Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 16:01

L’armée de l’Empereur avait subi de lourdes pertes. Il était grand temps de réagir.

  Il fallait former de nouveaux combattants : ils devaient être souples comme le tigre, durs comme le rhinocéros, fins comme le renard, clairvoyants comme l’aigle. Pour les éduquer, on convoqua les plus grands maitres d’arts martiaux de tout l’Empire et même au-delà.

Chaque Maitre fit une démonstration de ses capacités. Tous étaient de vrais experts dans différentes boxes…

 

 

L’Empereur songea qu’il aurait une armée invulnérable s’il était à la tête d’un bataillon de combattants aussi bien formés.

Son chambellan n’en était pas aussi convaincu.

  • Les génies entre eux sont aussi difficiles à mélanger que l’eau et l’huile… Je pense aussi qu’ils nous dissimulent encore quelques techniques secrètes !
  • Que chacun me montre sa technique secrète, ordonna l’Empereur.
  •  

Le premier fit une cabriole et projeta ses deux pieds dans le visage de son adversaire.

  • Quelle créativité, dit l’Empereur.

Le second se servi de sa tête comme d’un bélier et défonça deux douzaines de cages thoraciques et de mâchoires.

  • Quelle puissance, dit l’Empereur.

Le troisième glissait comme un danseur et se plaçait toujours dans le dos de son adversaire dès lors à sa merci.

  • Quelle incroyable vivacité, dit l’Empereur.

Le quatrième paralysait l’adversaire d’un seul regard.

 

  • Quelle force intérieure, dit l’Empereur.

Le cinquième … s’enfuit en courant.

- Indigne serpent, s’exclama l’Empereur.

- Non Sire, faites-le rattraper, c’est celui qu’il nous faut ! Les autres ne sont que des imbéciles, puisqu’ils ont dévoilé leurs secrets !

Mais aucun des sept cent gardes envoyés à ses trousses ne put mettre la main sur le fuyard.

L’Empereur passa le reste de sa journée à se demander si ces maitres qui avaient exposé leurs techniques secrètes étaient fiables ou s’ils dissimulaient encore quelque chose. Un maitre qui ne révèlerait pas tout à ses élèves ne serait d’aucune utilité, il pourrait même se retourner contre lui. Il confia ses soucis à son valet.

- Je ne peux pas vous conseiller, je suis bien trop triste et abattu : mon père est tombé d’une jonque et s’est noyé.

 

 

Le lendemain, l’Empereur fit préparer une immense jonque. Tous les maitres présents furent invités à monter à bord de ce magnifique navire. Soudain, sur un ordre de l’Empereur, la jonque fut coulée ! Pas un seul des maitres ne survécut…

 

C’est ainsi que l’on peut être 10ème Duan et ne pas savoir nager.

 

 

http://www.icone-gif.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Xiao Long - dans LES ECRITS
commenter cet article

commentaires

Christiane 15/02/2015 16:09

excellent!
je lis les articles de ce blog toujours avec grand plaisir.

NOUS CONTACTER:

XIAO LONG EST UN CLUB OU SE PRATIQUENT LE TAI JI QUAN, LE QI GONG ET LA RELAXATION. IL SE SITUE A EVREUX, QUARTIER DE SAINT MICHEL (27).

VOUS TROUVEREZ LES INFORMATIONS SUR LES COURS, LES HORAIRES ET NOTRE SALLE PLUS BAS SOUS LA RUBRIQUE "COURS HORAIRES".

POUR EN SAVOIR PLUS?

NOTRE MAIL: mushutaiji@gmail.com

Recherche

QUI EST XIAO LONG?

 


XIAO LONG:
"Petit Dragon"est notre logo. Il nous accompagne sur nos T-Shirts, nos sweats, nos circulaires d'information, il signe même nos articles! Il est sympathique, de bonne composition, à l'image de l'ambiance de notre section qui souhaite être conviviale, ce qui ne nuit en rien aux progrès de nos adhérents, ni au sérieux des cours, au contraire...

L'AUTEUR

Les textes sont rédigés par Xiao Long. Ce blog est a but non commercial, non lucratif. Il délivre des informations et des commentaires techniques et culturels pour les pratiquants de Tai Ji Quan et de Qi Gong ainsi que pour tous ceux qui s'interessent à la culture asiatique.