Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juin 2016 6 11 /06 /juin /2016 14:48

 

Vu de l’extérieur, c’est simple : on parle DU Qi Gong –monobloc- et tout va bien…

Mais… ce serait bien trop simple et ennuyeux ! Il vaut mieux parler DES Qi Gong. Car il y a de très nombreuses écoles, certaines étant reconnues par l’État chinois, d’autres pas ; certaines regroupant des milliers de pratiquants, d’autres plus confidentielles… Bref…

 

On pourrait s’y perdre un peu dans ce vaste monde du Qi Gong… Et lorsqu’on entend parler de Qi Gong « santé », on reste perplexe : le Qi Gong ne peut s’envisager que dans ce cadre, alors pourquoi spécifier « santé » ? Y aurait-il un Qi Gong qui rendrait malade ??? je plaisante !!!

… En réalité, on fait allusion dans ce cas aux formes crées par une association qui s’appelle « Association chinoise de Qi Gong santé ».

Mais… C’est quoi au juste ?

 

NB : En ce qui nous concerne, les formes que nous pratiquons sont issues soit des formes crées par l’Association chinoise de Qi Gong santé, soit des formes crées par Maitre Zhang Guan De (école Dao Yin Yang Sheng Gong).

Alors…

 

Stage avec la délégation chinoise à Rouen 2014

 

L'ASSOCIATION CHINOISE DE QI GONG SANTÉ :

 

A la fin des années quarante et au début des années cinquante, le gouvernement chinois a manifesté  pour la première fois le souhait d’intégrer les différents Qi Gong dans un système cohérent établi sur des bases scientifiques.

En 1949, Liu Guizhen décide d'attribuer le nom de Qi Gong à toutes les pratiques dont le but est de préserver et prolonger la vie  et qui se fondent sur le Dao Yin et d’autres traditions philosophiques semblables.

 

L’Association Nationale de Qi Gong santé de Chine issue de l’Association Chinoise de Wushu, a finalement gagné son indépendance en 2001, année de sa fondation sous l’égide du ministère des Sports chinois. Elle compte plusieurs départements, dont le service promotion du Qi Gong à l’étranger et surtout celui de la recherche avec la communauté scientifique internationale.

 

 

 Avec le concours d’experts de styles divers et de scientifiques venus des universités et des hôpitaux, qui souvent en Chine disposent d’un service de consultation de Qi Gong,  elle a pour mission  de développer le Qi Gong, de promouvoir la « quintessence » du Qi Gong parmi le millier de méthodes recensées.

Car rien n’est simple et si un pratiquant vous dit : « J’ai appris les 5 animaux ! », il n’est pas sûr que «  vos » animaux à vous soient les mêmes que les siens… De la même façon, il y a de nombreuses versions des « 8 pièces de brocart » ou des « exercices des paysans »…

 

Par la même occasion, cette association a cherché à éviter les dérives sectaires et mystiques qui altèrent parfois l’image du Qi Gong. Sa démarche est que chacun prenne soin de sa santé en réalisant des exercices à la portée de tous et qui peuvent s’adapter à chacun.

 


asie-energetique.com

 

Le fruit de ce travail a été la création de nouveaux enchaînements et de la musique qui les accompagne. Des groupes d’experts de cette association parcourent régulièrement plus d’une trentaine de pays dans le monde, dont la France, pour y enseigner ces nouvelles formes reprises des plus anciens Qi Gong de Chine.

Nombreux sont ceux qui voient d’un mauvais œil « l’uniformisation » d’enchainements, certains y voient une attaque à la diversité des formes traditionnelles… Mais, bon… personne n’est obligé d’apprendre ces formes après tout… Chacun peut choisir selon ses goûts ou convictions.

Et l’essentiel reste que nous pratiquons tous dans le même but : préserver notre santé et l’améliorer si possible…

 

Un des points positifs de la chose est que l’on peut se retrouver autour de ces formes lors de rencontres ou de démonstrations et que peu importe d’où l’on vient, de Chine, de France ou d’ailleurs, du Sud ou du Nord, on peut –ensemble- exécuter l’enchainement… et… c’est bien plaisant !

Dans un premier temps, en 2003, il y avait quatre méthodes:

Ba Duan Jin 八段錦  (Les huit pièces de brocart),
Yì Jīn Jīng 易筋经 (La méthode de renforcement des tendons et des muscles appelée souvent « Exercices des Paysans »),
Liu Zi Jue 六字訣 (La forme des 6 sons),
Wu Qin Xi 五禽戲  (Le jeu des 5 animaux).

En 2010, cinq autres formes ont été reconnues et adoptées:

Tai Ji Yang Sheng Zhang 太极养生杖  (le grand bâton Tai Ji pour nourrir la vie),
Shi Er Duan Jin 十二段锦   (Les douze pièces de  brocart),
Mawangdui Daoyin 马王堆导引术  (le Dao Yin de Mawangdui),
Da Wu 大舞  (La grande danse),
Dao Yin Yang Sheng Gong Shi Er Fa 导引养生功十二法  (Les 12 mouvements Dao Yin pour nourrir la vie).

« Dao Yin Yang Sheng Gong Shi Er Fa », est l'un des nombreux enchaînements créés par Maître Zhang Guan De, fondateur de l'école « Dao Yin Yang Sheng Gong »….

 

Voilà, pour y voir un peu plus clair….

Suite…. Au prochain épisode !

QI GONG: « SANTÉ »… OR NOT SANTÉ
Repost 0
Published by Xiao Long - dans QI GONG SANTE
commenter cet article
6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 11:22

 

Pensez à consulter les horaires 2016-2017

à droite

dans ... Horaires!

Repost 0
Published by Xiao Long - dans VIE du CLUB
commenter cet article
5 juin 2016 7 05 /06 /juin /2016 16:24

 

"Une fleur

ne reste jamais rouge 100 jours"

PHOTO XIAO LONG

PHOTO XIAO LONG

Repost 0
Published by Xiao Long - dans PROVERBES
commenter cet article
5 juin 2016 7 05 /06 /juin /2016 08:17

 

Le Tai Ji Quan est une discipline qui vit bien et bénéficie d'un regain d'intérêt en Chine aussi ... et que l’on « protège »…

Beijing est régulièrement en alerte pollution et un étudiant ingénieux et qui ne manque pas d’air a décidé d’agir….

 

Cette statue a été munie d’un masque. Ainsi le Tai Ji Quan n’est pas près de succomber… Voilà l’image même (un peu figée) de la perséverance !

Bon, à choisir, je vous conseille la pratique en pleine nature… moins de risques… quoique… et les pollens alors !!!!

Pas de soucis, portez un masque !

Je plaisante (à peine...)

 

chinesemartialartstudies

Repost 0
Published by Xiao Long - dans CHINE INSOLITE
commenter cet article
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 15:34
PHOTO XIAO LONG : Nef du Grand Palais

PHOTO XIAO LONG : Nef du Grand Palais

 

Si vous passez par le Grand Palais à Paris… qui sait ?...vous serez certainement un peu surpris par  le projet de Huang Yong Ping exposé dans le cadre de Monumenta 2016.

Jusqu’au 18 juin 2016, cet artiste, représentant de l’avant-garde artistique chinoise, propose une curieuse installation, intitulée « Empires ».

Ont été placés dans ce hall gigantesque du Grand Palais, un portique colossal, quelques conteneurs diversement colorés, un « méga » squelette de serpent (254 mètres de longueur, ce qui ne manquera pas de faire pâlir d’envie tous les boas, anacondas et pythons de la planète…) et…  un bicorne géant, oublié là peut-être par un Napoléon de passage…

 

L’idée :

Bien sûr, il y a une idée derrière tout ça… Il s’agit d’une réflexion sur les transformations de notre monde.

Huit « collines » de containers évoquent cette mondialisation que nous connaissons, la circulation des marchandises et des richesses… Notez le nombre de collines… huit…c’est très chinois tout ça !

L’immense bicorne serait celui de Napoléon, plus exactement celui qu’il portait à Eylau, il symbolise le pouvoir, l’envie des industriels, des politiques et autres… de dominer notre petit monde… Et vu la dimension du couvre-chef, on peut dire que ceux qui cherchent à le « chausser » ont la grosse tête !!!

Le serpent métallique qui glisse entre ces containers semble vouloir tout avaler … expansion et décadence… hier comme aujourd’hui. Mais pour le moment sa mâchoire est ouverte sur du vide…

 Cette œuvre (qui vous plaira –ou pas-) ne laisse pas indifférent et s’intègre magnifiquement au cadre de la nef du Grand Palais avec ses voussures de fer.

Dommage que l’accès au balcon de la nef ne soit pas toujours possible (en tout cas pas le jour où Petit Dragon y est allé !), car vue d’en haut cette installation doit certainement être plus « lisible ».

 

PHOTOS XIAO LONG
PHOTOS XIAO LONG
PHOTOS XIAO LONG
PHOTOS XIAO LONG
PHOTOS XIAO LONG
PHOTOS XIAO LONG

PHOTOS XIAO LONG

 

 

Le thème du serpent semble inspirer Huang Yong Ping tout particulièrement puisqu’on lui doit aussi, ailleurs et au grand air cette fois, à la pointe du Nez de chien (sur l’estran, à l’embouchure de l’estuaire de la Loire), un immense serpent de mer.

La question environnementale est aussi présente dans son art  et il montre comment l’homme qui sait protéger- sait aussi détruire la Nature…

Le squelette apparaît au rythme de la marée, et accueillera, peu à peu, faune et flore marines.

 

thisiscolossal.com

 

POUR EN SAVOIR PLUS:

http://www.saintbrevin-infos.fr/le-dragon-de-mindin-inaugure-25-28-138.html

 

L’artiste : Huang Yong Ping


Il est né en Chine à Xiamen en 1954. Il s’installe en France en 1989 et fonde le mouvement appelé « Xiamen Dada ». Le mot d’ordre de ce mouvement est « Le zen est dada, dada est le zen ». Ce qui met nettement en avant l’idée que cette avant-garde chinoise s’inscrit dans le mouvement occidental mais reste en même temps reste cohérente avec le goût du paradoxe développé par le zen. Il défend un art expérimental qui mêle dada, néodada, zen et taoïsme.

En 1987, pour donner une solution à ceux qui se demandent ce qu’est la modernité, il décide de passer dans une machine à laver « L’histoire de la peinture chinoise » de Wang Bowing et « A Concise History of Modem Painting » de Herbert Read, puis il expose tranquillement la pâte de papier qui en ressort. L’histoire ne dit pas dans quel état était la machine à laver…Depuis lors, il « lave » régulièrement quelques livres… lié profondément à la culture chinoise, il utilise le Yi Jing (Livre des mutations). Ces oracles lui conseillent d’utiliser certains animaux dans son travail. D’où les criquets, serpents, tortues, scorpions, etc…

 

 

Repost 0
Published by Xiao Long - dans CULTURE
commenter cet article
22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 13:11

La vie d'un homme

est comme un coursier blanc

passant devant un interstice.

 

 

au-fil-du ciel.eklablog.fr

Voir les commentaires

Repost 0
Published by Xiao Long - dans PROVERBES
commenter cet article
22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 12:42

 

Xiao Long va essayer de répondre à cette question souvent posée : C’est quoi, l’enracinement ? Ce n’est pas simple, il est plus facile de dire ce que ce n’est pas !

 

Lorsqu’on demande à un pratiquant de « s’enraciner » pour réaliser un équilibre, le plus souvent celui-ci fléchit méchamment la jambe d’appui et place tout son poids dans un malheureux genou qui se demande s’il va tenir le choc… On est dans l’effort musculaire. On fige tout. On se raidit. On « s’effondre » dans le sol… Cela ne signifie pas pour autant que l’on a trouvé ses racines…

 

Un peu de « science » :

 

Le muscle est fait de fibres musculaires contractiles et de cellules conjonctives non contractiles. L’exercice musculaire statique développe les cellules conjonctives non contractiles.

 

 

Léopold Busquet est un spécialiste de la posture et il explique la chose suivante (attention, on s’accroche…) :

De par la position de la tête, l’homme est en déséquilibre vers l’avant, la ligne de gravité passe en avant de la cheville. Ce déséquilibre permanent est compensé par une chaine de *« fascias » localisée le long du dos et sur les côtés des jambes.

De plus, le diaphragme aussi joue un rôle : les viscères sont dans une poche de liquide incompressible, A l’inspiration, le diaphragme appuie sur cette poche qui transmet la pression à la partie inférieure du bassin. En opérant une rétroversion du bassin, on favorise l’alignement des forces à cet endroit.

 

 

Dans cette optique, les muscles ne sont pas là pour tenir (statique) une posture (coûte que coûte), ils sont là pour rééquilibrer la posture ou créer le mouvement.

 

Pour faire (plus) simple :

On va minimiser l’effort. On laisse faire la gravité. On se laisse aller, on s’abandonne en confiance et ce n’est plus le muscle seul, mais toute la structure osseuse et des fascias qui créent une poussée vers le haut. Les hanches sont relâchées. Les genoux sont lâchés, mais pas pliés à l’excès. Et ils vous disent merci ! Les orteils sont « collés » au sol, il se crée un petit creux au niveau de Yong Quan (source bouillonnante-R1). On s’économise et on soulage ses articulations. Voilà une façon de trouver ses racines en douceur, avec efficacité et en tout confort!

 

 

doc sur cairn.info

doc sur cairn.info

 

* Un fascia est une membrane fibro-élastique qui recouvre ou enveloppe une structure anatomique. Il est composé de tissu conjonctif riche en fibres de collagène.

Ils sont connus pour être des structures passives de transmission des contraintes générées par l'activité musculaire ou des forces extérieures au corps.

Ils sont capables de se contracter et d'avoir une influence sur la dynamique musculaire.(wikipedia)

 

 

 

Bien il est temps de reposer aussi nos méninges et l’entrainement à l’ancrage commencera dès demain !!!

 

Repost 0
Published by Xiao Long - dans TAI JI QUAN
commenter cet article
14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 16:46

 

Une montagne, si haute soit-elle,

 Craint un homme lent.

 

 

icone-gif.com

PHOTO XIAO LONG

PHOTO XIAO LONG

Repost 0
Published by Xiao Long - dans PROVERBES
commenter cet article
14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 16:29

Petit conte zen à méditer...

 

Un maitre et son disciple dégustent paisiblement un melon.

Le maitre demande alors:

« Comment trouves-tu ce melon, a-t-il bon goût ? »

« Oui, très bon goût ! »

« Mais qui a bon goût ? Le melon ou la langue ? »

 

Le disciple réfléchit sérieusement, puis dit :

« La saveur vient de l’interdépendance, il y a le goût du melon et la langue … »

Le maitre, en colère, l’interrompt aussitôt:

« Idiot ! Triple idiot ! Pourquoi compliques-tu ton esprit ? Ce melon est bon. Voilà tout ce qu’il y a à en dire ! »

 

Les pensées personnelles limitent, catégorisent et compliquent.

 

PHOTO XIAO LONG

PHOTO XIAO LONG

Repost 0
Published by Xiao Long - dans LES ECRITS
commenter cet article
14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 15:39

 

Il existe depuis quelques années une nouvelle catégorie de piétons : les piétons tapoteurs de claviers, ceux qui marchent les yeux rivés sur leur téléphone… On se demande parfois si ces mutants disposent d’un 6ème sens car ils arrivent en général à éviter les obstacles sans lever le regard !!! Oui, mais… tout n’est pas rose dans le monde des tapoteurs et les trous et les bosses émaillent nos trottoirs et les vélos ou les voitures ne peuvent pas toujours éviter ces téméraires qui avancent sur le macadam sans complexe et … tête baissée.

 

Pour la préservation de ces tapoteurs qui ne sont pourtant pas en voie de disparition – au contraire-  une ville chinoise propose  des « chemins » réservés et balisés !

 

 

À Chongqing en Chine, les habitants adeptes du tapotage sont séparés des autres piétons : Ce trottoir réservé a été délimité par des lignes peintes, des flèches et des logos pour diriger les gens qui ne peuvent décrocher de leurs écrans. Ils peuvent se déplacer en toute tranquillité le nez sur leur écran.

 

À Chongqing, comme ce fût le cas dès 2014 dans la capitale américaine, des panneaux ont été installés pour prévenir les piétons du danger encouru. Sur la voie, est écrit en anglais et en chinois : »Utilisateurs de portables, marchez ici à vos propres risques ». , Il existe donc dorénavant deux trottoirs distincts dans cette ville de 32 millions d'habitants.

 

 

www.handyflash.de

 

Le but est aussi d’éviter les collisions parfois violentes (ainsi que les propos qui s’ensuivent !) entre accros du téléphone,  les « nez en bas »  et être humain non encore mutant, les passants qui se promènent « le nez en l’air » et regardent le paysage….

 

 

cdn4.spiegel.de

 


 On peut se demander si cette séparation de fait est réellement efficace (il suffit de voir chez nous le non-respect des pistes cyclables..). Peut-être faudra-t-il envisager un garde-frontière ? Et si cette mesure s’étend- élargir les chaussées avec zone piétons des « nez en l’air », zone des « nez en bas », zone vélos », zone bus, zone des porteurs de chapeaux, zone des sacs à dos … zone des pro-zones, zone des anti-zones, zone avec ozone (je dérape, on s’arrête là !) 

 

Les réactions sont diverses (et visibles sur votre portable !)
Les utilisateurs du «Facebook» chinois (Weibo s’en amusent ou ricanent, d’autres critiquent et trouvent que la voie pour ceux qui utilisent leur téléphone portable est placée trop près de la route et que ce n’est  pas pratique du tout ! Les « smombies » (amalgame de smartphone et de zombie) ne sont donc pas tous aux anges…

 

La « Voie » spéciale fait école et en Allemagne à Augsbourg, la « piste » est même balisée avec des lumières rouges incluses dans l’asphalte pour prévenir les « nez en bas » qu’un tram va arriver…

On n’arrête pas le progrès…

Comme le montre ce dessin publié par le Spiegel :

CHINE INSOLITE : AVEZ-VOUS TROUVE LA VOIE ?
Repost 0
Published by Xiao Long - dans CHINE INSOLITE
commenter cet article

NOUS CONTACTER:

XIAO LONG EST UN CLUB OU SE PRATIQUENT LE TAI JI QUAN, LE QI GONG ET LA RELAXATION. IL SE SITUE A EVREUX, QUARTIER DE SAINT MICHEL (27).

VOUS TROUVEREZ LES INFORMATIONS SUR LES COURS, LES HORAIRES ET NOTRE SALLE PLUS BAS SOUS LA RUBRIQUE "COURS HORAIRES".

POUR EN SAVOIR PLUS?

NOTRE MAIL: mushutaiji@gmail.com

Recherche

QUI EST XIAO LONG?

 


XIAO LONG:
"Petit Dragon"est notre logo. Il nous accompagne sur nos T-Shirts, nos sweats, nos circulaires d'information, il signe même nos articles! Il est sympathique, de bonne composition, à l'image de l'ambiance de notre section qui souhaite être conviviale, ce qui ne nuit en rien aux progrès de nos adhérents, ni au sérieux des cours, au contraire...

L'AUTEUR

Les textes sont rédigés par Xiao Long. Ce blog est a but non commercial, non lucratif. Il délivre des informations et des commentaires techniques et culturels pour les pratiquants de Tai Ji Quan et de Qi Gong ainsi que pour tous ceux qui s'interessent à la culture asiatique.