Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 novembre 2021 6 06 /11 /novembre /2021 17:05

Grande prêtresse et fine stratège

 

Épouse d’un roi de la dynastie Shang, Fu Hao ( 妇好 ; Fù Hǎo) était l'une des femmes du roi Wu Ding des Shang, 22eme roi de la dynastie chinoise Shan.

Lorsqu’on dit une des femmes, on peut préciser, une des 64 épouses du roi : afin de vivre en bons termes avec les tribus voisines, le roi décide d’épouser une femme au sein de chacune d’entre elles (et voilà, pas de jaloux !)

 

Elle vécut vers 1250-1200 avant JC et son nom posthume est Mu Xin ( 母辛 « Mère Xin »). Nous n’avons que peu d’informations sur sa vie, et pour cause, tout cela ne date pas d’hier.

Certains pensent qu’elle était sans doute déjà chef d’une tribu ou peut-être princesse, toujours est-il qu’elle était très cultivée et savait également graver des écritures ossécailles. Loin de se fondre dans la masse des épouses de ce fameux roi, c’est avec habileté qu’elle grimpe les échelons. Son ascension sociale est impressionnante tenant le rôle de grande prêtresse et de général en chef des armées.

 

De par sa fonction de grande prêtresse elle occupe déjà une place de choix à la cour. Le roi ayant une grande confiance en elle n’hésite pas à lui confier de grandes responsabilités. Elle préside des cérémonies, interprète les oracles… et pour cette raison on a retrouvé de nombreuses carapaces de tortues portant le nom de Fu Hao.

Elle mena les troupes Shang à la victoire, infligeant des défaites aux tribus Yi, Ba et Qiang entre autres. Son influence à la cour grandit peu à peu de façon considérable. Elle aura sous ses ordres jusqu’à 13 000 soldats et parmi ses subordonnés elle pourra compter d’influents généraux tels que Zhi et Hou Gao (si, si, je vous assure, ils sont éminents !)

 

Le rôle qu’elle a pu jouer sur le plan militaire ainsi que sur le plan religieux est attesté par les sources mais également par les nombreuses armes de guerre retrouvées dans sa tombe.

 

Fu Hao reçoit de son époux un vaste domaine aux frontières de l’empire, qu’elle administre elle-même. Elle donnera également naissance à plusieurs enfants si l’on en croit les sources.

À sa mort, Wu Ding lui fait construire une tombe royale à proximité d’Anyang, la capitale des Shang, à 500 km de Pékin. Près de 15 000 tombeaux ont été mis à jour sur ce site, mais la tombe de Fu Hao est vraiment très particulière. Retrouvée intacte en 1976 par un paysan qui cultivait son champ, on y a trouvé le cercueil de la reine ainsi que seize squelettes, probablement des serviteurs sacrifiés au moment de sa mort. On imagine la surprise de ceux qui ont fait cette découverte, persuadés dès le départ  - au vu des armes enfouies-  qu’il s’agit du tombeau d’un chef de guerre, il ne s’attendait pas tout de même à ce que ce chef de guerre soit une femme.

Mais ce n’est pas tout, ce tombeau renferme d’autres trésors incroyables : on y a trouvé également un ensemble de 755 jades, trois coupes d’ivoire, de nombreuses armes en bronze et autres bronzes divers (ce qui représente au total quelque chose comme 1 tonne six de bronze !), des pointes de flèches en os, des objets de culte divers, près de 500 épingles à cheveux en os ou en jades (avec ça, elle pouvait faire un énorme chignon !), des milliers de cauris…

La plupart des bronzes sont gravés du nom posthume de la reine : Si Mu Xin (Mère Xin). Parmi les objets les plus importants, un vase en bronze « Fang Ding » et un trépied zoomorphes « Zun » en forme de hibou.

 

 

 

 Chef de guerre sans doute, mais non sans coquetterie : des boucles d’oreilles, des peignes sculptés de masques totémiques et autres oiseaux mythologiques, breloques diverses feraient aussi partie de cet inventaire impressionnant.

Si Fu Hao est particulièrement célèbre, elle n’était pas seule à être engagée dans la conquête.

Une autre épouse de Wu Ding, Fu Jing  (婦妌) qui était aussi appelée « Si Mu Wu » (司母戊), joua également un grand rôle militaire. Mais, elle ne conquit qu’un seul royaume, Longfang, et non cinq…

 (images wiki )

 Pour en voir plus sur les objets découverts :

Partager cet article
Repost0

commentaires

NOUS CONTACTER:

XIAO LONG EST UN CLUB OU SE PRATIQUENT LE TAI JI QUAN, LE QI GONG ET LA RELAXATION. IL SE SITUE A EVREUX, QUARTIER DE SAINT MICHEL (27).

VOUS TROUVEREZ LES INFORMATIONS SUR LES COURS, LES HORAIRES ET NOTRE SALLE PLUS BAS SOUS LA RUBRIQUE "COURS HORAIRES".

POUR EN SAVOIR PLUS?

NOTRE MAIL: fengyulong1@gmail.com

Recherche

QUI EST XIAO LONG?

 


XIAO LONG:
"Petit Dragon"est notre logo. Il nous accompagne sur nos T-Shirts, nos sweats, nos circulaires d'information, il signe même nos articles! Il est sympathique, de bonne composition, à l'image de l'ambiance de notre section qui souhaite être conviviale, ce qui ne nuit en rien aux progrès de nos adhérents, ni au sérieux des cours, au contraire...

L'AUTEUR

Les textes sont rédigés par Xiao Long. Ce blog est a but non commercial, non lucratif. Il délivre des informations et des commentaires techniques et culturels pour les pratiquants de Tai Ji Quan et de Qi Gong ainsi que pour tous ceux qui s'interessent à la culture asiatique.