Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juin 2021 6 05 /06 /juin /2021 14:38

Zhang Chongren

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Zhang_Chongren

Zhang Chongren (张充仁) est né le 27 septembre 1907 à Xujiahui , Zikawei en shanghaïen, alors quartier de la concession française où se trouvaient différentes missions catholiques, dans la banlieue de Shanghai .

A la mort de sa mère, il est placé à l'orphelinat de Tou-Sè-Wè pour lui donner une chance. Cet orphelinat était surtout une école d'art et d'artisanat tenue par des pères et frères jésuites français. Il va y apprendre le français donc.

 

Au début des années 30, de nombreux Chinois obtiennent des bourses pour venir étudier en Europe. Zhang, en qualité d’artiste, décroche une bourse pour venir étudier la peinture à Bruxelles. Il y a étudié la peinture, la sculpture, le théâtre…  C’est un travailleur acharné !

 

TINTIN et TCHANG …

                   ou Hergé et Zhang Chongren

Hergé :

Alors qu'il s'apprête à écrire Le Lotus bleu, le dessinateur se documente auprès du père Edouard Neut, fin connaisseur de la culture chinoise.

Hergé est aussi contacté par l'abbé Léon Gosset, aumônier des étudiants chinois à l'Université catholique de Louvain, il insiste pour que les Chinois ne soient pas caricaturés. Il craint que ses étudiants, lecteurs du Petit-Vingtième, ne soient choqués par des clichés.

Hergé et Gosset se rencontrent à Louvain et l'abbé lui présente deux de ses étudiants, Arnold Tchiao Tch'eng-Tchih, spécialiste du théâtre chinois, et sa femme Susan Lin. Ils deviennent très amis et initient Hergé à la calligraphie.

 

Il le met également en relation avec un autre étudiant : Zhang Chongren. Zhang lui raconte son pays, tel qu’il est, tel qu’il était. Il lui explique les coutumes chinoises, il fournit la documentation, corrige les détails et les calligraphies des enseignes de magasins.

 

Hergé va grâce à lui se mettre à la peinture chinoise, on peut d’ailleurs le constater dans ses dessins qui deviennent plus précis, plus fins, avec un art du contraste particulier. Il va utiliser le pinceau et l’encre et non plus la plume, il va chercher à saisir l’esprit de l’objet, à aller au-delà des apparences pour donner plus de vie, de naturel à ses dessins. Il va s’appuyer également sur des photos contemporaines pour rester encore plus proche de la réalité.

 

Zhang va aider Hergé en lui fournissant des anecdotes authentiques (par exemple le sabotage que les Japonais attribuent aux Chinois : L'incident de Mukden se produit le 18 septembre 1931 et sert de prétexte à l'invasion japonaise de la Mandchourie. La dénonciation de cette attaque par la communauté internationale conduit le Japon à quitter la Société des Nations.)

Hergé s'inspire également des terribles inondations de 1931 : le train de Tintin à destination de Hou-Kou est bloqué par la crue du fleuve Yangzi.

Dans l'album il évoque aussi des évènements plus anciens : Zhang raconte notamment à Tintin que ses grands-parents ont été tués pendant la révolte des Boxers (1899 -  1901).

 

 

Le Lotus bleu sera la première aventure de Tintin pour laquelle Hergé se documente aussi  précisément afin d’être plus réaliste.

Les « Dupont » feront le contrepoint et véhiculeront les a priori et les stéréotypes qui ont cours à cette époque sur la Chine, rien que leur tenue le montre !

 

https://boutique.tintin.com/fr/potiche-lotus-bleu-les-icones.html

 

Le « Lotus bleu » est le premier chef d’œuvre d’Hergé : le ton est parfois grave et il s’engage, mais, ce ne sera pas forcément du goût des diplomates japonais présents à Bruxelles ! Zhang n’a pas souhaité voir son nom apparaitre en tant que co-auteur, étant donné le contexte, mais il signera dans un dessin.

Zhang va rentrer en Chine avant la parution du Lotus bleu :

En 1935, Zhang quitte la Belgique, il voyage en Europe puis retourne en Chine en 1936 où il est très actif. Il organise des expositions pour présenter ses œuvres et fonde les studios Chongren. Il donne des cours, réalise des commandes, vend beaucoup d'œuvres.

Le conflit sino-japonais éclate et la lutte intérieure entre nationalistes et communistes sévit. Tchang Kaï-chek, pendant la relative accalmie de la fin de la guerre, reconnaît le talent de Zhang qui parvient à travailler même si les commandes diminuent considérablement.

Hergé perd le contact avec lui pendant la Seconde Guerre mondiale.

Hergé lui écrit, mais sans réponse, sans doute n'arrivent  elles pas à destination. Rien d’étonnant vu le contexte.

En 1966 survient la révolution culturelle. .. Zhang va vivre des moments difficiles.

Hergé part à la recherche de Tchang dans Tintin au Tibet. Si Tchang est assez peu représenté, il est un personnage central de cette aventure Cet album témoigne de l'amitié indéfectible que lui porte Tintin depuis leur première rencontre dans Le Lotus bleu.

Œuvre plus philosophique, apolitique, première aventure de Tintin dans laquelle les armes à feu sont absentes, tintin au Tibet est une quête : l'avion qui transporte son ami Tchang s'écrase dans le massif du Gosainthan, Tintin est le seul à le croire vivant, il est prêt à donner sa propre vie pour sauver celle de son ami.

Il  recherche son ami également dans la réalité et désespère.

Vers 1970,  Zhang est nommé directeur de l'académie des Beaux-arts de Shanghai. Après, il reçoit une large reconnaissance dans le monde de l'art chinois. Il édite et traduit de nombreux livres d'art, sculpte des bustes de Deng Xiaoping en 1994.

 

 

Ce n'est qu'en 1981, le 18 mars, peu de temps avant sa mort, qu'Hergé revoit Zhang.

 En 1985, Zhang reçoit la nationalité française. Il est invité par Danielle Mitterrand à s’installer en France. Il devient un sculpteur renommé en Occident. On fait appel à lui pour réaliser le buste de François Mitterrand après sa réélection en 1984. Ses apparitions se font ensuite de plus en plus rares.

Tchang a vécu ses treize dernières années dans un bel atelier d’artiste à Nogent-sur-Marne et quatre mois en Principauté de Monaco en 1997, grâce au Prince Héréditaire Albert. »

 

https://www.chinesenewart.com/artistes-chinois7/zhangchongren.htm

C'est à Nogent-sur-Marne que meurt Zhang le 8 octobre 1998. Il y repose.

 

 

 

 

Un musée à Qibao en l’honneur de Tchang

Dans son ancien atelier à Qibao, on trouve de nombreuses œuvres des  photos de ses réalisations, les nombreuses médailles et prix qu'il a reçus lors de ses études à l'Académie, des coupures de presse de sa rencontre avec Hergé ou encore un exemplaire du buste de François Mitterrand y sont aujourd'hui exposés.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Zhang_Chongren

NB : Georges Remi, dit Hergé est le créateur de  Tintin. Il entre au quotidien Le Vingtième Siècle, les Aventures de Tintin débutent le 10 janvier 1929 dans un supplément du journal destiné à la jeunesse, Le Petit Vingtième. Hergé  est l'un des premiers auteurs francophones à reprendre le style américain de la bande dessinée à bulles.

 

 

 

 

 

.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

NOUS CONTACTER:

XIAO LONG EST UN CLUB OU SE PRATIQUENT LE TAI JI QUAN, LE QI GONG ET LA RELAXATION. IL SE SITUE A EVREUX, QUARTIER DE SAINT MICHEL (27).

VOUS TROUVEREZ LES INFORMATIONS SUR LES COURS, LES HORAIRES ET NOTRE SALLE PLUS BAS SOUS LA RUBRIQUE "COURS HORAIRES".

POUR EN SAVOIR PLUS?

NOTRE MAIL: fengyulong1@gmail.com

Recherche

QUI EST XIAO LONG?

 


XIAO LONG:
"Petit Dragon"est notre logo. Il nous accompagne sur nos T-Shirts, nos sweats, nos circulaires d'information, il signe même nos articles! Il est sympathique, de bonne composition, à l'image de l'ambiance de notre section qui souhaite être conviviale, ce qui ne nuit en rien aux progrès de nos adhérents, ni au sérieux des cours, au contraire...

L'AUTEUR

Les textes sont rédigés par Xiao Long. Ce blog est a but non commercial, non lucratif. Il délivre des informations et des commentaires techniques et culturels pour les pratiquants de Tai Ji Quan et de Qi Gong ainsi que pour tous ceux qui s'interessent à la culture asiatique.