Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 09:03

XIAO LONG VOUS SOUHAITE

à

TOUS UNE BONNE NOUVELLE ANNEE !

 

 

… ET PLACE DEJA SUR LE BUREAU

SES CRAYONS TOUT NEUFS

POUR CONTINUER A VOUS PROPOSER

UN PEU DE LECTURE ET DE BELLES IMAGES…

 

Partager cet article

Repost0
28 décembre 2014 7 28 /12 /décembre /2014 15:42

… est un enchainement de base Yang.

Pédagogique, il permet d’acquérir les techniques fondamentales nécessaires à l’apprentissage de la forme en 32 mouvements.

 

Voilà une vidéo pour vous aider à mémoriser cette petite forme sympathique. Bon décodage !

Et voici aussi la version "de dos" pour éviter de se retourner perpétuellement vers son écran , ce qui demande une trèèès grande souplesse...

Vous remarquerez que cette forme se trouve aussi parfois sous le nom de « 16 mouvements » (comme d’ailleurs la forme 8 à mains nues que l’on trouve aussi sous le nom de « 10 mouvements ».)…

Bref, l’essentiel est de n’en oublier aucun…

Partager cet article

Repost0
Published by Xiao Long - dans VIDEOS
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 17:43

L'habitude est d'abord comme un fil d'araignée :

une fois prise, elle est plus solide qu'une corde.

 

mycutegraphics.com

Partager cet article

Repost0
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 17:12
YANG SHENG BA FA: 5. L’ARAIGNEE ET SON FIL….

Le nom de ce mouvement : .

"L'Araignée suspendue comme un rideau"

 

Est assez inattendu! L’araignée n’est pas une bestiole qui a vocation à finir sous une pantoufle…

(Xiao Long vous demande à ce propos de les remettre dehors sans les écrabouiller si vous le pouvez, et si vous n’êtes pas très proche de ces petites bêtes utiles, de fermer les yeux et de les ignorer : frustrées de ne pas être remarquées, elles partiront penaudes, c’est sûr ! (Extrait du guide « SOS Araignées en péril »)

 

L'araignée est symbole de bonheur en Chine : suspendue au bout de son fil, elle est la joie qui descend du ciel. Zhi Zhu Chui Lian est –donc- une belle image… Certains y voient une toile d’araignée qui comme un fin rideau « décore » un angle de la pièce.

 

PAUVRE PETITE ARAIGNEE QUI A PERDU LE FIL

PAUVRE PETITE ARAIGNEE QUI A PERDU LE FIL

Le mouvement :

 

Les pieds sont joints, on inspire et on penche le haut du corps à gauche, la main gauche descend le long de la jambe gauche (bien sûr !) pendant que le coude droit se plie et que le poignet se met en crochet pour glisser sous l’aisselle droite. On expire ensuite en redressant le corps, la main gauche remonte naturellement et la main droite se place doigts vers le sol et redescend en massant le côté.

 

Ce mouvement simple se reproduit à droite, et se répète au total 8 fois.

On passe bien à chaque fois par le centre, les mouvements ne s'enchainent pas directement (araignée zen, pas pressée!)

On peut faire aussi une deuxième série de 8 « flexions » latérales.

Très joli mouvement, bien Yin/Yang comme on les aime…

À la fin de la série, placer les mains devant le ventre en arrondi.

 

 

Attention cependant à :

 

  1. Ne pas laisser les genoux tourner, ou la hanche partir dans le mouvement : le bas du corps est fixe !

 

  1. On peut limiter l’amplitude du mouvement de bras en fonction de la bonne santé (ou pas) de ses articulations : ce qui est important, c’est que les bras restent sur l’axe du corps et que les coudes ne se promènent pas n’importe où… (ah, ces coudes qui veulent leur autonomie…). C’est comme si on exécutait ce mouvement coincé entre deux murs !

 

  1. Le regard est devant, pas vers le bas ou les pieds (qui resteront accrochés à vos jambes quoi qu’il arrive !)
MAITRES ZHANG GUAN DE ET ZHANG JIANMAITRES ZHANG GUAN DE ET ZHANG JIAN
MAITRES ZHANG GUAN DE ET ZHANG JIANMAITRES ZHANG GUAN DE ET ZHANG JIAN
MAITRES ZHANG GUAN DE ET ZHANG JIANMAITRES ZHANG GUAN DE ET ZHANG JIANMAITRES ZHANG GUAN DE ET ZHANG JIAN
MAITRES ZHANG GUAN DE ET ZHANG JIANMAITRES ZHANG GUAN DE ET ZHANG JIAN

MAITRES ZHANG GUAN DE ET ZHANG JIAN

Les effets de ce mouvement :

 

  1.  Concentration sur Ming Men, porte de la Vie : gros travail sur 4VG et 23V (point Shu du Rein au niveau L6). On nourrit le Rein.
  2. On pince les côtés sans sortir la hanche pour activer Dai Mai, le vaisseau ceinture. On tonifie également Rate et Estomac.
  3. On enroule bien le poignet et la main pour activer les points Jing et Yuan des bras.

 

  1. On apaise également le Cœur, on régule la circulation du sang, on favorise le Poumon et le Triple Réchauffeur...

Un mouvement encore très complet dans son action !

 

 

 

Partager cet article

Repost0
14 décembre 2014 7 14 /12 /décembre /2014 11:56

"Cinq notes de musique,

mais nul n'a entendu toutes leurs variations;

Cinq couleurs,

mais nul n'a jamais admiré toutes leurs nuances;

Cinq saveurs,

mais nul n'a goûté tous leurs mélanges:

 

arts inépuisables comme le cours des fleuves...

 

 

PHOTO XIAO LONG: HIRAMATSU REIJI

PHOTO XIAO LONG: HIRAMATSU REIJI

Partager cet article

Repost0
14 décembre 2014 7 14 /12 /décembre /2014 11:27

L’album « River » de Jia Peng Fang a fait un tabac aux États Unis… chez nous, peu de personnes connaissent son nom ! Son instrument de prédilection est le Erhu, un instrument traditionnel en Chine, à deux cordes dont la forme rappelle le shamisen japonais (ça ne vous avance peut-être pas vraiment… alors voir photo !).

 

 

Cet instrument serait originaire du nord de la Chine et son histoire remonterait à un petit millier d’années. Erhu: 二胡  : er, 二 ; littéralement : « deux » puisqu'il a deux cordes et hu, 胡= "barbare") . Il a probablement pour origine un instrument d’Asie centrale ou de Mongolie (d’où les barbares » ?).

On retrouve cet instrument avec différents noms et des variantes de formes (notamment pour la caisse de résonance) partout dans le sud de l'Asie : Vietnam, Cambodge, Thaïlande, Corée, Indonésie… … ce sont souvent les colonies de marchands chinois qui l'y ont apporté.

 

 

CHINE EN MUSIQUE : JIA PENG FANG

Jia Peng Fang est né en 1958 dans la province de Helong et reçu son premier Erhu à l’âge de 8 ans. Son frère l’aidera quelques années après à gagner Beijing (à une bonne journée de train), afin qu’il puisse étudier cet instrument. Et même en cette période difficile en Chine, il reste déterminé à devenir musicien professionnel. Il sera obligé de retourner chez lui cependant- révolution culturelle oblige- pour travailler à la ferme.

A la fin de la révolution, il reçoit une lettre de son ancien professeur qui l’invite à revenir étudier à Beijing. Remarqué lors de son examen d’entrée par le dirigeant de l’Orchestre de Musiques Populaires de Chine, il est invité à une audition… Le voilà en route vers son rêve… de rencontres en rencontres et toujours aussi acharné au travail, il sort un premier album (1997) qui le fait réellement connaitre dans le monde entier.

CHINE EN MUSIQUE : JIA PENG FANG

A l’heure actuelle , il enseigne le Erhu et continue ses travaux sur le jazz, le classique… composant, créant des musiques de films, donnant des concerts….

 

Discographie :

  1. River, 1999
  2. Rainbow, 2000
  3. Faraway?, 2002
  4. Jia Peng Fang Best/Erhu, 2004
  5. Lovers, 2004
  6. Sho, 2006
  7. Moonlight, 2006
  8. Memories, 2008

 

Pour entendre quelques extraits des morceaux de Jia Peng Fang :

allez sur le site du label « pacificmoon » qui produit ses disques.

http://www.pacificmoon.com/html/erhu.html

 

Partager cet article

Repost0
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 18:00

"Une année pour faire pousser une fleur,

dix jours pour la contempler"

 

 

PHOTO XIAO LONG

PHOTO XIAO LONG

Partager cet article

Repost0
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 11:56

Li Gang est un photographe hors pair. Il suffit de regarder les photos qu’il a faites des chevaux de Mongolie pour comprendre son art. On pourrait presque croire que ses « compositions » sont des tableaux peints. Tout est parfait, les couleurs, la lumière, le mouvement. On ne peut rêver plus bel hommage à la Nature. Bien sûr, il a étudié la peinture traditionnelle chinoise et on ressent bien cette influence dans ses photos. On peut se demander comment il est possible de saisir des instants aussi forts et aussi harmonieux.

 

L’homme :

Li Gang a 62 ans et rien ne lui fait peur lorsqu’il s’agit de surprendre les chevaux de Mongolie. Pourtant, choisir l’hiver –six hivers d’affilés - pour photographier ces chevaux est une preuve de réel courage et de ténacité : les températures descendent jusqu’à -30° et le blizzard soulève la poudreuse, il avoue lui-même ne pas y voir à 10 mètres parfois ! Il lui faut aussi beaucoup de patience et un peu de chance pour réaliser ces clichés dans la neige.

 

PHOTOS LI GANG
PHOTOS LI GANG

PHOTOS LI GANG

L’animal :

Ces chevaux des steppes sont souvent libres, sans enclos, leurs propriétaires vont les voir tous les 2 ou 3 jours et c’est tout. Certains éleveurs préfèrent les rapatrier sur leurs »terres » à la nuit tombée. Ce cheval de petite taille et large d’épaule est très résistant et peut parcourir jusqu’à 100 kilomètres, même par temps de neige. Ils se contentent de peu et peuvent rester plusieurs semaines en alimentation réduite. Des tous-terrains… de tempérament calme, le cheval de Mongolie sait se défendre lorsque cela est nécessaire et ses coups de sabot freinent les ardeurs des loups.

Malheureusement, depuis quelques années déjà leur nombre diminue : on en comptait 2.4 millions en 1975 et il en restait à peine 700 000 en 2006. Li Gang espère aussi sensibiliser  et éveiller les consciences en exposant ces clichés. On ne peut que souhaiter qu’il réussisse !

Et le remercier pour ces superbes clichés...

PHOTOS LI GANG
PHOTOS LI GANG
PHOTOS LI GANG

PHOTOS LI GANG

LI GANG

LI GANG

Partager cet article

Repost0
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 13:31

"L'eau qui bout ne fait pas de bruit,

l'eau qui bruit ne bout pas"...

 

PHOTO XIAO LONG

PHOTO XIAO LONG

Partager cet article

Repost0
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 13:22

Voici notre quatrième mouvement :

Tuo kao kai jiao (quelque chose comme « sortir des menottes et briser le carcan »).

 

Image Source: 刘继卣

 

L’histoire

 

dit que le héros Wu Song était extrêmement fort. Maitre en Arts martiaux et amateur de vin de riz, Wu Song avait tué un tigre qui menaçait un petit village avec ses seuls poings ! Mais tout n’est pas rose dans cette histoire…

 

Le brave Wu Song devient un meurtrier lorsqu’il apprend que sa belle-sœur a empoisonné son frère Wu Dalang pour filer le parfait amour avec Ximen Qing… Le juge de l’affaire, soudoyé, refuse de poursuivre le couple d’empoisonneurs.

 

Wu Song décide de rendre justice lui-même (comme dans les westerns !). Devenu hors la loi, et après quelques aventures, il est arrêté. Apprenant que ses gardes ont pour mission de le tuer, il s’échappe…

 

Il est si fort qu’il pourra briser sans peine le carcan et les menottes qui le retenaient prisonnier…

 

 

Le mouvement :

 

En inspirant, on écarte le pied gauche, largeur des épaules, en même temps, on monte les bras devant soi, paumes vers le ciel. On allonge les bras naturellement, sans bloquer les coudes et pas plus haut que les épaules. On regarde devant.

 

En expirant, on fléchit les jambes et en même temps on ferme les poings et on les ramène devant la poitrine, poings au niveau du menton.

Les avant-bras sont côte à côte (si on le peut) de façon à bien fermer poitrine. Cela nous aide à expirer correctement. On regarde ses poings.

 

Puis on tend les jambes tout en inspirant et en ouvrant les bras. Ce mouvement part des épaules et non des bras. C’est comme « ouvrir une fenêtre ». Les poings sont orientés vers l’avant. Le mouvement est rapide, vif. L’inspiration est « bruyante ». Cette rotation des bras vers l’extérieur dégage la poitrine et facilite l’inspiration ample. Ainsi Wu Song ne manque pas d’air !!!

On regarde devant.

 

On recommence une fois encore, fléchir, ramener les bras, expirer ; puis, remonter, ouvrir les bras expirer.

Enfin, on referme la jambe gauche en expirant tout en ouvrant les bras sur les côtés pour les ramener le long du corps.

On reproduit ce mouvement à droite.

Puis de nouveau à gauche et à droite.

 

On se concentre sur le Dan Tian

Maitre Zhang Guan De et Maitre Zhang JianMaitre Zhang Guan De et Maitre Zhang Jian
Maitre Zhang Guan De et Maitre Zhang JianMaitre Zhang Guan De et Maitre Zhang JianMaitre Zhang Guan De et Maitre Zhang Jian
Maitre Zhang Guan De et Maitre Zhang JianMaitre Zhang Guan De et Maitre Zhang Jian
Maitre Zhang Guan De et Maitre Zhang JianMaitre Zhang Guan De et Maitre Zhang Jian

Maitre Zhang Guan De et Maitre Zhang Jian

Les effets :

 

On agit sur Cœur et Poumon :

On appui sur 8MC (Lao Gong) à l’ouverture. On masse la poitrine, le cœur et les poumons en ouvrant et fermant les bras.

 

On stimule la circulation des 6 méridiens (3Yin et

 Yang) dans membres supérieurs.

On régule le Triple réchauffeur.

Entre autres…

 

Attention à :

 

Ne pas piquer du nez en fléchissant les genoux : Le but n’est pas d’aller « bas », mais d’aller « droit » ! Le dos reste vertical, on reste bien centré. La tête droite .

Attention à ne pas déporter les coudes trop vers l’arrière. Le mouvement se fait sans monter les épaules.

Ne pas oublier que l’on Inspire en ouvrant les bras (et non l’inverse… si, si, je vous ai vu….)

Ainsi donc, puis rien ne vous retient, vous savez désormais « briser » vos chaines…

Partager cet article

Repost0

NOUS CONTACTER:

XIAO LONG EST UN CLUB OU SE PRATIQUENT LE TAI JI QUAN, LE QI GONG ET LA RELAXATION. IL SE SITUE A EVREUX, QUARTIER DE SAINT MICHEL (27).

VOUS TROUVEREZ LES INFORMATIONS SUR LES COURS, LES HORAIRES ET NOTRE SALLE PLUS BAS SOUS LA RUBRIQUE "COURS HORAIRES".

POUR EN SAVOIR PLUS?

NOTRE MAIL: fengyulong1@gmail.com

Recherche

QUI EST XIAO LONG?

 


XIAO LONG:
"Petit Dragon"est notre logo. Il nous accompagne sur nos T-Shirts, nos sweats, nos circulaires d'information, il signe même nos articles! Il est sympathique, de bonne composition, à l'image de l'ambiance de notre section qui souhaite être conviviale, ce qui ne nuit en rien aux progrès de nos adhérents, ni au sérieux des cours, au contraire...

L'AUTEUR

Les textes sont rédigés par Xiao Long. Ce blog est a but non commercial, non lucratif. Il délivre des informations et des commentaires techniques et culturels pour les pratiquants de Tai Ji Quan et de Qi Gong ainsi que pour tous ceux qui s'interessent à la culture asiatique.