Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 10:34

"Parler ne fait pas cuire le riz".

crevettes-a-la-chinoise

Partager cet article

Repost0
24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 10:13

Il est bien agréable de pratiquer dehors et, en nos contrées (parfois) hostiles, souvent humides, il faut profiter de l'été pour ce faire!

Voilà une bonne raison d'organiser une petite sortie dans la verdure... Et tant pis pour ceux qui étaient en vacances, ils n'ont pas pu tester les expériences culinaires de certains, ni les fameuses crêpes d'Isabelle!  Ce ne sera que partie remise...

Profitez donc tous de vos vacances pour pratiquer à l'extérieur, tout en vous méfiant du soleil trop intense (et oui, les fameux coups de soleil!) et du vent, surtout si vous faites du Qi Gong! Le matin est un moment intéressant, souvent plus calme, plus chargé en parfums (et non en odeurs j'espère...), plus frais aussi.  Ne laissez pas les regards curieux vous perturber, après tout, ce n'est pas plus bizarre de faire une petite forme que de courir sans but ou de pédaler sur un vélo... Bon, d'accord, nous, on va moins loin... Mais ce n'est pas une raison! 

Rendez vous en août pour un prochain pique nique studieux...piknik-juillet-2010--5-.JPGpiknik-juillet-2010--6-.JPG

Partager cet article

Repost0
24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 09:23

Les Immortels (enfin, les plus connus...) sont au nombre de huit 八仙人, pinyin : baxianren (bien sûr!!!).

Ils se contentaient de résider paisiblement dans des îles de la Mer de l'Est, dans leurs modestes palais d'or. La vie de château, quoi...

li-tieguai.jpgIl y avait Béquille de Fer (Tieguai Li) qui se déplaçait en s'appuyant sur sa canne pour soutenir son ivresse...  Lan Caihe, pieds nus et en haillons, parfois homme, parfois femme et qui toujours chantait à tue-tête, portant un panier de fleurs (photo un peu floue malheureusement, sans doute un problème de focale...)

 

   

Fils d'un noble, Zhong Liquan était le messager du Ciel, ce général de la dynastie Han, possédait un éventail qui lui servait à ranimer les morts. Zhongli.jpg

 

  Le vieux Zhang Guo parcourait quant à lui des milliers de kilomètres par jour juché sur un âne blanc qu'il pliait et mettait dans son sac lorsqu'il n'avait pas besoin de sa monture (ancêtre de Mary Poppins?). Il protégeait quant à lui les peintres et les calligraphes.

 

Han-Xiangzi.jpg

 

                                       Han Xiangzi jouait de la flûte et protégeait les musiciens et Cao Guojiu était le frère de l'Impératrice Coa, représenté tenant une plaquette de jade, il était le protecteur des acteurs.

 

 

Le chef de cette troupe était un alchimiste taoïste: Lü Dongbing. Armé de son épée, il chassait inlassablement les démons. 

 

 

Enfin, il ne faudrait pas oublier He Xianggu, cette Immortelle était née avec six cheveux dorés et était souvent représentée une louche à la main (donc, la parité hommes-femmes n'était pas respectée et on mettait la femme aux cuisines...), parfois avec un He-Xiangu.jpglotus (plus poétique!). Lu-Dongbin.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien sûr ces Immortels sont les héros de nombreuses légendes, dont la plus connue est un périple dans le monde sous marin. Au cours de ce voyage, Lan Caihe fut fait prisonnier par le fils du Roi-Dragon de la Mer Orientale. Les Immortels durent affronter le Prince pour libérer leur ami avant de poursuivre leur route.

Partager cet article

Repost0
9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 20:41

"Un bousier ne fera jamais du miel".

Bousier1.jpg

 

Partager cet article

Repost0
9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 20:06

Les femmes mandchoues ont longtemps eu la réputation d'être grandes et minces. La cause en est peut-être aux temps anciens où elles portaient des chaussures à talon (花盆底 huāpéndǐ). Rien à voir avec des talons aiguilles!

the_secret_weapon_of_the_manchu.jpg

mandchoues2.jpgIl faut dire que leurs coiffures ne faisaient pas non plus dans la discrétion...

On attribue à une reine nommée Duoluo Ganzhu cette invention de "talon": 

 

Son père était chef d'une tribu qui vivait dans la ville d'Akedun. Une autre tribu vivait sur la rive opposée de la rivière Mudanjiang, dans la ville de Gudun. Son chef -évidemment- désirait que Duoluo Ganzhu soit sa femme, et fit plusieurs demandes officielles, toutes refusées. Furieux, bien sûr,  Hasiguhan jura de se venger.

Un automne, Hasiguhan invita tous les chefs de tribus à une chasse sur les Monts Mudan. Il accula le père de Duoluo Ganzhu et le tua. Puis il envoya un messager porter la mauvaise nouvelle à Duluo Ganzhu en lui disant : "Demain soir, j'accompagnerai le cercueil à la rivière Mudanjiang et je vous attendrai". Elle répondit au messager : "Remerciez Hasiguhan pour sa gentillesse, s'il vous plait. J'irai demain à la rencontre du cercueil."
Le soir suivant, monté sur son cheval, Hasiguhan suivit le cercueil  jusqu'au bord de la rivière et vit Duoluo Ganzhu sur la rive opposée, agenouillée seule devant le tombeau. Il sonna la charge dès que le cortège funéraire eut traversé la rivière. Les soldats dissimulés dans le cercueil surgirent (petits diablotins hors de leurs boîtes!). Hasiguhan se saisit de ce qu'il croyait être Duoluo Ganzhu. Mais ce qu'il empoigna était en fait un mannequin rempli de paille! Enragé, Hasiguhan commanda à ses soldats d'attaquer la ville d'Akedun.mandchoue.jpg
Duoluo Ganzhu ainsi que 2 000 soldats et habitants d'Akedun s'enfuirent  dans un autre village. Ils y restèrent un mois durant, mais les réserves de nourriture diminuèrent et beaucoup moururent. Duoluo Ganzhu  devait reconquérir la ville d'Akedun...
Un jour, alors qu'elle traversait un pré, un vol de grues blanches attira son regard. En les regardant, un plan commença à germer dans son esprit. Elle rassembla son peuple et lui dit : "Les longues pattes des grues blanches et leurs pieds palmés leur permettent de tenir dans la boue sans s'enfoncer. Nous pourrions avancer sur des échasses pour attaquer l'ennemi."

Duoluo Ganzhu et ses troupes, avec des échasses et couverts d'herbe, traversèrent le marais vers la ville d'Akedun et attaquèrent. Des archers tuèrent Hasiguhan alors qu'il essayait de fuir en traversant la rivière. La reconquête d'Akedun ne prit que quelques heures .
Peu après, toutes les tribus se réunirent et choisirent Duoluo Ganzhu comme reine. Pour commémorer cette victoire, Duoluo Ganzhu encouragea ses sujets féminins à porter les chaussures surélevées qui l'avaient aidée à l'emporter. mandchoues3.jpg

 

 

(Les femmes mandchoues n'avaient pas les pieds bandés, et portaient des chaussures surélevées pour imiter la démarche du "pied lotus"(petite chaussure noire en bas à droite - et tant pis pour les cors aux pieds -_-' ).

Le socle étroit était fait de couches de coton amidonnées et cousues).

 

Partager cet article

Repost0
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 12:05

Xiao Long n'y croyait plus, et pourtant, si! Il a eu la chance d'aller voir cette exposition remarquable. 250 oeuvres (paraît-il: Xiao Long n'a pas recompté) peintures, sculptures, porcelaines, documents... où l'on voit et comprend mieux l'évolution du taoïsme philosophique vers le taoïsme religieux, structuré, avec panthéon, textes sacrés... voie-du-tao-6.jpg

Xiao Long a beaucoup apprécié l'entrée: une salle circulaire avec au centre un présentoir carré marquant les 4 directions illustrées de leurs symboles (phénix rouge au sud, tortue noire au nord, tigre blanc à l'ouest, dragon vert à l'est). Le cercle est symbole du Ciel, le carré symbole de la Terre (non, une terre carrée n'est pas plus curieuse qu'une Terre en forme de pizza comme l'imaginaient certains, qui pensaient, qui plus est, qu'arrivés à la croûte, il n'y avait plus rien!!!).

Une exposition très intimiste et j'allais dire à la chandelle: peu de lumières et une belle mise en valeur des pièces présentées. Cette mi-clarté (ou mi-obscurité?) vous plonge dans une autre dimension, comme hors du temps et on est tout étonné à la fin de réaliser que l'on a passé deux heures et demie dans ce labyrinthe (on y perd aussi son sens de l'orientation!!! Si, si... je ne suis pas la seule!!!)

voie-du-tao-4.jpgL'exposition réunissait des pièces venues de Taiwan, d'Allemagne, des Etats-Unis, et plus proches de nous, des documents issus du musée Guimet et de la Bibliothèque Nationale (dont quelques prescriptons médicales (!) nettement plus lisibles que les ordonnances de nos médecins - bien qu'en chinois...) .

Malheureusement, pas possible de faire un album photos : respectueux des lois, Xiao Long n'a pas sorti son appareil photo... ni, comme certains, son portable pour tirer le portait des Immortels (de toute façon, il possède un portable millésimé qui serait bien incapable de prendre une quelconque photo!).

Pour vous donner une toute petite idée, je suis allée chercher sur internet (on y trouve tout paraît-il...) quelques images!

Sur celle-ci, voie-du-tao-7.jpgon peut retrouver (même si les lois de la perspective rappellent un peu celles des peintures égyptiennes...) quelques mouvements connus des qi gong santé (récemment redéfinis et codifiés).

Quand aux Immortels, ils mériteront un article pour eux tout seuls:

voie-du-tao8.jpg

 

 

Ils sont au nombre de huit: ces personnages légendaires sont ceux qui à force de pratiquer le taoïsme, ont obtenu le droit d'assister aux repas que la Dame Wang, épouse de l'Auguste de Jade (ou Père-Ciel, le Grand Chef quoi!) organisait pour les dieux. C'est au cours de ces agapes qu'étaient distribuées les fameuses pêches qui donnaient l'immortalité.voie-du-tao-3.jpg 

(C'est la saison en ce moment: peut-être en trouverez vous une aux même vertus?)

 

Il y aurait encore beaucoup à raconter sur cette exposition... Pour les nostalgiques - ou les frustrés, il reste encore le catalogue de l'exposition. Il semble que les invendus seront disponibles à la boutique du Musée Guimet!

Partager cet article

Repost0
27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 15:35

"Il faut savoir entendre ce qui n'est pas dit,

et discerner ce qui n'est pas montré".

Histoire des Han

canicule.jpg

 

Partager cet article

Repost0
27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 14:21

Cette couleur développe des aspects positifs et ... d'autres qui le sont moins, parfois franchement connotés.

 Le Jaune, lumineux, évoque pour nous le plus souvent la richesse matérielle, la couleur de l'or... Le Jaune symbolise aussi la richesse de  l'esprit (d'où l'expression: "C'est une lumière"??? propose Xiao Long...).

Pour les Chrétiens, le Jaune est symbole d'éternité et de foi. Mais, pas seulement: Judas est le plus souvent représenté vêtu de jaune et le jaune devient alors la couleur de la traitrise...

 

Bref... Nos voisins Chinois ne sont guère plus clairs dans leur symbolique:

  • Chez les Chinois, le Jaune (huáng) est opposé et associé au Noir. Jaune et Noir sont les deux couleurs du sang du Dragon démiurge. Dans la symbolique chinoise, le Jaune émerge du Noir, comme la terre émerge des eaux primordiales.
  • Le Jaune, c'est la couleur de l'élément terre, la couleur du centre. En Chine il y a une expression: “Le jaune génère le Yin et le Yang” estimant que le jaune est le centre de toutes les couleurs. Le jaune est la couleur orthodoxe positionnée dans le centre et c’est la couleur de la neutralité.
  • Le Jaune est aussi la couleur de l'Empereur, l'homme qui se situe au centre de l'Univers, tout comme le Soleil est au centre du ciel... D'où le nom 黄帝(huángdì) l'Empereur jaune. empereur-20jaune.jpgSous les dynasties Ming et Qing, Pékin est devenu la ville capitale, et la couleur jaune est devenue la couleur exclusive de la famille impériale. Les gens du peuple n'étaient pas autorisés à porter du jaune. Les empereurs portaient des "robes jaunes", leur carrosse était appelé "carrosse jaune", le chemin sur lequel ils marchaient était appelé le "chemin jaune", les drapeaux utilisés durant leurs voyages étaient des "drapeaux jaunes"et les tissus pour emballer leurs sceaux étaient également jaunes. En conséquence, la couleur jaune devint un symbole de puissance suprême. Seuls les membres de la famille impériale et leurs proches pouvaient vivre dans des résidences aux murs rouges et aux toits de tuiles vitrifiées jaunes. -Cite-Interdite--34-.jpgLes gens du commun ne pouvaient utiliser que des briques et des tuiles de couleur cyan. Si vous grimpez jusqu'au sommet de Jingshan et regardez vers la Cité Interdite, vous pouvez apercevoir une série de toits aux tuiles vitrifiées jaunes. De chaque côté des pavillons, devant et derrière, il y a d'énormes vases de bronze plaqués d'or et des figures animales.
  • Le Jaune assure la fertilité. Pour cette raison, on utilisait des draps, oreillers, voiles de soie et gazes jaunes pour la couche nuptiale. Peut-être est-ce ici qu'un tournant fut pris: le Jaune est aussi la couleur vouée à l'érotisme ... voir plus (si affinités?)
  • Le Jaune est aussi la couleur de la terre fertile, la couleur des épis mûrs de l'été. Elle annonce l'automne, elle est annonciatrice de déclin, de la vieillesse.
    Ce Jaune multi "emplois" est associé aussi à la mort parfois: les sources jaunes mènent au Royaume des Morts.
  • Dans le théâtre de Pékin, le maquillage jaune des acteurs signifie cruauté, dissimulation, cynisme. Notre expression "rire jaune", ce sourire forcé et peu franc qui dissimule des choses qui ne peuvent être que désagréables n'est pas très loin... masque_chinois2.jpg

Xiao Long a gratté de toutes ses griffes pour essayer de trouver des informations non contradictoires sur cette couleur paradoxale, il n'est pas exhaustif et a dégoté des choses qui l'ont laissé perplexe. Ses sourcils de Dragon sont impressionnants dans ces cas là, et il vaut mieux le laisser tranquille...

Partager cet article

Repost0
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 13:45

"On ne peut marcher en regardant les étoiles

quand on a une pierre dans son soulier".

chaussure.jpg

Partager cet article

Repost0
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 12:51

bateaux dragons 3La fête des bateaux-dragons,  duān wǔ jíe (端午節)  marque l'entrée dans les chaleurs de l'été et la saison des épidémies. Elle a lieu le cinquième jour du cinquième mois lunaire, le 16 juin cette année. De nombreuses pratiques y sont associées. Toutes ont pour but de conjurer les démons des maladies. On devait par exemple consommer du vin soufré, xióng huáng jiǔ (雄黃酒) —cette tradition tend à disparaitre de nos jours, car on a pris conscience que ce vin faisait peut-être autant de victimes que les maladies infectieuses qu'il devait éviter... On  fabriquait, et de nos jours encore les mères confectionnent de petits sachets de tissu (xiāng bāo 香包) remplis d'une poudre censée protéger contre les maladies l'enfant qui le porte... Les sachets sont tenus par un fil de soie et portés au cou  ou accrochés au vêtement. Ces gracieux ornements ont encore pour effet d'exorciser les démons. On décore aussi pour l'occasion la porte d'entrée avec des herbes protectrices (chāng pú, 菖蒲), de l'armoise,(ài cǎo, 艾草) et l'effigie d'un dieu pourfendeur de démons, Zhōng Kuí. bateaux-dragons-2.jpg

 

La tradition veut que ce jour-là, lorsque le soleil arrive au zénith, l'énergie yang (陽)  atteigne son apogée. Ce serait le seul moment de l'année où on peut aisément faire tenir un œuf debout sur sa pointe, jeu auquel se sont exercées avec plus ou moins de bonheur des générations d'enfants chinois.

 

bateaux-dragons.jpgMais la coutume la plus remarquable reste les courses de bateaux en forme de dragon mûs par  des rameurs. La légende la plus connue, raconte qu'un ministre du roi de Chu  (Printemps et Automnes), Qu Yuan (屈原), poète à ses heures, se serait jeté dans la rivière Miluo par dépit:  ses conseils étaient négligés et son dévouement au pays mis en doute. Il se serait donc noyé!

Selon la légende, après la mort de Qu Yuan, les gens du peuple de Chu affluèrent au bord du fleuve pour lui rendre un dernier hommage et les pêcheurs conduisant leurs bateaux firent des va-et-vient sur le fleuve pour chercher sa dépouille , mais sans résultat. Pour éviter qu'il fut mangé par les poissons, on jeta alors des boulettes de riz gluant et des œufs dans le fleuve. Un vieux médecin y versa même du vin de riz pour soûler les animaux aquatiques. Dès lors, la course de bateaux-dragon, les boulettes de riz gluant et le vin de riz sont devenus des us et coutumes populaires en Chine.

Dès le début du 5e mois lunaire de chaque année, beaucoup de familles commencent à faire tremper du riz glutineux dans l'eau, laver des feuilles de roseau et faire des gâteaux triangulaires (zongzi). La coutume chinoise degateaux-dragon.jpg manger des gâteaux triangulaires de riz glutineux s'est répandue en Corée , au Japon et dans d'autres pays d'Asie du Sud-Est.

 

 

Pour les gastronomes, recette de la semaine: Les "zongzi" (Il y en a pour la matinée!), très bien expliqué sur:

  http://www.forums.supertoinette.com/recettes_182746.chine_zongzi_gateau_de_riz_dans_feuille_de_bambou.html

 

Partager cet article

Repost0

NOUS CONTACTER:

XIAO LONG EST UN CLUB OU SE PRATIQUENT LE TAI JI QUAN, LE QI GONG ET LA RELAXATION. IL SE SITUE A EVREUX, QUARTIER DE SAINT MICHEL (27).

VOUS TROUVEREZ LES INFORMATIONS SUR LES COURS, LES HORAIRES ET NOTRE SALLE PLUS BAS SOUS LA RUBRIQUE "COURS HORAIRES".

POUR EN SAVOIR PLUS?

NOTRE MAIL: fengyulong1@gmail.com

Recherche

QUI EST XIAO LONG?

 


XIAO LONG:
"Petit Dragon"est notre logo. Il nous accompagne sur nos T-Shirts, nos sweats, nos circulaires d'information, il signe même nos articles! Il est sympathique, de bonne composition, à l'image de l'ambiance de notre section qui souhaite être conviviale, ce qui ne nuit en rien aux progrès de nos adhérents, ni au sérieux des cours, au contraire...

L'AUTEUR

Les textes sont rédigés par Xiao Long. Ce blog est a but non commercial, non lucratif. Il délivre des informations et des commentaires techniques et culturels pour les pratiquants de Tai Ji Quan et de Qi Gong ainsi que pour tous ceux qui s'interessent à la culture asiatique.