleurs dans leurs batteries surpeuplées et éclairé au néon !)… et que les veillées au coin de l’âtre se sont transformées en soirées devant écrans de tous types… Nous travaillons en moyenne 35 heures semaine, rien du tout comparé au 57 heures semaine qui étaient de bon ton il y a un siècle… En voilà des tonnes d’heures « gagnées » !!!

 

Les transports nous font gagner aussi du temps, la voiture va plus vite que la calèche (et ses chevaux déposent moins de « choses » sur la chaussée… mais en envoient plus dans l’air !). Mais du même coup, nous habitons plus loin de notre lieu de travail et multiplions les déplacements… et les bouchons !

La préparation des repas s’est de beaucoup simplifiée : on mange plus vite des aliments tout prêts et le pauvre poulet n’a même plus le « temps de courir » vraiment avant de se retrouver en nugget dans une friteuse…

poulets en fuite

poulets en fuite

On communique très vite grâce à tous ces petits instruments utiles qui se sont imposés comme nécessaires (PC, iPad, iPhone…) et dézormé on ékri kom ça pr alé + vitenkor ! :) lol !

Bref, il faut toujours faire plus, plus vite, plus rentable pour gagner du temps. On dévore son sandwich en deux coup de cuillère à pot (!) et en marchant en même temps, on envoie ses messages en conduisant, on travaille sur son ordi en regardant un film et en écoutant les dernière nouvelles en ingurgitant son café vite cultivé avec force engrais et pesticides, vite cueilli, vite moulu et vite mis en dosettes pour être vite mis dans une machine à café … pour être vite bu. Fini le bon vieux moulin

 dans lequel on met de beaux grains de café torréfié avec art… plus le temps de tourner la bobinette et la chevillette pour retrouver son café moulu fin dans le petit tiroir en bois du moulin…et là, vous en sentez l’odeur !

homme en fuite

homme en fuite

On va aux « speed dating », on fait du « power yoga » et les américains ont même inventé l’enterrement éclair « drive through funerals » (on passe en voiture devant le cercueil…) et pour ceux qui ont trop de boulot pour se déplacer, on peut voir la cérémonie sur internet.

 

Et pourtant, avec tout ce temps gagné, on n’en a jamais assez… Pourquoi ? Comme si le but à atteindre ne faisait que reculer à chaque fois que l’on avance… En réalité, plus on optimise son quotidien, plus on s’ouvre des possibilités d’action ! Voilà ce qu’ont découvert d’éminents sociologues.

Certains analysent cette forme de boulimie comme une volonté de « vivre plus » : la vie humaine a une date de péremption… elle est limitée dans le temps et pour la majorité, les personnes ne sont plus liées à une foi en un au-delà où l’on pourrait continuer ou finir ce que l’on a commencé. Donc ces sociologues voient dans cette quête au « plus, plus loin, mieux, tant que je peux », un effort pathétique de profiter de la vie en occupant tous les instants de nos journées de choses à faire, d’endroits où aller… une forme d’éternité obtenue par la rapidité d’action.

RELAXATION.... RELAX MAX !

La question, Max, est la suivante : que signifie profiter de la vie –si on ne la voit pas passer ? Si l’on veut prendre le temps de la « voir », il faudrait peut-être s’arrêter un moment. S’asseoir sur un banc dans un parc, s’allonger sur l’herbe et regarder le ciel (ah bon, il est toujours là ?). Puisque de toute façon, nous ne pourrons jamais tout faire, pourquoi essayer d’en faire autant ?...

Relax Max ! Déconnecter (à tous les sens du terme) c’est possible ! Il faut juste s’apercevoir que l’on est en train de  (trop) courir et prendre sur soi de se poser. On est d’accord, au début c’est un vrai « travail », il faut se surveiller et freiner ses bonnes intentions d’action. Arrêter de pédaler comme un petit hamster dans sa roue -je vous rappelle qu’une roue, c’est rond et que donc, notre petite bête ne va nulle part !

Il est agréable de (re)découvrir que ne rien faire n’est pas répréhensible et que c’est l’inaction qui nous permet de réaliser ce qu’est la vie autour de nous. Pour apprécier la vie, il faut la percevoir et l’observer sous toutes ses formes en nous et hors de nous.  Pour mieux profiter de ce temps qui nous est compté, stoooop... ARRETONS-NOUS!

 

Image très parlante du site: http://lekikimundo.org/tag/harvee/

à visiter....

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2014 6 04 /10 /octobre /2014 16:45

On ne glisse pas

quand on n'a pas de boue sous les pieds. 

"

PROVERBE DE LA SEMAINE DU 6 AU 12 OCTOBRE
Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans PROVERBES
4 octobre 2014 6 04 /10 /octobre /2014 16:30

Le 1er octobre, la Chine a fêté la création de la République populaire de Chine… Comme chaque année, les trains, les routes, les magasins ont été pris d’assaut…

En amont des nombreuses festivités et commémorations organisées, ceux qui avaient à préparer cette fête n’ont pas chômé: des villageois de la banlieue de Beijing par exemple ont confectionné plus de 10 000 lanternes rouges (si vous n’aimez pas la couleur… c’est dur !) pour décorer les rues et les parcs de Beijing ! Et ce ne sont pas des lanternes de poches !!!

 

Images xinhuanet.comImages xinhuanet.com

Images xinhuanet.com

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2014 6 04 /10 /octobre /2014 15:10

Le nom :

Le second mouvement de cet enchainement s’appelle : « Cueillir les étoiles et les disposer en Grande Ourse » (Zhai Xing Huan Dou). Tout un programme !

La Grande Ourse symbolise le Nord, la bonne direction. Une vieille chanson de l’époque de la Chine Communiste comparait Mao à la Grande Ourse, comme elle, il guidait et indiquait la direction à suivre. Il y a toujours dans le choix des noms une référence culturelle.

Cueillir les étoiles signifie que l’on pratique sainement, avec discernement, sans tomber dans l’excès ou le sectarisme.

 

wikipedia

 

Le mouvement :

 

On commence par la gauche, on pivote le corps au niveau de la taille, vers la gauche et en même temps, je fais glisser la main droite sur Ming Men pendant que la main gauche glisse sur Ren Mai, poignet cassé, doigts vers le bas. On inspire. On lève les orteils.

On place la main gauche vers le ciel au niveau du menton en cassant bien le poignet. On expire.

On continue de monter le bras gauche pour aller cueillir son étoile en inspirant. On casse le poignet et on contacte pouce et index. On expire.

On déroule les doigts un par un, comme une fleur qui s’ouvre. Les doigts se positionnent vers l’arrière, paume vers le ciel et poignet cassé. On inspire.

On pivote pour retrouver sa position initiale et on redescend la main gauche. On expire. La main droite se replace sur le côté en même temps.

Ce mouvement se fera encore à droite puis à gauche et de nouveau à droite.

 

 

 

Maitre Zhang Guan De et son neveu Maitre Zhang Jian (Wakalin)Maitre Zhang Guan De et son neveu Maitre Zhang Jian (Wakalin)
Maitre Zhang Guan De et son neveu Maitre Zhang Jian (Wakalin)Maitre Zhang Guan De et son neveu Maitre Zhang Jian (Wakalin)
Maitre Zhang Guan De et son neveu Maitre Zhang Jian (Wakalin)Maitre Zhang Guan De et son neveu Maitre Zhang Jian (Wakalin)
Maitre Zhang Guan De et son neveu Maitre Zhang Jian (Wakalin)Maitre Zhang Guan De et son neveu Maitre Zhang Jian (Wakalin)Maitre Zhang Guan De et son neveu Maitre Zhang Jian (Wakalin)

Maitre Zhang Guan De et son neveu Maitre Zhang Jian (Wakalin)

Les effets :

 

Ils sont nombreux ! Cela vaut donc la peine de prendre le temps d’exécuter ce mouvement avec précision…

On agit sur le Poumon et le gros intestin en mettant en contact les points 11P et 1GI en contactant le pouce et l’index.

On masse l’avant du corps (Ren Mai) du point 4VC (Guan Yuan) au point 22VC (Tian Tu).

La main dans le creux des lombaires au niveau de Ming Men (Porte de la Vie), harmonise le Feu et l’Eau : le Lao Gong communique avec Ming Men.

Lever un bras et étirer le côté régule la Rate et l’estomac.

La concentration se pose sur Ming Men ou sur le 9P (Tai Yuan), point Yuan du Poumon.

 

Ce second mouvement est très agréable, très fluide, avec un mouvement des mains, des poignets et des doigts très délié et très doux. Les étoiles sont fragiles…

 Entrainez-vous, mais laissez tout de même quelques étoiles pour éclairer le ciel !!!

OURSE QUI A PERDU TOUTES SES ETOILES...(adventure.howstuffworks.com)

OURSE QUI A PERDU TOUTES SES ETOILES...(adventure.howstuffworks.com)

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2014 6 27 /09 /septembre /2014 16:26

Dans un bateau qui navigue à contre-courant,

qui n'avance pas , recule."

PHOTO XIAO LONG

PHOTO XIAO LONG

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2014 6 27 /09 /septembre /2014 15:49

On connait bien le gingembre sous sa forme confite : c’est un peu le « dessert » obligé des restaurants chinois…. On s’en sert aussi- surtout - d’épice dans la cuisine indienne et asiatique en général.

Le gingembre a la réputation d’être anti-inflammatoire, analgésique, hypoglycémiant et antimicrobien : autant de raison de se laisser tenter !

Il est largement employé en médecine traditionnelle.
Le gingembre frais est un bon antioxydant tout comme le curcuma, la coriandre, le brocoli (beaucoup trop vert… !)

 

On dit que Confucius en avait toujours sur sa table. Le gingembre « éclaircit » l’esprit ! On apprend donc que le grand sage se dopait ?

Il symboliserait  un caractère entier et absolu.

 

Il possèderait aussi des vertus démonifuges et lors d’une naissance, il était de bon ton en Chine du sud de suspendre un bout de gingembre frais sur la porte de sa maison ! Ainsi l’enfant était protégé.

Il faut avouer que ses formes curieuses pourraient bien impressionner plus d’un petit démon !

LA CHINE DES SYMBOLES : LE GINGEMBRELA CHINE DES SYMBOLES : LE GINGEMBRE
Partager cet article
Repost0

NOUS CONTACTER:

XIAO LONG EST UN CLUB OU SE PRATIQUENT LE TAI JI QUAN, LE QI GONG ET LA RELAXATION. IL SE SITUE A EVREUX, QUARTIER DE SAINT MICHEL (27).

VOUS TROUVEREZ LES INFORMATIONS SUR LES COURS, LES HORAIRES ET NOTRE SALLE PLUS BAS SOUS LA RUBRIQUE "COURS HORAIRES".

POUR EN SAVOIR PLUS?

NOTRE MAIL: fengyulong1@gmail.com

Recherche

QUI EST XIAO LONG?

 


XIAO LONG:
"Petit Dragon"est notre logo. Il nous accompagne sur nos T-Shirts, nos sweats, nos circulaires d'information, il signe même nos articles! Il est sympathique, de bonne composition, à l'image de l'ambiance de notre section qui souhaite être conviviale, ce qui ne nuit en rien aux progrès de nos adhérents, ni au sérieux des cours, au contraire...

L'AUTEUR

Les textes sont rédigés par Xiao Long. Ce blog est a but non commercial, non lucratif. Il délivre des informations et des commentaires techniques et culturels pour les pratiquants de Tai Ji Quan et de Qi Gong ainsi que pour tous ceux qui s'interessent à la culture asiatique.