Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 20:44

En cette nouvelle année du Tigre, voilà déjà l'occasion de (re)faire la fête: le 28 février 2010, ce sera la Fête des Lanternes (元宵节 : yuánxiāojié)!
Cette fête met un terme aux... festivités du Nouvel An.
On sort à la nuit tombée et on se promène une lanterne à la main: les plus connues sont en forme de montgolfières orange, mais il existe des lanternes de toutes formes, de toutes les couleurs...
Qu'elle soit en soie,  en papier traditionnel, éclairée par une bougie ou qu'elle soit en plastique et fonctionne avec des piles, qu'elle soit décorée de motifs classiques (plantes, animaux, scènes de légende...) ou de personnages des dessins animés préférés des enfants, peu importe, l'essentiel est d'en avoir une!

Les légendes racontent que le Dieu du Feu voulait incendier la capitale et qu'un petit malin eu l'idée de faire sortir tous les habitants dans les rues munis de lanternes rouges. On accrocha aussi des lanternes aux portes, à toutes les portes. Le Dieu en question se laissa berner: croyant que la ville était déjà la proie des flammes, il s'en alla!
Une autre histoire existe: sous les Han (206 av.JC- 220 apr.JC), le bouddhisme était déjà bien répandu en Chine et  les moines avaient l'habitude  ce jour là ( le 15ème du premier mois lunaire) de regarder les reliques de Bouddha et d'allumer des lampes pour honorer les dieux. L'Empereur, pour les honorer à son tour, aurait ordonné d'allumer ce même soir des lanternes dans tout le Palais Impérial. C'est ainsi que ce rite bouddhique serait devenu progressivement une grandiose fête populaire.

 
Dans la journée, des représentations artistiques sont proposées avec danse du lion, du dragon, danse du bateau, au tambourin... On essaie de trouver les devinettes qui sont écrites sur les lanternes (bien sûr!) et celui qui trouve la solution gagne un cadeau!
Le soir, certaines villes organisent des feux d'artifice.
On mange ce soir-là, une bonne soupe de yuanxiao (元宵), éponyme de la fête elle-même: des boulettes de pâte de riz farcies, le plus souvent sucrées, cuites à l'eau et bien rondes. Elles symbolisent la plénitude et la famille réunie.

 

Photo Xiao Long

 

Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans CULTURE

Recherche

 Ce blog est a but non commercial, non lucratif. Il délivre des informations et des commentaires techniques et culturels pour les pratiquants de Tai Ji Quan et de Qi Gong ainsi que pour tous ceux qui s’intéressent à la culture asiatique.

Si vous voulez pratiquer le Tai Ji Quan ou le Qi Gong, allez sur le site de l'association Feng yu Long où vous trouverez toutes les informations nécessaires.

https://www.taijiqigongevreux.com/

 

.