Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2016 6 12 /03 /mars /2016 17:03

Wang Yangming nous donne matière à réflexion !

Voici trois extraits de ses écrits qui, j’en suis sûre vous ouvrirons des perspectives…

Xiao Long vous suggère de vous poser avec une bonne tasse de thé (ou carrément une théière !!!) et quelques petits nougats chinois pour soutenir votre effort et avant de vous lancer !

 

 

 


« La constitution originelle de l'esprit, c'est la nature. La nature ne comportant rien de mauvais, l'esprit dans sa constitution originelle n'est rien que rectitude. D'où vient alors qu'il faille faire effort pour restaurer l'esprit dans sa rectitude ?

L'esprit dans sa constitution originelle est bel et bien rectitude ; dès que se mettent en œuvre l'intention et la pensée apparaît la déviance.

 Celui qui veut restaurer son esprit dans sa rectitude ne peut le faire qu'en rapport avec les opérations de l'intention et de la pensée. Chaque fois qu'apparaît une bonne pensée, qu'il s'y attache comme il s'attacherait à une belle couleur ; chaque fois qu'il en apparaît une mauvaise, qu'il la repousse comme il repousserait une mauvaise odeur : alors seulement son intention sera pure authenticité, et son esprit pourra retrouver sa rectitude. »

 

Daxue wen - Wang Yangming quanji 26, p.971, cité et traduit par Anne Cheng, Histoire de la pensée Chinoise, Edition du Seuil, 1997. 

 

 




« L'esprit est un. Avant d'être mêlé à l'humain, il s'appelle " esprit de Dao ". Une fois mêlé à la part la moins authentique de l'homme, il s'appelle " esprit humain. »

 

Chuanxi lu I - Wang Yangming quanji, p. 7, cité et traduit par Anne Cheng, Histoire de la pensée Chinoise, Edition du Seuil, 1997

 

 

« Ce qui commande au corps, c'est l'esprit. Ce qui émane de l'esprit, c'est l'intention. Ce qui constitue originellement l'intention, c'est l'aptitude à connaître. Là où se dirige l'intention, ce sont les choses. [ ... ] Il n'est pas de principe en dehors de l'esprit, il n'est pas de chose en dehors de l'esprit. »

 

Chuanxi lu I - Wang Yangming quanji, p. 6, cité et traduit par Anne Cheng, Histoire de la pensée Chinoise, Edition du Seuil, 1997 .

 

 

 

     L’auteur :

 

Né en 1472,Wang Yangming (王陽明), surnom de Wang Shouren, est un grand philosophe chinois. Après son succès aux examens mandarinaux, il est envoyé en exil pour avoir pris la défense d'un confrère contre un eunuque qui avait fait jeter en prison un policier trop curieux  qui enquêtait sur la corruption. Il entame ensuite une brillante carrière administrative et politique...

 

La recherche spirituelle de Wang Yangming devient incompatible avec le confucianisme officiel. Son influence est énorme. Toute l'histoire des idées en Chine aux XVIème et au XVIIème se ramène à ce personnage. Wang Yang-Ming représente l’École de l’Esprit.

Il meurt en 1529 dans le Guangxi.

Attention, on accroche sa ceinture… et on boit un peu de thé !

 

 

Ses idées :

 

En 1503 il a une révélation : l'unité de l'esprit et du principe. L’esprit est le lien entre les hommes, mais les désirs des uns et des autres gomment cette évidence. Pour retrouver « le sens de l'humanité, qui rassemble en un seul corps le ciel-terre et les dix mille êtres », il faut retrouver l'esprit qui est cette unité, lui rendre sa rectitude originelle… c’est en lui-même que l’esprit trouvera la solution…

 

C’est dans l'expérience vécue que l'unité de l'esprit et du principe est réalisable.  Comment passer de la contemplation à l’action ?... Il n’y a pas de différence entre action et quiétude. Wang affirme la continuité entre connaissance morale innée et connaissance du principe dans la réalité extérieure, pour Wang, il n’y a pas à faire de distinctions entre avant et après, dedans et dehors, action et contemplation. La connaissance innée dépasse toute les dualités.

 

 

 Connaissance et action ne font qu'un : Cette unité n'est pas construite, elle est originelle, constitutive, innée. Agir revient à approfondir la connaissance de soi. On peut alors parler de connaissance authentique.

Wang approfondit la notion d'étude. Il ne s'agit pas seulement d'apprendre, de réfléchir, de débattre. L'étude passe aussi par l'action. Comment peindre  si on ne trempe pas la pointe du pinceau dans l'encre? Cet aspect pratique et engagé de sa pensée  s’est répandu largement en Corée et au Japon.  

 

Bon, on est au bout de notre théière là, il faut aller faire chauffer de l’eau de nouveau…..

 

 

 

 

En savoir plus :

http://www.tao-yin.com/philosophie/Wang_Yang_Ming_mode.html

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Xiao Long - dans LES ECRITS
commenter cet article

commentaires

NOUS CONTACTER:

XIAO LONG EST UN CLUB OU SE PRATIQUENT LE TAI JI QUAN, LE QI GONG ET LA RELAXATION. IL SE SITUE A EVREUX, QUARTIER DE SAINT MICHEL (27).

VOUS TROUVEREZ LES INFORMATIONS SUR LES COURS, LES HORAIRES ET NOTRE SALLE PLUS BAS SOUS LA RUBRIQUE "COURS HORAIRES".

POUR EN SAVOIR PLUS?

NOTRE MAIL: mushutaiji@gmail.com

Recherche

QUI EST XIAO LONG?

 


XIAO LONG:
"Petit Dragon"est notre logo. Il nous accompagne sur nos T-Shirts, nos sweats, nos circulaires d'information, il signe même nos articles! Il est sympathique, de bonne composition, à l'image de l'ambiance de notre section qui souhaite être conviviale, ce qui ne nuit en rien aux progrès de nos adhérents, ni au sérieux des cours, au contraire...

L'AUTEUR

Les textes sont rédigés par Xiao Long. Ce blog est a but non commercial, non lucratif. Il délivre des informations et des commentaires techniques et culturels pour les pratiquants de Tai Ji Quan et de Qi Gong ainsi que pour tous ceux qui s'interessent à la culture asiatique.