Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 14:14

" Des paroles carrées n'entrent pas
dans des oreilles rondes".

ours-polaire.jpg
Partager cet article
Repost0
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 13:33

Ayant "saisi la queue de l'oiseau" avec maestria, il nous faut à présent "croiser les mains" (Shi Zi Shou)...
Nous sommes en Gong Bu (pas de l'archer) sur la gauche, les 2 mains devant nous et jusque là, tout va bien (168)...
Prenons le mal à la racine: les pieds!
Le pied gauche se "ferme" et se replace perpendiculairement à l'axe de déplacement  (pour ceux qui auraient déjà perdu le nord, face au miroir... euh... pour ceux qui pratiquent chez nous en tout cas, ouverture face au miroir... Ah! le manque de repères...). Puis le pied droit "s'ouvre" vers la droite afin de pouvoir confortablement faire passer le poids du corps vers la droite. Le pied droit se "ferme" ensuite (face au dit "miroir"), on porte le poids sur le pied gauche, on prend appui sur l'intérieur du pied droit pour le rapprocher du pied gauche avec fluidité, légèreté (et non pas en criant "Han" comme la dynastie du même nom et en forçant sur le dos pour ramener son pied!!!).
Et nous voilà face au "miroir", pieds parallèles!

shi-zi-shou.jpgshi-zi-shou-2.jpgEt les mains?: Je vous dirais volontiers qu'elles suivent les pieds. Mais encore? Dans le mouvement "fermer pied gauche, ouvrir pied droit", la main gauche reste en place, la main droite suit la trajectoire et va vers la droite à l'horizontale, on se retrouve  donc bras écartés.  Les mains vont se rejoindre lorsque les pieds se rapprochent dans un mouvement de "jardinier qui ramasse les feuilles en automne" (appellation non contrôlée mais brevetée Xiao Long...). Enfin, les mains sont croisées, main droite à l'extérieur, devant la poitrine alors que les pieds sont parallèles (172).
Ce mouvement est aussi nommé "mains en dix", car le caractère + (Shi) signifie 10 ! Pour indiquer avec les doigts le nombre 10, on croise les 2 index l'un sur l'autre.
Il faut veiller à ne pas "piquer du nez" lorsqu'on "ramasse" les feuilles! Le dos reste vertical, il n'est pas utile de toucher le sol avec les mains. On descend jusque là où nos jambes nous descendent... C'est à elles de faire le travail, pas au dos!
Les photos 173, 174 et 175 montrent la fermeture dont nous reparlerons plus en détail... dans notre dernier épisode sur le 8 mouvements.

Partager cet article
Repost0
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 11:35

cao-cao.jpgCao Cao (155-220): 曹操  (prononcé: Tsao Tsao), seigneur de guerre,  écrivain et poète de la fin de la dynastie des Han, fait encore parler de lui!
"L'épopée des Trois Royaumes" a fait de Cao Cao l'archétype du ministre félon et machiavélique (voir l'article sur le film "Les 3 Royaumes").
Après de très nombreuses batailles et expéditions punitives, de multiples retournements d'alliances, quelques dizaines de têtes jonchant le sol et l'exécution de l'Impératrice ainsi que d'une centaine de membres de son clan (on ne fait pas dans le détail...),  il est nommé par l'Empereur "Roi de Wei" et semble poussé par quelques bonnes âmes à déposer l'Empereur... mais il meurt ... et justement, voilà qu'en décembre 2009, on annonce avoir trouvé sa tombe!
Il n'y a pas que l'Egypte qui recèle encore d'innombrables tombeaux, eh non!
Un ouvrier, occupé à récolter de la boue pour confectionner des briques découvre (sans doute en 2005) une tombe de 740 m2 (!). Il ne s'empresse pas d'ailleurs d'en informer les autorités apparemment. D'après Xu Huanchao, chef du village, les premiers "explorateurs" auraient profité du bruit des feux d'artifices d'une fête en 2005 pour faire sauter l'entrée de la tombe.
Le pillage de cette tombe était donc déjà bien entamé, lorsqu'enfin les autorités sont informées. Elles saisissent 16 tablettes de pierre portant l'inscription : "Roi Wu de Wei", le titre attribué à Cao Cao. Ont été référencés par ailleurs 250 objets (sans grande valeur) : armes, armures, poteries... On peut supposer que les autres pièces n'ont pas été perdues pour tout le monde... et l'on comprend bien pourquoi: certaines  tablettes ont vu leur valeur passer de 300 Yuan à 30.000 Yuan. Difficile de résister!

tombe-cao.jpg
Les restes d'un homme et les ossements de deux femmes (son épouse et une servante?) ont aussi été retrouvés là.
Il en est bien sûr pour mettre en doute l'authenticité de cette trouvaille ...

Ce personnage, bien lointain pour nous, reste très présent dans la mémoire chinoise.
Une expression populaire, qui n'est pas sans rappeler l'une des nôtres ("Quand on parle du loup, il montre son nez"), dit :

                         "Quand on parle de Cao, il n'est pas loin!" 
  
Plus de photos et d'informations sur le site CCTV.com:
 http://images.google.fr/imgres?imgurl=http://p2.img.cctvpic.com/program/journaldelaculture/20100105/images/1262662278370_1262662278370_r.jpg&imgrefurl=http://fr.cctv.com/program/journaldelaculture/20100105/101250.shtml&usg=__ZUSXI4uAVXtYy9u8xkJn7PfW8wo=&h=265&w=400&sz=22&hl=fr&start=6&um=1&itbs=1&tbnid=peM4pv7C1X-3-M:&tbnh=82&tbnw=124&prev=/images%3Fq%3Dtombe%2Bde%2Bcao%2Bcao%26um%3D1%26hl%3Dfr%26sa%3DN%26rlz%3D1T4SNYK_frFR306FR307%26ndsp%3D18%26tbs%3Disch:1

Partager cet article
Repost0
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 21:37

"Une hache ne permet pas de tailler son propre manche"

hache-tronc.jpg
Partager cet article
Repost0
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 20:44

fete-lanterne1.jpgEn cette nouvelle année du Tigre, voilà déjà l'occasion de (re)faire la fête: le 28 février 2010, ce sera la Fête des Lanternes (元宵节 : yuánxiāojié)!
Cette fête met un terme aux... festivités du Nouvel An.
On sort à la nuit tombée et on se promène une lanterne à la main: les plus connues sont en forme de montgolfières orange, mais il existe des lanternes de toutes formes, de toutes les couleurs...
Qu'elle soit en soie,  en papier traditionnel, éclairée par une bougie ou qu'elle soit en plastique et fonctionne avec des piles, qu'elle soit décorée de motifs classiques (plantes, animaux, scènes de légende...) ou de personnages des dessins animés préférés des enfants, peu importe, l'essentiel est d'en avoir une!

Les légendes racontent que le Dieu du Feu voulait incendier la capitale et qu'un petit malin eu l'idée de faire sortir tous les habitants dans les rues munis de lanternes rouges. On accrocha aussi des lanternes aux portes, à toutes les portes. Le Dieu en question se laissa berner: croyant que la ville était déjà la proie des flammes, il s'en alla!fete-lanterne3.jpg
Une autre histoire existe: sous les Han (206 av.JC- 220 apr.JC), le bouddhisme était déjà bien répandu en Chine et  les moines avaient l'habitude  ce jour là ( le 15ème du premier mois lunaire) de regarder les reliques de Bouddha et d'allumer des lampes pour honorer les dieux. L'Empereur, pour les honorer à son tour, aurait ordonné d'allumer ce même soir des lanternes dans tout le Palais Impérial. C'est ainsi que ce rite bouddhique serait devenu progressivement une grandiose fête populaire.

 


fete-lanterne4.jpgDans la journée, des représentations artistiques sont proposées avec danse du lion, du dragon, danse du bateau, au tambourin... On essaie de trouver les devinettes qui sont écrites sur les lanternes (bien sûr!) et celui qui trouve la solution gagne un cadeau!
Le soir, certaines villes organisent des feux d'artifice.
On mange ce soir-là une soupe de yuanxiao (元宵), éponyme de la fête elle-même: des boulettes de pâte de riz farcies, le plus souvent sucrées, cuites à l'eau et bien rondes. Elles symbolisent la plénitude et la famille réunie.

 

Partager cet article
Repost0
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 14:11

Devant mon lit,  une clarté lunaire,
Est-ce bien du givre sur la terre?
Je lève la tête, je regarde la lune.
Je baisse les yeux, je songe à mon pays natal
.




李白, Lǐ Bái

Li Bai (701-762) est un des plus grands poètes chinois de la dynastie Tang. Proche de la pensée taoiste, il est sensible à la nature sauvage et à ses manifestations.
Ce fin lettré voyagea beaucoup et ne resta que deux années au service de l'Empereur avant de reprendre son errance.
La tradition dit qu'il se serait noyé en essayant d'embrasser l'image réfléchie de la lune dans une rivère. D'autres, plus terre à terre, pensent qu'il serait mort d'un empoisonnement au mercure (contenu dans l'elixir de longure vie taoiste), ou de l'abus d'alcool...( nombres de poèmes célèbrent les soirées de joutes poétiques copieusement arrosées!)

静夜思

 

床前明月光
疑是地上霜
举头望明月
低头思故乡

李白

Partager cet article
Repost0
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 13:26

A la fin de notre repas de nouvel an, qui aura, je l'espère laissé de bons souvenirs à tous  - y compris à ceux qui ont découvert la "salade de méduses" et en sont restés... médusés (d'accord, elle est facile, mais il fallait oser...!), on nous a aimablement offert à tous des mandarines.
Pourquoi? Et pourquoi pas des bananes? Voilà la question!
La mandarine est un cadeau traditionnel pour le jour de l'an. En Chine, elles servent de décoration et il est fréquent à cette période de voir dans les maisons de petits arbustes chargés de ces fruits.

mandarine.jpgMandarine se dit "橘" (jü), ce qui ressemble beaucoup à "吉"ji qui signifie propice ou bon signe. Ce sont les mandarines du bonheur 福橘, on ne peut donc pas s'en passer pour célébrer une nouvelle année!
Ainsi, dans le sud de la Chine, lorsqu'on rend visite à des amis à l'occasion du nouvel an, on offre rituellement des mandarines. Il est dit que si on en reçoit 4 en cadeau, il faut en redonner 2... Comme nous en avions une pour deux, le partage s'est effectué selon les règles...
Il semble que le mandarinier était un arbre très apprécié dans la Chine ancienne. Son fruit, la mandarine est symbole de longévité, de noblesse et était réservé aux dignitaires (les mandarins!)... Certains évoquent la couleur des robes des mandarins, qui auraient donné le nom de "mandarines", mais il ne faut pas oublier que les mandarins, selon leur rang (de la 1ère à la 9ème classe!), portaient un vêtement différent (pourpre, rose, vert, indigo), et cette explication parait un peu légère.*

* sur ce sujet:
www.sfs.nju.edu.cn/edit/UploadFile/2006928211051257.doc
"La sémiologie du vêtement chinois"

Partager cet article
Repost0
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 16:18

"L'habitude est d'abord comme un fil d'araignée:
une fois prise, elle est plus solide qu'une corde".

toile-araignee-.jpg

Partager cet article
Repost0
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 15:29

Yang Chengfu (楊澄甫, 1883-1936), petit-fils de Yang Lu Chan (dont Xiao Long a déjà parlé) était un maître de Tai Ji Quan très célèbre. 
Ce fut  l'un des premiers à adapter la pratique aux évolutions de la société en proposant cet
art
à un grand public en tant que technique de santé. La pratique allait sortir des familles et se répandre... 

YangChenFu.jpgIl est connu pour avoir "adouci" la forme qui lui venait de sa famille. Il établit la Da Jia, la "grande charpente", qui propose des mouvements et postures larges, simples, ouvertes, directes, tout en maintenant l'alignement du corps dans le mouvement. La pratique est alors accessible à tous, car chacun choisit le degré de difficulté et adapte sa "hauteur" de pratique à ses capacités physiques.
Tout est fluide, doux, précis, sans accélération. Sont supprimés les "explosions de force" (Fa  Jing), les sauts. Les mouvements trop complexes sont simplifiés.
Il est le créateur de l'enchainement 108 mouvements (la forme 88 que nous connaissons est similaire à la forme 108 sans les répétitions).

Cet homme était donc très moderne pour son époque et permit une grande diffusion du Tai Ji Quan en Chine. Il est la preuve, s'il en fallait une, que le Tai Ji Quan peut évoluer dans le respect des principes fondateurs...pour le bien du plus grand nombre.


Pour plus d'informations
http://www.yangfamilytaichi.com/home

Partager cet article
Repost0
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 13:30

Nous voilà arrivés à l'un des mouvements les plus riches de cet enchainement: Lan Que Wei 揽 雀 尾 (saisir la queue de l'oiseau ou du moineau selon les traductions finalement plutôt fidèles puisque Lan signifie serrer, attacher; Que: moineau, oiseau et Wei: queue, bout).

C'est un mouvement qui regroupe 4 techniques de base du Tai Ji Quan que l'on retrouve sous le nom de "4 portes" ou "4 potentiels" : Peng (parer), (tirer ou rouler vers l'arrière), Ji (presser), An (pousser). Vous m'en direz tant! C'est quoi ces potentiels?

lan-que-wei-1.jpglan que wei 2
















Peng:
sert à parer, à se protéger, sert à pousser aussi: il est "expansif". C'est l'idée du ballon qui grâce à son élasticité reste solide et "plein", même si on appuie dessus pour le comprimer.
: sert à tirer, à emmener le partenaire jusqu'à sa limite d'équilibre, à le déraciner: il est "attractif" et relativement passif, puisque on ne fait que poursuivre le mouvement initié par le partenaire qui avance vers vous.
Ji: se fait à deux mains, il est proche de Peng, il sert à propulser le partenaire: on ajoute à "l'expansif" de Peng, l'"impulsif", et la main en "Peng" se voit renforcée par l'autre main pour une plus grande efficacité.
An: absorbe et utilise les paumes, poing ou pied pour pousser et déraciner le partenaire.

Peng, Lü, Ji, An correspondent aux points cardinaux (sur ces points cardinaux, les attributions sont fluctuantes... de quoi y perdre le nord! En ce qui concerne Xiao Long, il reste fidèle à l'enseignement de son Maître:Peng au sud, Lü à l'ouest, Ji à l'est et An au nord).
On appelle ces 4 techniques Si Zheng (4 directions).
Comme ce mouvement, "saisir la queue de l'oiseau",  comprend les principes fondamentaux du Tai Ji Quan, certains le surnomment "Le petit Tai Ji ".

Bien, mais c'est pas tout ça! Dans le 8 mouvements, qu'en est-il de cette queue d'oiseau?
peng.jpgNous allons la saisir d'abord à droite, puis à gauche. Une fois les coups de pieds finis, les mains se replacent autour du "ballon", main gauche en haut, puis on déroule, comme pour Ye Ma Fen Zong, mais la main devant se place à l'horizontale  (et non en diagonale), puisque l'on "pare". Position de l'archer (Gong Bu). Et PENG! (photo 1: Maitre Yang Chen Fu)

 Toujours en Gong Bu, la taille pivote ensuite légèrement, les mains se placent pour "tirer" en Lü. On tire en diagonale, vers le côté, pas de face, sans quoi votre partenaire, s'il était là, vous écraserait les pieds, et ce n'est pas agréable du tout! (photo 2). Le poids est sur la jambe arrière.

ji.jpg

Puis on se replace de face, les mains se rejoignent et se positionnent pour le Ji. On part du principe que l'on "presse" à sa hauteur (nos "adversaires fictifs" ne sont jamais plus grands - ni plus petits -  que nous: cela nous permet de conserver les coudes et les épaules relâchés).
De nouveau nous voilà en Gong Bu!
(photo 3 - NB: il n'est pas du tout utile de descendre aussi bas, nous cherchons à préserver notre santé... et celle de nos genoux)

Enfin, après avoir absorbé (poids sur la jambe arrière), les mains se préparent à pousser an-Yang-Chen-Fu.jpg(photo 4). Et on finit en Gong Bu. Et voilà, le moineau est bien attrapé à droite, il n'y a plus qu'à s'occuper de celui de gauche!

Je vous rappelle que le 8 mouvements en comprend insidieusement 10. Nous sommes près de la fin, mais il faut attendre encore un peu pour pouvoir "fermer". Mais, bon, nous ne sommes pas pressés puisque nous pratiquons le Tai Ji Quan!

Partager cet article
Repost0

NOUS CONTACTER:

XIAO LONG EST UN CLUB OU SE PRATIQUENT LE TAI JI QUAN, LE QI GONG ET LA RELAXATION. IL SE SITUE A EVREUX, QUARTIER DE SAINT MICHEL (27).

VOUS TROUVEREZ LES INFORMATIONS SUR LES COURS, LES HORAIRES ET NOTRE SALLE PLUS BAS SOUS LA RUBRIQUE "COURS HORAIRES".

POUR EN SAVOIR PLUS?

NOTRE MAIL: fengyulong1@gmail.com

Recherche

QUI EST XIAO LONG?

 


XIAO LONG:
"Petit Dragon"est notre logo. Il nous accompagne sur nos T-Shirts, nos sweats, nos circulaires d'information, il signe même nos articles! Il est sympathique, de bonne composition, à l'image de l'ambiance de notre section qui souhaite être conviviale, ce qui ne nuit en rien aux progrès de nos adhérents, ni au sérieux des cours, au contraire...

L'AUTEUR

Les textes sont rédigés par Xiao Long. Ce blog est a but non commercial, non lucratif. Il délivre des informations et des commentaires techniques et culturels pour les pratiquants de Tai Ji Quan et de Qi Gong ainsi que pour tous ceux qui s'interessent à la culture asiatique.