Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 10:34

 

Le poisson apparait très tôt dans les motifs décoratifs utilisés en Chine. À l’époque Zhou déjà (XIème siècle avant J-C), on le trouve sur des objets funéraires, il ferme les yeux des morts. Il semble qu’à ce moment-là, il ait été symbole de survie et de réincarnation.

Nous le connaissons mieux comme symbole de richesse. Ce sens est ancien et remonte au « Livre des Odes » (Anthologie du XIème au Vème siècle avant J-C).

 

On pense en général que cette symbolique vient d’une homophonie. Le Poisson « Yu » [yú]  serait substitué à «  Yu »  [yù]  abondance. Voir de nombreux poissons signifiait que les récoltes seraient bonnes. On offrait alors au Dieu de la Richesse des têtes de poissons (la partie le plus recherchée parait-il- la moins comestible aussi…). Pour le Nouvel An le plat de poisson est un incontournable du coup.

Et il revient aussi sur les images du Nouvel An, souvent accompagné d’un enfant qui joue avec lui pour souhaiter au destinataire une grande richesse et une postérité nombreuse.

Ce motif de poissons est toujours très répandu en Chine, sur les plats, les assiettes, les bols … pour y placer plus joliment une abondance de nourriture…

 

Photo Xiao Long

Un autre sens encore est attribué aux poissons: le symbole que nous connaissons sous le nom « yin-yang » est appelé souvent « les deux poissons ». Deux polarités, l’une Yin et l’autre Yang, il n’en faut pas plus pour en faire l’emblème de l’harmonie conjugale, de la félicité dans le mariage. Comme un poisson dans l’eau, les époux vivent heureux dans leur élément.

Dans le cadre des fiançailles et du mariage, on choisit le cyprin doré, sans doute pour sa belle couleur rouge, celle du bonheur!

 

Enfin, notre poisson symbolise aussi dans le cadre du bouddhisme la liberté d’esprit de celui qui atteint l’éveil, puisque, comme le poisson, il vit alors sans entrave ni contrainte, ayant échappé au piège des apparences et des désirs.

D’ailleurs les adeptes qui voulaient obtenir quelques mérites achetaient pour les fêtes des poissons qu’ils libéraient dans les bassins des temples. Certains mauvais esprits pensaient que les marchands les pêchaient peu avant dans ces mêmes bassins… une forme de recyclage de poissons ? Mais bon, il semble que la profession de pêcheur était considérée comme très noble…

 

Il n’y a plus qu’à acheter( !) un aquarium et y mettre vos petits poissons pour devenir riches….Il en existe d’ailleurs maintenant des tatoués –au laser- de caractère de bon augures qui font fureur en Chine !

   

 

(Un article qui se termine –logiquement- en queue de poisson !)

Partager cet article
Repost0
Published by Xiao Long - dans SYMBOLES

Recherche

 Ce blog est a but non commercial, non lucratif. Il délivre des informations et des commentaires techniques et culturels pour les pratiquants de Tai Ji Quan et de Qi Gong ainsi que pour tous ceux qui s’intéressent à la culture asiatique.

Si vous voulez pratiquer le Tai Ji Quan ou le Qi Gong, allez sur le site de l'association Feng yu Long où vous trouverez toutes les informations nécessaires.

https://www.taijiqigongevreux.com/

 

.