Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 novembre 2020 6 21 /11 /novembre /2020 16:05

 

Quand un cheval galope tout seul,

on ne peut pas voir s'il est rapide ou lent.

 

 

PHOTO XIAO LONG

 

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2020 6 21 /11 /novembre /2020 15:53

 

Quand on parle de boisson et de Chine, on pense au thé ! Et avec raison… Mais… Voilà que le café, devient la nouvelle boisson à la mode ! Jinlong Wang est l’homme qui a initié les Chinois au café, enfin aux cafés Starbucks. Shanghai en compte … beaucoup et difficile de passer à côté !

 

https://www.letemps.ch/economie/

 

L’histoire de Jinlong Wang est emblématique de l’ascension de la Chine et de son adoption du mode de vie occidental. Le pays compte désormais 4000 Starbucks et deux nouveaux cafés ouvrent tous les jours. Ces cafés sont pensés pour correspondre aux attentes des clients chinois, de grands espace, un côté cosy pour une consommation qui se fait sur place (et non à emporter comme aux États-Unis).

 

Boire un café est une vraie « sortie », on se détend, on profite, on papote, on se prend en photo et on envoie aux amis les clichés « moi devant la devanture du café à la mode « , « moi, dans le café », « moi avec la tasse de café en main » …

bref, c’est une expérience ! qui a son prix d’ailleurs… Compter entre 20 à 40 Yuans de 2.50 à 5 euros la tasse, plus cher qu’aux États Unis*, mais c’est bien normal !

*Mais est-ce bien du café ?HOUUU! méchant ce Petit Dragon !

 

Bon, on ne peut pas dire que les Chinois aient adhéré d’emblée au café, qui pour certains avait un goût de « médicament » 😉 Jinlong Wang du coup propose le « Green Tea Frappuccino », un frappé à base de thé vert, (no comment, il en faut pour tout le monde)  et même des gâteaux de lune, nettement plus couleur locale que le café noir sans lait ni sucre 😊. La marque le laisse faire, l’essentiel est que les implantations soient des succès et c’est le cas.

Il a pu ainsi doubler les ventes et  tripler le bénéfice en cinq ans !

D’autres marques de cafés ont suivi le mouvement. Le café Arabica a ouvert il y a peu son second magasin dans la zone du Rockbund à Shanghai. Le logo de cette marque japonaise est simple et efficace et les Chinois aiment : %

 

https://en.goodcoffee.me/

 

Il faut dire aussi que Junichi Yamaguchi, le co-créateur de la marque kyotoite est champion du monde de « Latte Art » (ben oui, ça existe !). Car ici, on ne parle pas du café tout bête… mais du café « designé » avec des cœurs, des oiseaux et autres motifs dessus…

 

https://www.amexessentials.com/

 

Avec une surface de 265 mètres carrés (5 fois plus grande que son précédent magasin de Wu Kang Road), celui-ci est le plus grand magasin d’Arabica au monde.

 

Acheter son café 10 minutes avant d’aller au travail n’est pas du domaine du réalisable : Les consommateurs doivent normalement faire la queue et attendre environ 2 heures avant d’obtenir leur tasse ! Mais que ne ferait-on pas pour être dans le move ! Et comme ça on a le temps de se prendre en photo, devant la boutique, à la porte de la boutique, avec sa tasse, en buvant son café… et plus on publie sur le net, plus la queue s’allonge 😊

 

 

Les plateformes sociales les plus populaires comptent chacune jusqu’à 900 millions d’utilisateurs actifs. Ça fait du monde !  WeChat,  Weibo (genre twitter qui gazouille en Chinois) sont de la partie sans parler des KOL ? quoi ce truc ? des Zinfluenceurs : (key Opinion leader), comme on vit une époque où l’on n’est plus sûr de penser tout seul, on a des gens qui pensent pour vous !

 

 Donc, si un super Kol cool est vu une tasse de café « machin » à la main, le lendemain il y aura foule sur le paillasson de la boutique en question. La marque Luckin a utilisé des KOLs et une ribambelle de stars  pour appâter le consommateur.

Bon, il y a de la marge pour toutes ces belles entreprises puisque les Chinois consomment pour le moment quelques… 4 tasses de café par… an !

 

contre 750 tasses pour un Français… fort (de café) non ? Voilà sûrement pourquoi nous sommes moins « zen ».

 

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2020 7 15 /11 /novembre /2020 18:38
PHOTO XIAO LONG

 

Les oiseaux ne laissent qu'un chant éphémère ;

l'homme passe, mais sa renommée survit.

 


 

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2020 7 15 /11 /novembre /2020 18:02
https://yangfamilytaichi.com/

Le matin du 9 novembre 2020 a eu lieu au salon funéraire Longshan à Taiyuan, Shanxi une grande cérémonie d'adieu en l’honneur  de M. Yang Zhenduo, troisième fils de Yang Chengfu. Cette figure emblématique du Tai ji quan a quitté ce monde au petit matin du 7 novembre à l'âge honorable de 95 ans.  Les dirigeants les plus célèbres et les représentants des arts martiaux de tout le pays ainsi que les parents de Maitre Yang Zhenduo, Yang Zhifang, Yang Bin, Yang Yong… sont venus lui rendre un dernier hommage.

Pour les pratiquants de l’école Yang familiy, c’est une page qui se tourne, même si son petit fils, Yang Jun, a repris le flambeau déjà depuis quelques temps : En juillet 2009, lors du premier symposium international de Tai Chi Chuan, Maître Yang Zhenduo a annoncé que Maître Yang Jun était le cinquième héritier officiel de la lignée du Tai ji quan de style Yang traditionnel.

Pour tous les pratiquants de Tai ji quan, c’est une figure qui a marqué l’histoire du Tai ji quan qui disparait.

Mieux le connaitre :

Yang Zhenduo est né à Pékin en 1926 et sa maison ancestrale est dans la province du  Hebei. Très jeune, il s’engage dans la tradition familiale, apprend et s’entraine avec son père et son frère. Il travaille dur, apprend sans cesse et progresse dans sa compréhension de la théorie du Tai ji quan.

 En 1960, Maître Yang Zhen Duo s'installe à Taiyuan, province du Shanxi. Depuis lors, l’école Yang s'est progressivement étendue et rayonne aujourd’hui à travers le monde.

Par sa pratique, mais aussi par ses actions et grâce aux différents postes qu’il a occupés, il a permis à la famille Yang de rester au premier plan. Voici quelques dates phares :

Il a été vice-président de l’Association Shanxi Wushu depuis 1980.

En 1982, il a fondé et a été président de l’Association Shanxi Yang Style Tai Chi Chuan et en a été le président honoraire à vie. Cette association compte maintenant plus de 30 000 membres dans toute la province et est la plus grande organisation d'arts martiaux du genre en Chine.

En 1998, Yang Zhenduo a fondé l’Association internationale de Tai Chi Chuan de style Yang. Sous sa direction, l'association compte désormais 28 centres dans 12 pays avec plus de 2000 membres dans le monde.

En 1996, l'Académie chinoise de Wushu a reconnu Yang Zhenduo comme l'un des 100 meilleurs maîtres de Wushu en Chine.

Ses connaissances, ses recherches, sa gentillesse et son désir de transmettre ont fait de lui un Maitre hors du commun.

Pour en savoir plus sur cette école:

https://yangfamilytaichi.com/

 

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2020 7 08 /11 /novembre /2020 16:34

 

Ne dites rien des affaires dont vous avez entendu parler,

ignorez tout des affaires sur lesquelles on vous interroge,

ne vous mêlez pas des affaires qui ne vous regardent pas,

rentrez chez vous sitôt qu'il n'y a pas d'affaires.

 

 

photo xiao long

 

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2020 7 08 /11 /novembre /2020 16:15

La bière n'est pas à proprement parler une "invention" chinoise, mais cette recette est la plus ancienne trouvée...

Le site Mijiaya  (près de Xi’an) a été découvert en 1923 par l'archéologue suédois Johan Hunnar Andersson. Entre 2004 et 2006 des archéologues s’attèlent au travail de dégagement et  dans des fosses datant du Néolithique (période Yangshao : entre 3.400 à 2.900 avant J.-C.), ils dégagent une  … brasserie comprenant entre autre  vaisselle, entonnoirs et amphores, de nombreux  pots en céramique. La bière devait être un peu aigre et sucrée, c’est ce que pense Jianjing Wang, principal auteur d’une étude sur le sujet. Sans doute cette bière était-elle assez loin de celle que nous connaissons aujourd’hui ?

La bière n’était pas une première production : il y a 9.000 ans, les Chinois fabriquaient déjà des boissons fermentées  mais à base de riz, céréale qu’ils connaissaient bien.

 Les chercheurs ont aussi identifié la présence de foyers dans des trous, qui devaient sans doute servir à chauffer les grains pour les broyer.

base de foyer https://www.livescience.com

D'après les scientifiques de l'université de Stanford, qui ont analysé les résidus de cette  bière qu’ils ont trouvé dans des poteries, elle aurait été faite en laissant fermenter ensemble du millet commun, une céréale sauvage d'Asie appelée « larme-de-Job » , des tubercules et de l'orge  bien sûr ! L’orge est un incontournable dans la fabrication de bière, les grandes quantités d'amylases qu’elle contient favorisent la conversion d'amidon en sucres pendant la fermentation. Pourtant l’orge n'était pas une culture de base en Chine avant les Han. Ces restes, qui datent de 5.000 ans, représentent l'utilisation la plus ancienne de l'orge à cet endroit, on pense qu’elle a été utilisée pour la fabrication de bière bien avant qu'elle ne fasse partie de l'alimentation de base.

entonnoir https://alimentation-generale.fr

La bière est le deuxième alcool le plus consommé à travers le monde et il semble que la tradition soit apparue très rapidement, dès les civilisations antiques. Une légende veut que  la première fermentation ait  été due à un oubli ! Il y a 10.000 ans un distrait aurait laissé sa bouillie de céréales quelques temps  sur un coin de table (façon de parler) et … aurait apprécié le résultat ?

Selon Patrick McGovern, un archéologue biomoléculaire, «les Chinois sont devenus brasseurs très tôt»., à peu près à la même période que «la première bière à base d’orge attestée chimiquement, en Iran», et que «les premières installations attestées pour faire de la bière, en Égypte». Et, aujourd’hui, la Chine est le premier pays producteur de bière.

Cette recette décodée a fait des envieux : des étudiants de l'université de Stanford ont choisi pour leurs TP de fabriquer une bière « à l’antique » (peut-être à l’identique ? pas sûr !) À première vue, il s'agit plutôt d'une espèce de bouillie  (on renoue avec la légende 😊) que d’une boisson, et son odeur rappelle curieusement le fromage, parait-il !

La Chine ne pouvait pas rester en arrière et Alex Acker et Kristian Li, propriétaires de la brasserie Jing A à Beijing se sont lancés aussi. Ils sont allés  sur place pour discuter avec une équipe d'archéologues et ont rapporté la précieuse recette ; La brasserie Moonzen de Hong Kong a proposé de participer à l’expérience et ces efforts conjugués ont permis de réaliser une bière très buvable (à boire et non à manger !) Bien sûr, le but de la manœuvre était d’en faire une bière à commercialiser, en communiquant sur la vieille recette !

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2020 7 01 /11 /novembre /2020 19:41

 

“On a toujours tort d'essayer d'avoir raison

devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu'ils n'ont pas tort !”

Raymond Devos

PHOTO XIAO LONG

 

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2020 6 31 /10 /octobre /2020 21:18

 

L'oranger (Citrus sinensis) serait né sur l'archipel malais, il y a au moins 20 millions d'années. Notre orange est partie de l’Himalaya et des contreforts Est de la Chine pour arriver jusqu’à nous !

Les premières mentions de l'orange se trouvent dans  un ouvrage de médecine en sanskrit, le Charaka-Samita  vers 2 200 avant Jésus-Christ. On parle alors d'oranges amères (qui continuent à être utilisées comme médicament par les Chinois d’ailleurs). Les premières cultures de  l’orange apparaissent en Chine à ce moment là, il y a donc un petit bail. La culture de l’agrume progresse peu à peu vers l’ouest, d’abord chez les Sumériens, puis dans l’ancienne Égypte.

Bien que des orangeraies fleurissent en Afrique du Nord  déjà aux IIe et IIIe siècles, les Arabes n’introduiront le fruit qu’aux alentours de l’an mille (presque hier…) dans le sud de l’Europe. L’orange douce apparaîtra plus  tard dans nos contrées : à la fin du XVe siècle, les navigateurs portugais découvrirent l'orange douce en Chine et dans l'île de Ceylan, et la rapportèrent en Europe.

Ce noble fruit aura même droit à son ouvrages dédié ; en 1179 après J.C., Han Yen-Che, un agronome chinois du Zhejiang, écrit le « Traité des oranges » qui énumère les variétés d'agrumes et informe sur les méthodes de cultures. L’orange a eu chez nous un statut particulier.

Jusqu'à la première moitié du XXe siècle, l'orange était un fruit de luxe, et souvent offert comme cadeau de Noël aux enfants. Ah, la belle époque… 😊.  Sa culture en bac a longtemps été un symbole de pouvoir pour les plus aisés qui allaient jusqu’à lui dédier des bâtiments spécialisés : les orangeries.

 A l’époque où on ne se doutait pas que sa teneur en vitamine C pouvait être une aide, même si on sait que la groseille ou le persil en contiennent 2 à 3 fois plus, on s’en servait pourtant pour lutter contre les infections : L'orange était piquée de clous de girofle et enrobée de poudre d'épices ! (c’est la version végétale – bio ?- du bijou en métal précieux contenant l'ambre gris, la civette ou le musc et nommé « pomme de senteur ».

Portée dans un sachet suspendu au cou, elle devait  protéger de l'infection, dans tous les cas, elle devait apporter de bons parfums dans ce  Moyen Âge ! D’ailleurs, aujourd'hui la même orange sert à parfumer et décorer la maison ou, placée dans les armoires, à protéger le linge contre les mites…

 

https://ileauxepices.com/blog/2017/03/01/comment-fabriquer-une-pomme-dambre-histoire-et-conseils/wpid12441/

L’orange et la médecine chinoise :

La saveur de l’orange, selon les variétés, va de doux à très acide. Sa nature est fraîche.

Avant tout l’orange permet de produire les liquides organiques et d’arrêter la soif.  En ce sens, c’est un puissant désaltérant, un hydratant et un humidifiant. L’orange favorise la diurèse.

Les organes cibles sont : l’estomac  (lutte contre « chaleur dans l’estomac ») ,  le foie (de par son acidité qui va tonifier le Foie), la vessie et les poumons

Attention cependant à nos mauvaises habitudes : une prise excessive de jus d’orange, surtout le matin au réveil n’est pas conseillée, cela peut nuire au Foie au lieu de lui être profitable, car sous forme de jus la saveur acide est plus marquée que dans le fruit mangé en tranches. De même, contrairement à ce que nous faisons souvent, il vaut mieux éviter de consommer un fruit après le repas , car il aura tendance à rester dans l’estomac et ne sera pas  bien assimilé par l’intestin grêle. Il aura tendance à bloquer la digestion.

Cuisine ?

 Cuisine et médecine sont bien proches : on utilise  - et ce depuis les Song !- en condiment le chénpí  陈皮 appelé couramment 橘皮  júpí, pelure d’agrumes séchées. On l’utilise notamment dans la soupe de haricot rouge ou celle de haricot mungo, pour préparer le poulet croustillant à l'orange du Hunan ou pour garnir des gâteaux de lune ou parfumer du vin. Boire une infusion de chénpí serait aussi bénéfique pour les maux de gorge.Il aide pour les problèmes d'appétit et de digestion…

 

https://upload.wikimedia.org

Symbolique :

橙子(chéng zi) Symbole de chance et de bonheur.

L’orange est donnée en offrande pour faire venir la chance et est symbole de bonheur, c’est pourquoi c’est le cadeau le plus commun. Sa prononciation ‘chéng’ est la même que ‘chéng’ qui veut dire succès.

Elles sont souvent mangées le deuxième jour du Nouvel An Chinois et non pas le premier, car dans la légende, un empereur en avait distribué ce jour là.

Le Feng Shui recommande d’avoir 9 oranges dans la cuisine ou salle à manger pour apporter la chance. Du coup, si vous avez mis des pommes ou  la soupière de Tatie Lucie au centre de la table … c’est cuit !

https://www.icone-gif.com/

Mais vous n’aurez pas tout perdu puisque la pomme est associée à la paix et l’harmonie.

Jardinage :

Song, un jardinier hors pair, passé maitre dans l’art de la greffe fait pousser 11 différents types d'agrumes sur un seul arbre ! La meilleure solution si vous n’avez qu’un petit jardin !!!

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2020 6 17 /10 /octobre /2020 15:39

 

Chat sur le radiateur

 Caillante à l'extérieur

 

Xiao Long

 

PHOTO XIAO LONG

 

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2020 6 17 /10 /octobre /2020 15:08

Nous allons faire un détour par l’Italie aujourd’hui et cela nous mènera tout de même à la Chine… d’une certaine façon :

wikimedia

La ville de Prato en Italie connue pour avoir été, toujours durant la Renaissance, une place financière européenne de tout premier plan, elle a connu une grave crise  il y a quelques décennies : l’industrie textile était en berne et la ville avait du mal à survivre.

Depuis quelques temps, Prato est surnommée la «petite Chine» : les Chinois sont arrivés dans la ville au du début des années 1990 qui a vu la Chine s’ouvrir et de nombreux Chinois partir vers l’Europe. La communauté chinoise représente aujourd’hui un quart des 250 000 habitants de l’agglomération de Prato. C'est la troisième communauté chinoise en Europe après Paris et Londres. Un Pratésien sur quatre est chinois, comme 40 % des bébés qui naissent à l'hôpital. Une école logée dans un ancien bâtiment d’usine, accueille les enfants de la diaspora. Chaque week-end, 1 500 d’entre eux renouent avec leur culture d’origine en apprenant le chinois, les arts martiaux  (mais oui !!!) et les danses traditionnelles. 

 

 Cette ville industrielle (à une vingtaine de kilomètres au nord de Florence) vit à nouveau de l'industrie textile. Celle-ci avait presque disparue, lorsque des Chinois, venus pour la plupart de Wenzhou, une ville portuaire à 400 km au sud de Shanghai, s’y installèrent et rachetèrent les usines qui battaient de l’aile. On est passé de la production de tissu à celle plus lucrative du prêt à porter.

 L’histoire ne dit pas si les Tee shirts fabriqués sont « made in Italy »  ou « made in (italian)  China » ? Il semble que les tissus viennent de Chine… et que les conditions de travail  et l’organisation de la production soient plus chinoises qu’italiennes… l’argent circule et la ville est sauvée, même si tout n’est pas rose pour tous.)

3 500 entreprises environs, à 70 % spécialisées dans le prêt-à-porter. D’accord ce n’est pas du haut de gamme… c’est  du  fast fashion (mode rapide) « Nous sommes les plus rapides au monde, note Xu Qiu Lin - Giulini pour ses amis italiens - dont l'entreprise fait officiellement 15 millions d'euros de chiffre d'affaires. Nous répondons aux commandes en moins de trois jours alors qu'il faut trois mois pour faire fabriquer en Chine et transporter en Europe ». (https://www.lepoint.fr/)

Lorsque le nouveau coronavirus a fait son apparition en Asie, beaucoup ont prédit que cette commune serait probablement la première à être touchée en Italie. Mais finalement les choses se sont passées autrement. Car dès mars dernier, la population chinoise s’est protégée très tôt de l’épidémie Covid 19 en s’imposant, bien avant que le gouvernement italien ne le décrète, eux-mêmes des mesures de confinement. Les travailleurs asiatiques sont restés dans leurs usines, où souvent une partie d'entre eux avaient déjà l'habitude de manger et de dormir, ou bien se sont installés à leur domicile, donnant ainsi l’exemple aux autres habitants. Les restaurants et commerces du « China town » local étaient fermés. Seuls étaient ouverts, le matin, les supermarchés asiatiques. S’il y a des  villes où la quarantaine imposée par les autorités irrite les habitants, il y en a comme Prato, qui s’y sont adonné volontairement… et avec succès !

Une usine a aussi décidé de changer de production afin d’être plus utile dans le contexte…

Partager cet article
Repost0

NOUS CONTACTER:

XIAO LONG EST UN CLUB OU SE PRATIQUENT LE TAI JI QUAN, LE QI GONG ET LA RELAXATION. IL SE SITUE A EVREUX, QUARTIER DE SAINT MICHEL (27).

VOUS TROUVEREZ LES INFORMATIONS SUR LES COURS, LES HORAIRES ET NOTRE SALLE PLUS BAS SOUS LA RUBRIQUE "COURS HORAIRES".

POUR EN SAVOIR PLUS?

NOTRE MAIL: fengyulong1@gmail.com

Recherche

QUI EST XIAO LONG?

 


XIAO LONG:
"Petit Dragon"est notre logo. Il nous accompagne sur nos T-Shirts, nos sweats, nos circulaires d'information, il signe même nos articles! Il est sympathique, de bonne composition, à l'image de l'ambiance de notre section qui souhaite être conviviale, ce qui ne nuit en rien aux progrès de nos adhérents, ni au sérieux des cours, au contraire...

L'AUTEUR

Les textes sont rédigés par Xiao Long. Ce blog est a but non commercial, non lucratif. Il délivre des informations et des commentaires techniques et culturels pour les pratiquants de Tai Ji Quan et de Qi Gong ainsi que pour tous ceux qui s'interessent à la culture asiatique.