Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juin 2015 7 07 /06 /juin /2015 09:22

 

"Là où la chèvre est attachée,

il faut qu'elle broute."

 

 

PROVERBE DE LA SEMAINE DU 8 AU 14 JUIN
Partager cet article
Repost0
7 juin 2015 7 07 /06 /juin /2015 09:01

 

On vous parle Tai Ji Quan, Wu Dang, taoïsme, alchimie interne, externe….Quel rapport avec notre pratique à nous, aujourd’hui ?

Qu’est-ce que l’ « Alchimie taoïste » ?

Dès la dynastie Han, les Chinois pratique l’alchimie. L’alchimie apparaît dès le IIe siècle av. J.-C. dans les textes comme l’encyclopédie Huainanzi .

Les adeptes de cette méthode sont ceux-là même qui constitueront le courant taoïste. Ils cherchaient à fabriquer la « pilule de longue vie » -Souvent à base de métaux peu « digests »- ces cachets empoisonnaient fréquemment les personnes qui les prenaient… L’or, l’argent et surtout le cinabre, plus tard le plomb, étaient très utilisés dans ces préparations ! Le cinabre-de nature yin- (mercure) était mélangé à du soufre- de nature yang-… Bref, un fameux cocktail !

 

www.yiquan78.org

 

De très nombreux écrits sont dédiés à ces « recettes ». Le terme jindanshu (金丹術), « techniques de l’or et du cinabre », est l’appellation la plus répandue de l’alchimie dite externe.

(Quand on pense que de nos jours, il suffit de bien choisir son poisson pour avoir sa dose de mercure gratis !)

 

Principes :

L’idée qui fonde l’alchimie externe est que l'alchimiste condense temporellement les étapes de la cosmogonie dans un creuset, il reconstitue le chaos primordial.

Toutes les étapes - transmission des textes et des instructions orales, construction du laboratoire, scellement à la boue du creuset, allumage et contrôle du feu, ingestion de l’élixir - sont encadrées par des règles comme le Feng Shui par exemple et par des rituels de purification ainsi que des invocations et des offrandes aux dieux.

Les ingrédients alchimiques peuvent comporter des herbes en plus des minerais, ils ne doivent pas faire l’objet d’un marchandage ni être acquis auprès d’un commerçant en deuil… Tout cela est très codifié donc.

Le produit obtenu se nomme « or » ou « élixir d’or », symbole de pureté et de stabilité. Il peut simplement servir de talisman ou être ingéré.

L’alchimie externe, aurait fait six victimes parmi les empereurs Tang et encore plus chez les dignitaires. Elle disparait progressivement  au profit de l’alchimie dite interne… (On se demande pourquoi ?)

Celle-ci domine à partir des Jin/Song avec l’apparition de l’un des plus importants courants du taoïsme jusqu’à nos jours : Quanzhen.

 Quanzhen (« complète perfection ») et Jindan pai nanzong  sont les deux grands courants d’alchimie interne, dits « du Nord » et « du Sud ».

Wang Chongyang (1113-1170) fondateur de l’école Quanzehn.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vers l’alchimie interne…

On se détourne donc alors de la chimie (Wai Dan- alchimie externe) et du remède à avaler… et on se concentre sur l’être humain, sa connaissance et ses propres capacités.

Les alchimistes taoïstes développent alors la médecine, des gymnastiques Dao Yin, des pratiques sexuelles règlementées, des régimes et différentes formes de méditation (Nei Dan- alchimie externe) qui doivent nous garantir un printemps éternel, une jeunesse inaltérable...

Moins facile que d’avaler une pilule mais tout de même beaucoup moins dangereux !

Ce sont les trois composantes de l’humain, Jing-Qi-Shen : « essence, souffle et esprit », qui involuent grâce à l’ascèse en yin et yang, puis en élixir interne primordial.

On recherche donc l’état primordial, en sens contraire de l’évolution, qui entraine la différenciation puis la mort. L’opération alchimique de fabrication de l’élixir de longue vie est désormais réalisée entièrement dans le corps du pratiquant grâce à des gymnastiques, régimes et méditations.

 

PRINCIPES FONDAMENTAUX : ALCHIMIE TAOISTE et… PRATIQUE

 

Et quel lien avec nos pratiques ?

Les grandes idées fondamentales, Yin-Yang/ Wu Xing (5 principes)/Dao (Voie)… sont toujours présentes dans nos pratiques. C’est ainsi que de façon très synthétique, aujourd’hui, on présente le Qi Gong, le Tai Ji Quan et la méditation comme des activités de « santé ».

L’homme est ce qu’il est et il cherche toujours la même chose : une forme d’éternité… une belle longévité pour le moins… qui, dans nos disciplines, et de façon plus terre à terre peut s’obtenir en calmant l’esprit et en gardant le corps en mouvement, en harmonisant yin et yang, en régulant nos émotions, en faisant circuler l’énergie dans les méridiens...

Bref, du travail sur la planche !

 

Partager cet article
Repost0
31 mai 2015 7 31 /05 /mai /2015 15:17

 

"Si on pouvait atteler des lièvres à une charrette,

qui voudrait encore élever des chevaux?"

PHOTO XIAO LONG

PHOTO XIAO LONG

Partager cet article
Repost0
31 mai 2015 7 31 /05 /mai /2015 15:01

 

Nous sommes dans une petite ville située à 200 kms de Shanghai, à Hangzhou…

Un grand groupe chinois (Guansha) a eu l’idée de lancer en 2007 la construction d’une sorte de mini-Paris dans le quartier Tianducheng.

Quartier haussmannien et Tour Eiffel à l’appui (de 108 mètres de haut tout de même !), ce projet était destiné à loger près de 10. 000 personnes, on y trouve des fontaines, des jardins à la française, des Champs Élysées…  bref... on pourrait s’y croire !

 

Cette tour Eiffel, emblème de Paris à l’étranger semble pourtant laisser un peu indifférent… Et le succès attendu ne vient pas et une petite trentaine de familles seulement y ont élu domicile. Les seuls qui aiment s’y précipiter sont les jeunes mariés, pour s’y faire prendre en photo !!! (Moins cher que le voyage de noces en Europe !)

Alors ? Rien ne vaudrait l’original ?

http://fr.euronews.com/   (haut)             http://www.coqmedia.com (bas)
http://fr.euronews.com/   (haut)             http://www.coqmedia.com (bas)

http://fr.euronews.com/ (haut) http://www.coqmedia.com (bas)

 

Il faut avouer que le principe est un peu curieux, vouloir monter au milieu de nulle part et de toutes pièces ce « décor » était risqué. On doit avoir un peu l’impression de vivre en décalé, dans une ville en carton-pâte… Et puis ce doit être curieux tout de même, vivre à Paris dans un contexte chinois… un brin artificiel… un brin Disneyland ? On reste un peu (et même carrément !) dans le cliché.

Une réalité cependant : les loyers sont chers (et là, c’est une bonne réplique de Paris !)

 

Ce projet n’est pas le seul dans son genre, il existe aussi une petite Venise, un mini Hallstatt, de même Londres existe en réplique !

La société Zhejiang Guangsha Co. Ltd reste sur ses positions et se persuade que tous les logements de Paris-Chine devraient être loués ou achetés d’ici fin 2015.

http://www.citylab.com
http://www.citylab.com

http://www.citylab.com

Partager cet article
Repost0
31 mai 2015 7 31 /05 /mai /2015 13:03
PHOTO XIAO LONG

PHOTO XIAO LONG

 

Nous sommes bien d’accord, Biarritz n’est pas la porte à côté pour les Normands… Mais, si vous passez par-là, ce musée vaut le détour. L’accueil y est très sympathique et chaleureux et Xiao Long a même été autorisé à prendre quelques photos des collections exposées.

 

Depuis 1999, la ville de Biarritz accueille la deuxième collection d'art asiatique d'Europe après celle du Musée Guimet de Paris. Cette collection privée est l'une des plus importantes au monde.

Michel Postel, l’instigateur, vécut en Inde et décida à l’automne de sa vie d’offrir à sa ville natale un musée hors pair: aidé de son épouse Madame Zhu Xintian*, il se lance sans soutien et sur ses fonds propres ! Et c’est une réussite…

L’ambiance est feutrée, des fiches vous attendent si vous désirez vous instruire, des livres aussi sont mis à disposition.

Un voyage vers la Chine, le Tibet, le Népal, l’Inde et l’Himalaya pour le prix d’un modeste billet d’entrée !

C’est un endroit où l’on revient toujours avec plaisir, il y a tant d’objets incroyables qu’une seule visite est un peu juste… (Enfin, si on veut garder l’œil vif et l’esprit affuté !)

 

*Zhu Xintian : Artiste-Peintre; Photographe; Calligraphe; Organisateur de l'Exposition; Docteur d'État de l'Histoire de l'Art et D'Archéologie d’Extrême-Orient de la SORBONNE

 

 

 

 

 

 

 

 

PHOTOS XIAO LONG
PHOTOS XIAO LONG
PHOTOS XIAO LONG
PHOTOS XIAO LONG
PHOTOS XIAO LONG
PHOTOS XIAO LONG
PHOTOS XIAO LONG
PHOTOS XIAO LONG
PHOTOS XIAO LONG
PHOTOS XIAO LONG
PHOTOS XIAO LONG
PHOTOS XIAO LONG
PHOTOS XIAO LONG
PHOTOS XIAO LONG
PHOTOS XIAO LONG

PHOTOS XIAO LONG

Pour plus d’information et d’autres photos :

http://www.museeasiatica.com/prac.htm

 

ASIATICA, Musée d'Art Asiatique

1, Rue Guy Petit, 64200 Biarritz,

 
Partager cet article
Repost0
23 mai 2015 6 23 /05 /mai /2015 14:49

 

"Quel homme chevelu voudrait passer pour chauve?"

PROVERBE DE LA SEMAINE DU 25 AU 31 MAI
Partager cet article
Repost0
23 mai 2015 6 23 /05 /mai /2015 14:18

On connait bien les grades japonais, et toutes les disciplines japonaises en ont.

Quand on parle de grades pour le Tai Ji Quan, les esprits s’agitent : Certains disent que le Wushu ne se prête pas aux grades, c’est une évolution personnelle qui n’a pas besoin d’être mesurée puisque il s’agit d’une progression personnelle, il n’y a pas de maitre-étalon…

Un brin d’histoire (rapide !)

 

Autrefois, il n’y avait que trois « distinctions » : élève, enseignant et maitre (Sifu), cela avait le mérite d’être clair... et simple (on se demande tout de même comment l’élève se transformait en professeur, comment le professeur devenait maitre… Il devait bien falloir à un moment ou à un autre être évalué…

 

                                          )

 

Il semble que déjà sous la dynastie Tang un système existait ! … Mais il y a si longtemps …

 

Petit bond dans le temps…

 

Beaucoup plus tard (sous les Qing), pour des raisons politiques, le Wushu représente une menace et on se doit de contrôler de très près sa transmission… La pratique et l’enseignement perdent de leur prestige, et l’image véhiculée alors n’est plus très positive… C’est une phase de repli. Pourtant les disciplines perdurent et les techniques sont communiquées aux élèves… discrètement.

 

Second petit bond dans le temps…

 

L’essor économique de la Chine puis son ouverture vers l’Occident marque une nouvelle ère pour le Wushu qui retrouve ses lettres de noblesse et se fait connaitre largement en Chine et hors de Chine où les compétitions se multiplient.

 

Les grades existent officiellement en Chine depuis 1998.  Les Duan comportent neuf niveaux :

 

Le niveau élémentaire « Aigle » comprend les trois premiers Duan :

 

  • Qingying - Aigle de cuivre, 1er Duan
  • Yinying -   Aigle d'argent, 2e Duan
  • Jinying -   Aigle d'or, 3e Duan

 

 

 

 

Le niveau intermédiaire regroupe :

 

  • Qinghu - Tigre de cuivre, 4e Duan
  • Yinhu -    Tigre d'argent, 5e Duan
  • Jinhu -    Tigre d'or, 6e Duan

 

Le niveau supérieur réservé à ceux qui participent activement au rayonnement et à l’évolution de la discipline comprend :

 

 

                                

images: http://dw.wushu.com.cn/index.asp

 

Les Duan sont là pour évaluer la technique du pratiquant. Ils structurent l’évolution et jalonnent le chemin.

Au-delà de la technique « pure », ces étapes reposent sur des vertus fondamentales. 6 vertus martiales sont nécessaires : Avoir du cœur (Ren), respecter la hiérarchie (Yi), faire preuve de la politesse (Li), de maitrise de soi (Zhi), de loyauté (Xin), de courage (Yong).

Si ces vertus animent le pratiquant, alors, il ne passe pas un grade pour se pavaner ou bomber le torse car il est (croit-il) le meilleur…

Il le fait dans une démarche personnelle, pour progresser. Et la réussite le rend plus confiant et l’incite à continuer sa route, toujours plus loin, selon les règles du Wushu.

 

On peut bien sûr se passer de grade et pratiquer très bien. Chacun choisit selon sa personnalité, ses convictions.

Partager cet article
Repost0
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 13:38

              

               Samedi dernier avait lieu comme chaque année le Salon des Plantes dans le parc du château de Trangis. On ne voit pas forcément le lien entre les plantes et le Tai Ji Quan me direz-vous… 

Mais si voyons, bien sûr,  on sait faire l’arbre et on s’enracine  par les plantes (des pieds…) et en Qi Gong on se masse les feuilles (oreilles !)…

 

En réalité, cette année un espace « zen » était aménagé et Xiao Long était invité à animer un stand : démonstrations et initiation étaient au programme…

Et plus sérieusement (si, si, ça arrive…) Tai Ji Quan, Qi Gong, relaxation, méditation ne seraient rien sans ce lien privilégié avec la Nature : c’est auprès d’elle que l’on se ressource, que l’on prend de nouvelles forces et que l’on peut se retrouver.

 

Le Petit Dragon remercie chaleureusement ceux qui sont venus dire bonjour pour leurs sourires et leur bonne humeur ainsi que ceux qui ont passé la fin d’après-midi avec nous pour proposer aux visiteurs des démonstrations de nos activités et répondre à leurs questions.

 

 

VIE DU CLUB : PLANTES … ZEN !
Partager cet article
Repost0
17 mai 2015 7 17 /05 /mai /2015 17:48

 

"Rien ne sert d'attendre près d'une souche

qu'un lièvre vienne s'y heurter."

 

PHOTO XIAO LONG

PHOTO XIAO LONG

Partager cet article
Repost0
17 mai 2015 7 17 /05 /mai /2015 17:13

En fait le pinyin est la transcription « latinisée » du chinois : les occidentaux étant peu au fait des caractères chinois, le pinyin est un biais pour apprendre la prononciation – à peu près correcte- de cette langue et pour diffuser le mandarin à travers la Chine et le monde.

Par exemple,  voici les caractères en haut et leur transcription en bas et sans cette transtription, nous n’aurions pas idée de leur prononciation…

CHIN…OIS: LE PINYIN?  C’EST QUOI?

 Le père du pinyin, Pīnyīn zhī fù :

Zhou Youguang

est l’homme qui a créé ce moyen de communication qui nous simplifie bien la vie… Ce linguiste et critique censuré du régime communiste a aujourd’hui près de 110 ans ! Il reste un fervent partisan de la démocratie qui, pour lui, reste la seule « voie » pour la Chine.

Né en 1906 dans l’aristocratie, Zhou a donc vécu sous les Qing, l’année 1911 marquant la fin de cette dynastie. Il fait ses études à Shanghai, puis au Japon, se réfugiant avec sa famille à Chongqing lors des invasions japonaises avant de travailler à …Wall Street. En 1949, il rentre en Chine. Il enseignera l’économie, et conseillera Chou En-Lai. Il sera co-président en 1955 du comité chargé de réformer le chinois et de combattre l’illettrisme.

CHIN…OIS: LE PINYIN?  C’EST QUOI?

Le pinyin a été introduit donc dans les années 50 en République Populaire, il est utilisé à travers le monde et par des millions de personnes pour apprendre le chinois mandarin : nous devons donc une fière chandelle à Zhou Youguang !

Pinyin signifie « assemblement des sons » : Zhou s’inspire du système élaboré en union Soviétique… pour transcrire le chinois avec des lettres latines et indique des « tons » afin d’affiner la prononciation et être au plus près du mandarin.

Ce système officialisé en 1958 a remplacé un ancien système de transcription appelé Wade-Giles, création de deux diplomates britanniques au XIXème siècle.C’est ainsi que le tai chi chuan (Wade-Giles) est devenu

CHIN…OIS: LE PINYIN?  C’EST QUOI?

Soit dit entre nous, il serait temps que tout le monde s’y mette… et que l’on abandonne le Wade-Giles (… britannique… no comment) pour passer au pinyin (chinois tout de même…* Tán hé róng yì… Mais les habitudes ont la vie dure ?)

 

*c’est facile à dire…

 

Pour ceux qui voudraient y goûter, voici de quoi commencer votre apprentissage !!!

 

CHIN…OIS: LE PINYIN?  C’EST QUOI?
CHIN…OIS: LE PINYIN?  C’EST QUOI?

Ah! Et le plus drôle... n'oublions pas les tons!

Allez, à vos vocalises...

                                                                Zàijiàn, lăo péngyŏu!

CHIN…OIS: LE PINYIN?  C’EST QUOI?
Partager cet article
Repost0

NOUS CONTACTER:

XIAO LONG EST UN CLUB OU SE PRATIQUENT LE TAI JI QUAN, LE QI GONG ET LA RELAXATION. IL SE SITUE A EVREUX, QUARTIER DE SAINT MICHEL (27).

VOUS TROUVEREZ LES INFORMATIONS SUR LES COURS, LES HORAIRES ET NOTRE SALLE PLUS BAS SOUS LA RUBRIQUE "COURS HORAIRES".

POUR EN SAVOIR PLUS?

NOTRE MAIL: fengyulong1@gmail.com

Recherche

QUI EST XIAO LONG?

 


XIAO LONG:
"Petit Dragon"est notre logo. Il nous accompagne sur nos T-Shirts, nos sweats, nos circulaires d'information, il signe même nos articles! Il est sympathique, de bonne composition, à l'image de l'ambiance de notre section qui souhaite être conviviale, ce qui ne nuit en rien aux progrès de nos adhérents, ni au sérieux des cours, au contraire...

L'AUTEUR

Les textes sont rédigés par Xiao Long. Ce blog est a but non commercial, non lucratif. Il délivre des informations et des commentaires techniques et culturels pour les pratiquants de Tai Ji Quan et de Qi Gong ainsi que pour tous ceux qui s'interessent à la culture asiatique.