Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 14:25
noel shanghaiVoilà une photo classique d'un marché de Noël, mais il ne s'agit pas de n'importe quel marché! C'est celui de Shanghai... enfin, un de ceux de Shanghai!
 
Cette ville est après Hong Kong, la ville la plus "occidentalisée" de Chine. Ces marchés de Noël ne sont pas réservés aux expatriés, nombreux à Shanghai, les Chinois y viennent aussi et quelques-uns investissent pour cette fête importée.
Plusieurs marchés sont donc proposés. Un marché fermier propose des spécialités allemandes et autrichiennes, quelques douceurs, cakes, cookies anglais et un peu de vin chaud pour faire descendre le tout! Si vous préférez les spécialités japonaises et italiennes, c'est au Yangping Lu Market qu'il faut se rendre. Quant au Christelmarkt at Paulaner Brauhaus, il semble directement "transplanté" et offre toute la magie des Noëls germaniques.
noel shanghai2Enfin, l'un des centres commerciaux les plus célèbres de Shanghai (Xintiandi) propose chocolat chaud, pains d'épices divers (d'hiver), décorations et tout un choix de cadeaux... ainsi qu'un village de Noël pour les enfants!
Rien d'étonnant à tout celà quand on sait que plus de la moitié des décorations et cadeaux de Noël est fabriquée à Yiwu (est de la Chine): plus de 600 entreprises de cette ville travaillent dans les produits liés à Noël!noel yiwu
Repost 0
Published by Xiao Long - dans CHINE INSOLITE
commenter cet article
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 16:29

"La poule qui crie trop pond moins d'oeufs"Funny-Hen_6.jpg

Repost 0
Published by Xiao Long - dans PROVERBES
commenter cet article
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 15:58

Deng Jiao est un coup de talon, à ne pas confondre avec Fen Jiao où le pied est pointé. Et l'équilibre sera une fois de plus à l'ordre du jour... Alors, pour donner son coup de talon, l’air de rien, détendu, naturel, voilà quelques « trucs ».
deng-jiao1.pngdengjiao2.pngdengjiao3.png
Je termine le Gao Tan Ma, pied gauche pointé devant. Les mains se sont croisées à l’horizontale (gauche au-dessus de la droite).

On sépare les mains au niveau du visage et on repose le pied gauche dans le sens de la marche, légèrement ouvert.

On  s'ancre au sol, tranquillement (c'est du Tai Ji Quan, le jeet kune do, ce n’est plus pour nous!), pendant que les mains décrivent un mouvement circulaire (du visage vers le bas).

Je soulève le pied droit, genou plié, les mains remontent, croisées, main droite à l’extérieur, jusqu’au niveau de la tête.

dengjiao4.pngdengjiao5.pngdengjiao6.png

Puis je déplie « artistement » ma jambe pour donner mon coup de talon à 45°, tout en poursuivant le mouvement des bras qui s’écartent vers les côtés, le bras avant, au-dessus de la jambe levée, légèrement plus bas que le bras arrière.

dengjiao7.pngPuis je replie en douceur la jambe en ramenant les mains ouvertes, paumes devant soi, en reposant le talon droit au sol…. Suite au prochain épisode, mais on n’allait tout de même pas rester sur un pied  jusqu’à la prochaine émission !

 

Points clés :une-cle

 

La modestie avant tout :

Le coup de talon se fait à une hauteur raisonnable, personne ne vous demande de la jouer « french cancan ». Il n'est pas cancan_coup_de_pied_au_chapeau_01.jpgprimordial de lever haut la jambe. Ce coup de talon peut viser les côtes, il peut aussi viser le genou (aïe) ou le tibia (ouille !), voire la cheville de l'adversaire. L'important est d'être stable et "confortable"… et naturel (on ne tire pas la langue, on ne travaille pas l’apnée, on ne part pas en arrière…).

La lenteur :
Il est nécessaire de prendre le temps, cela signifie : ne pas zapper la phase où la jambe monte ou descend repliée. Si la jambe se soulève directement, le déséquilibre menace! On part en arrière et on languit d’atterrir.

(Pour les "trucs" sur l’équilibre, revoir les articles sur le sujet dans la catégorie Tai Ji Quan).

La respiration :
On inspire en montant le genou, pour être en expiration sur le coup de talon.

La souplesse :

Éviter de raidir les bras ou/et les jambes : il n’y a jamais de tendu-articulation bloquée !

Repost 0
Published by Xiao Long - dans 24 MOUVEMENTS
commenter cet article
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 15:33

taichi_chinois.jpgComme toujours la traduction/les traductions donnée(s) du mot Tai Ji Quan sont plus ou moins précises.

On parle de « boxe Taiji » ou de  « boxe du faite suprême », de « boxe de la grande polarité », « boxe de l’ombre », « boxe ultime »… et j’en passe… Une seule constante : la boxe. Rapprochons nous un peu de ces caractères pour voir si l’on peut mieux comprendre le sens de ce mot.

太 Tài avec un ton descendant (mais pas condescendant du tout !) signifie « très » ou « trop » : il est composé de Dà (grand) auquel on ajoute un trait en oblique pour figurer l’extrême ou le suprême.

   se traduit par « sommet, extrémité, pôle ». Il est formé de mù le bois, accompagné d’une bouche kǒu. Puis en regardant bien, on distingue le caractère (fils), symbole de l’homme entre ciel et terre. Complètement à droite, on repère (ou pas..) le mot agir/action. Ce caractère se simplifie parfois ainsi : (Ah ! Nettement mieux !!!).

 Copie-de-Mouettes-sur-le-faite-du-toit-IMG_2856.jpg

 

太極 Tai Ji L’ensemble signifie la poutre faîtière, symbole de réunion de deux pôles, de puissance créatrice.

 La poutre faîtière est celle qui se trouve au sommet de la charpente, sans elle, tout s’écroule. Elle doit être solide et bien placée (Évitez le lamellé collé ? Préférez le chêne...).

Il est difficile et périlleux de marcher sur ce sommet, il faut garder l’équilibre, ne pas tomber d'un côté ou de l’autre. On se déplace dans cet esprit, précautionneusement, lentement, précisément.

C’est l’idée de l’axe essentiel, le point central, le fondement. On appelait autrefois l’étoile polaire, point fixe de la voûte céleste, « Taiji ».

 

Tai Ji peut aussi être considéré comme le concept qui inclue les deux pôles antithétiques et interdépendants Yin et Yang (d’où la traduction de « boxe Taiji »). Tout est Yin/Yang dans le déplacement : avancer/reculer ; monter/descendre…

 

Quán veut dire poing ou boxe. Voilà qui souligne l’aspect martial de la discipline et explique que nos mains doivent avoir une certaine présence dans les finitions (pas de patte inanimée, ou un peu molle !)

 

太極拳 Tài Jí Quán est une pratique martiale qui vise à la perfection (on vise…). Son but est la longévité et l’harmonie tout en se préservant, en s’économisant pour se renforcer.

 taijinetcn.jpg

 

Repost 0
Published by Xiao Long - dans TAI JI QUAN
commenter cet article
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 15:43

" Il est facile d'apprendre mille disciplines

 mais il est difficile d'en connaitre une seule à fond"iceberg_Clevenger.jpg

Repost 0
Published by Xiao Long - dans PROVERBES
commenter cet article
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 15:34

Nous avons déjà parlé de Bai Hui, de Lao Gong et de Yong Quan : voir dans les articles précédents, rubrique « un point, c’est tout ». Ming Men est aussi un point très important, parmi ceux qu’il faut connaitre pour notre pratique.

On traduit Ming Men par porte (Men) de la vie ou porte de la destinée. Ming signifie « vie, destin (mandat du Ciel), ordre, commandement ».

 Il se situe entre les reins, entre la 2ème et la 3ème lombaire face à l’ombilic.

mingmen4vg.jpgIl est le point 4 du vaisseau gouverneur, ce méridien qui remonte le long du dos, le long de la colonne vertébrale, passe par Bai Hui et rejoint la bouche.

C’est le lieu initial « où réside le Jing, là où réside l’énergie primordiale ».

Yuan Qi, l’énergie originelle, prénatale, réside dans Ming Men. Ce potentiel de départ peut être entretenu ou au contraire dilapidé en fonction de notre façon de vivre.

C’est le lieu de la conjonction des énergies  Yin et Yang, Eau et Feu dans un être.

On l’appelle aussi Jing Gong « Palais de l’Essence ».

Il est le lieu où est mise en réserve l’énergie du Ciel Antérieur (inné).

 

24.pngMing Men est associé à l’hexagramme 24 du Yi Jing – le renouveau, le moment où ce qui est fort reprend sa marche ascendante. Il est alors l’emblème du retour incessant de la vie, le mouvement par lequel chaque être accomplit les mutations de son existence naturelle.

En Tai Ji Quan/Qi Gong on s’intéresse à Ming Men pour obtenir une bonne position du bassin : on efface la cambrure et on relaxe les lombaires.

Situé en profondeur ce point ne peut être piqué, mais on l’atteint par la pensée. On sait combien le travail du Yi (pensée, intension, concentration) est essentiel dans les exercices de Qi Gong.

Masser cette zone tonifie le Rein et nourrit l’essence du Rein.

Il est question de Vie mais aussi de Porte. La porte doit rester ouverte pour que la communication puisse se faire. La mobilité de cette zone est importante.

C’est ici une des « barrières » qui peut faire obstacle à la circulation énergétique.

ba-duan-jui-6.jpgDans le mouvement 6 des 8 pièces de brocart  « Les 2 mains rejoignent les pieds », on se concentre sur Ming Men en montant les bras. Cet exercice étire les muscles de la taille, des lombaires. On tonifie aussi le méridien « ceinture », ainsi que les reins, on améliore la circulation de l’énergie dans cette zone.

Dans les mouvements où l’on monte sur les pointes de pieds, Ming Men est aussi le point de concentration, le dos s’étire vers le ciel à partir de là, revient vers cette zone.

Voilà donc un nouveau nom à retenir…

 

Repost 0
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 15:26

Qui aurait imaginé que le Tai Ji Quan pouvait inspirer autant d’artistes ? Il y a en effet l’embarras du choix sur le « marché » de la statuaire… Alors, vous qui cherchez un cadeau de noël original, il n’y a pas à hésiter !

13315865-statue-of-chinese-boy-are-practicing-tai-chi-chuan.jpg

 

On peut opter pour la version mignonette dans le style « nains de jardin ». Tout en rondeur, bonnes joues, bouche en cœur. Moins colorés que le nain classique mais tellement plus original !

13315866-statue-of-chinese-women-are-practicing-tai-chi-chu.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

On peut leur préférer le style cubique, à croire que le Tai Ji Quan carré existe aussi… en statique au moins. Ce pratiquant- origami de pierre - à la tenue impeccablement repassée est à déconseiller dans un petit jardin…

ming_62_lg.jpg

Pour ceux qui n’aiment pas la solitude, je vous conseille la prestation de groupe. À remarquer : la parfaite synchronisation  des mouvements. À disposer librement dans le parc de votre château.

 ea38c9c4db35341a815b3c1f7c7bf556.jpg

 

Plus réaliste sinon, la statue de Zhang Yaxi.

L’histoire ne dit pas si le philodendron est vendu avec….bronze_resin_sculpture_Chinese_Tai_Chi_front.jpg

                  

Et enfin Xiao Long vous propose la version plus musclée…

à vous donner des complexes !400829681_88ae11fb1b.jpg

Repost 0
Published by Xiao Long - dans CULTURE
commenter cet article
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 16:56

"Saisis l'opportunité lorsqu'elle se présente.

Une fois manquée, elle est peut-être perdue pour toujours".

Feng Menglongggq91fch.jpg

Repost 0
Published by Xiao Long - dans PROVERBES
commenter cet article
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 16:46

Toujours à la recherche d’un ouvrage qui puisse expliquer clairement et précisément la place de l’énergétique dans la pratique du Qi Gong et du Tai Ji, je viens de relire le livre de Yang Jwing Ming « Le chi-9782846170499-z.jpgkung du taichi » aux éditions BUDO.

 

Le livre :

On peut y trouver les définitions fondamentales  du Qi, des Qi Gong, des concepts de Jing, Shen, Yi, du Yin et du Yang, brefs les incontournables sont bien là ! Et les formulations sont nettes (contrairement à d’autres livres –que nous ne nommerons pas- où les explications sont si alambiquées qu’il faut s’y reprendre à plusieurs fois pour espérer s’y retrouver !!!)

Mais il n’y a pas que la théorie. Quelques exercices très interessants sont proposés en images et reprennent les fondamentaux de toute pratique.

Ainsi, si vous êtes à la recherche de lecture, ce livre sera tout indiqué et répondra sans doute à bon nombre de vos questions.

L’auteur :

 Yang Jwing Ming est un expert dans nos disciplines.master-yang.png

Originaire de Taiwan, il a appris deux styles de Shaolin ainsi que le Tai Ji Quan, le Bagua Zhang et le Qi Gong. Il a fondé le YMAA (Yang’s Martial Arts Association) qui compte 50 écoles dans 16 pays. Il a publié plus de 30 livres (qui ne sont pas donnés, mais… c’est bientôt Noël !!! Et un bon bouquin vaut bien une énième cravate –même à fleurs…)

Repost 0
Published by Xiao Long - dans LIVRE & FILM
commenter cet article
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 16:19
Après quelques nuages, le mouvement du simple fouet (Tan Bian) est reproduit comme précédemment. Puis arrive Gao Tan Ma, « flatter l’encolure du cheval » et, on a de la chance, pt106783.jpgcelui-là n’est pas sauvage !
Le haut :
À la fin du simple fouet, la main droite en crochet s’ouvre, puis se place paume en coupe, vers le ciel, pendant que la main gauche se place aussi paume vers le ciel. Le regard se porte sur la main droite pendant cette préparation.
Le bas :
Pendant ce temps, les jambes aussi ont leur mot à dire, le pied droit, arrière se rapproche en demi-pas et devient jambe d’appui, libérant ainsi le pied gauche qui reste pointé au sol devant.
Dans cette position, la main droite vient glisser à l’horizontale sur la main gauche, paume vers le sol ; l’épaule droite avance un peu grâce au pivot de la taille.
Puis la main gauche, qui s’est placée naturellement (eh oui !) sur le côté gauche, passe au-dessus de la main droite, paume vers le ciel : les mains sont croisées, main droite dessous, main gauche dessus. Pendant cette opération, le regard suit la main droite d’abord, puis la main gauche.
24-gao.png
Pas de poing cette fois pour « attaquer », mais la main 24-gao2.pngouverte, les doigts pointés vers l’avant. On peut par exemple imaginer que la main gauche saisit le poing de l’adversaire (on peut même le tordre un peu… gentiment … ou pas …) alors que la main droite attaque avec les doigts au niveau de la carotide.
 
Points clés :
Comme toujours sur les demi-pas, on prendra garde à ne pas rapprocher trop les pieds l’un de l’autre afin de conserver une bonne stabilité.
Le pied vide, devant est… vide : le poids du corps repose sur la jambe arrière. Cette position permet ensuite de soulever le pied pour le mouvement suivant sans casser la fluidité.
Ci-dessous pour faire vos "révisions" la video de la 24 (site taiji.de sur lequel vous retrouverez les formes que nous pratiquons).
 

 
Repost 0
Published by Xiao Long - dans 24 MOUVEMENTS
commenter cet article

NOUS CONTACTER:

XIAO LONG EST UN CLUB OU SE PRATIQUENT LE TAI JI QUAN, LE QI GONG ET LA RELAXATION. IL SE SITUE A EVREUX, QUARTIER DE SAINT MICHEL (27).

VOUS TROUVEREZ LES INFORMATIONS SUR LES COURS, LES HORAIRES ET NOTRE SALLE PLUS BAS SOUS LA RUBRIQUE "COURS HORAIRES".

POUR EN SAVOIR PLUS?

NOTRE MAIL: mushutaiji@gmail.com

Recherche

QUI EST XIAO LONG?

 


XIAO LONG:
"Petit Dragon"est notre logo. Il nous accompagne sur nos T-Shirts, nos sweats, nos circulaires d'information, il signe même nos articles! Il est sympathique, de bonne composition, à l'image de l'ambiance de notre section qui souhaite être conviviale, ce qui ne nuit en rien aux progrès de nos adhérents, ni au sérieux des cours, au contraire...

L'AUTEUR

Les textes sont rédigés par Xiao Long. Ce blog est a but non commercial, non lucratif. Il délivre des informations et des commentaires techniques et culturels pour les pratiquants de Tai Ji Quan et de Qi Gong ainsi que pour tous ceux qui s'interessent à la culture asiatique.