Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 juillet 2017 6 01 /07 /juillet /2017 17:59

 

Pause estivale pour le Petit Dragon qui va vous laisser relire les anciens articles...

Il y a de quoi faire!

 

... Et qui vous retrouvera à la rentrée avec pleins d'idées toutes fraiches pour vous faire passer -il l'espère- de bons moments de lecture....

 

N'oubliez pas que vous pouvez vous inscrire, en mettant votre adresse mail à la "newsletter" ce qui vous permettra de savoir quand un nouvel article parait...

 

 

 

Les cours reprendront le lundi 4 septembre.

 

 

 

D'ici là, bonnes vacances à tous et bonne pratique ,

car je ne doute pas un instant de votre motivation et je suis bien sûre que tous les matins,

dès le lever du soleil,

vous êtes déjà au sommet de la plus belle montagne - ou sur le sable de la plus belle plage -

en pleine pratique!

 

 

 

 

http://www.icone-gif.com

Repost 0
Published by Xiao Long - dans VIE du CLUB
commenter cet article
1 juillet 2017 6 01 /07 /juillet /2017 17:34

 

Plus on prend de la hauteur,

 Plus on voit loin.

 

 

 

PHOTO XIAO LONG

 

 

 

Repost 0
Published by Xiao Long - dans PROVERBES
commenter cet article
1 juillet 2017 6 01 /07 /juillet /2017 17:16

 

Nous connaissons tous bien le petit déjeuner à la française... Souvent absent, lorsqu’il existe, il consiste le plus souvent en un café/thé, avec ou sans lait, une ou deux tartines, beurre, miel, confitures… ou céréales, jus de fruit, yaourt… pour les plus acharnés !

 Notre petit déjeuner occidental comporte beaucoup « d’erreurs », du point de vue de la diététique.

 

PHOTO XIAO LONG

 

La cuisine chinoise est plutôt bien pensée : La diététique traditionnelle chinoise, du haut de ses 2500 ans considère que plus l’aliment est cru, plus il est difficile à digérer. De plus, elle fonctionne selon le principe :

« Manger comme un prince le matin, comme un roi à midi, comme un pauvre le soir ».

 (Alors que nous faisons le plus souvent exactement, l’inverse…)

Cela veut dire manger de façon légère, digeste, reconstituante le matin, grâce aux céréales qui auront la vertu de tonifier l’énergie, sans malmener le corps.  

 

Mais alors que mange-t-on en Chine traditionnellement le matin ?

Pour commencer, les 5 conditions suivantes devraient être remplies:

– Être plus solide que liquide

– Contenir des protéines

– Contenir des fibres végétales

– Être le moins sucré possible

– Être appétissant et digeste

Voilà qui s’annonce bien, non ?

Il faut savoir que le but de ce premier repas de la journée est de nettoyer le système digestif, encrassé par une longue position horizontale durant la nuit.

Ceci explique qu’une bonne quantité de liquide devrait être ingurgitée.

D’ailleurs, on peut commencer sa journée par un verre d’eau chaude : vu comme ça, ce n’est pas emballant… mais on peut y mettre un filet de jus de citron (qui perd son acidité une fois dans l’eau chaude et se digère donc bien).

 

PHOTO XIAO LONG

 

Le liquide : chaud ou à température ambiante

Les Chinois choisissent le plus souvent  le thé, puisque cette boisson est à la fois tiède (donc ne demandant pas trop d’énergie pour être réchauffée par le tube digestif) et de nature fraîche (éliminant ainsi les inflammations éventuelles).

Les jus de fruits (de nature froide et acides)  peuvent bloquer la digestion et ne sont donc pas très recommandés.

Éviter surtout les « multivitaminés »,  ces jus sont trop sucrés (le sucre appelle le sucre qui appelle le sucre et qui, à force peut léser la Rate et le pancréas, créant une tendance aux crises d’hypoglycémie et une fatigue chronique), trop acides, trop agressifs pour l’estomac le matin à jeun..

 Les mélanges lait et jus d’orange, comme d’ailleurs le café au lait ou même le thé au lait sont très indigestes et ces cocktails courants chez nous défient toute logique digestive.

Il faut croire que nos « anciens » avaient de solides estomacs pour supporter les grosses tartines de beurres trempées dans le café au lait agrémenté de quelques morceaux de sucre bien blanc…

 

Le solide :chaud aussi !

L’organisme va vivre jusqu’au déjeuner sur l’énergie fabriquée et mise en réserve lors du dîner de la veille. Il faut environ 12 h pour digérer complètement un repas. Le petit-déjeuner est un repas comme les autres. Il se compose selon les régions et les familles :

De bouillie de riz (congee ou zhou), composée de riz longuement bouilli, servi crémeux avec son liquide de cuisson

De  nouilles agrémentées d’ingrédients variés (légumes, viandes, crevettes…).

De  brioches cuites à la vapeur (baozi), nature ou farcies de viandes ou de légumes (un délice !!).

De  raviolis (hundun) farcis et cuits dans un bouillon.

De  crêpes à l’œuf (dan bing), sortes de pancakes un œuf cassé dessus et une garniture (oignon vert haché, herbes aromatiques, sauce…).

D’œufs durs recuits dans de la sauce soja mélangée avec des feuilles de thé - ce qui leur donne une couleur étonnante  et un peu bizarre à nos yeux d’Occidentaux.

De longs beignets de pâte frite (you tiao) ….

Bref, de nombreuses possibilités !

On peut même en fait accommoder les restes de la veille – un grand classique en Chine et… en Europe il n’y a pas si longtemps...

Si nous pensons bien faire en ingurgitant un grand bol de céréales arrosées de lait ou de jus de fruit, nous ne ménageons pas notre estomac avec ces recettes : car les céréales crues sont indigestes et le mélange de céréales n’est pas top non plus… Je ne parle même pas des céréales industrielles soufflées, chocolatées, allégées en sucres et bourrées d’aspartame et de parfums artificiels… entre autres…

 

 

DE SUPER RECETTES SUR: http://recetteschinoises.blogspot.fr/2011/03/baozi-petit-pain-fourre-la-vapeur-bao-zi.html

 

 

 

 

 

 

L’évolution :

Les jeunes générations chinoises bien sûr sortent des sentiers battus et se rapprochent de nous, ils ajoutent couramment à ce petit-déjeuner… des yaourts et du lait de vache !

En effet, à partir la fin des années 1970, l’ouverture économique sans précédent de la République Populaire de Chine a fait du pays une grande puissance industrielle. L’industrie laitière a connu un essor exceptionnel en même temps que se développaient considérablement la demande et la consommation de produits laitiers.

 

 

 

Que manger alors au petit-déjeuner ?

Nous ne vivons pas en Chine et ne sommes pas obligés de faire pareils, mais quelques idées sont à retenir :

une tasse d’eau chaude permet de réchauffer le bol alimentaire et prépare le terrain digestif et les intestins. Les jus de fruits ne sont pas terribles, on peut oublier…

Privilégiez les céréales, pain complet, galettes de riz, « pain des fleurs »…Vous pouvez aussi expérimenter le porridge d’avoine chaud, que nos amis scandinaves et britanniques connaissent bien ou bien opter pour la version  traditionnelle chinoise, le gruau de riz (on peut en préparer pour plusieurs jours et varier les accompagnements…)

 

Porridge:

Ingrédients (par personne) : 1 verre d’eau, 4 cuillères à soupe  de flocons d’avoine (mais cela pourrait aussi être des flocons de riz, d’orge, de sarrasin par contre on ne les mélange pas ensemble !), un peu de sel, sucre (tout aussi bon d’ailleurs sucré que simplement salé !).

Faire bouillir l’eau, verser les flocons de céréales en pluie. Cuire à feu doux en remuant, 3 à 5 minutes. Laisser gonfler hors du feu 2 minutes.  

 

Gruau de riz:

Préparation et cuisson : minimum 1 heure (on comprend donc qu’il vaut mieux le préparer la veille et pour plusieurs jours à moins d’être insomniaque…ou méditant du matin - très tôt ?)

Ingrédients (pour 4) : 1 tasse de riz blanc (riz thaï demi complet dirait Xiao Long qui adore son parfum dans la cuisine …) 8 à 10 tasses d’eau (en fonction de la consistance que vous préfèrerez avoir, plus ou moins liquide).

Verser le riz dans l’eau froide. Le rincer plusieurs fois. Le faire d’abord bouillir 1 minute, puis baisser le feu, pour le faire cuire à petit feu au moins 45 minutes.

NB : On peut bien sûr utiliser d’autres types de riz, complets ou semi-complets, riz noir, riz sauvage, riz glutineux (excellent ! le « sticky rice », Xiao Long s’en pourlèche les babines)!. Ce qui le rend très digeste et assimilable facilement, voir thérapeutique est le fait que le riz soit cuit très longtemps, de ce fait très doux pour la Rate. Pareil version salée ou sucrée possible… à accompagner ou non de, sauce de soja, pâte miso, épices, gingembre, légumes…  

 

 

http://sionneau.com

Finalement de nombreux pays  proposent un petit déjeuner-repas dans cette idée :

Au Vietnam, on ne commence pas sa journée sans avoir pris une soupe Pho (prononcez « Feu »),  bouillon cuit plusieurs heures aromatisé à l’anis étoilée, cannelle, gingembre et oignons , agrémenté de nouilles de riz, d’herbes, de soja frais et de tranches de porc, parfois aussi de boulettes de boeuf épicées.

En Corée, le petit déjeuner c’est riz, légumes,  bouillon épicé à la viande et au tofu et très souvent du kimchi (chou fermenté).
 

En Thaïlande, on trouve aussi souvent un bouillon de riz, légumes et porc (ou poulet)…

Bref, peu de sucré et des épices souvent là justement pour aider à la digestion.

 Bon, alors ? On commence demain ?

 Xiao Long espère ne pas vous avoir coupé l’appétit avec toutes ces comparaisons !!!! Il doit arrêter d’écrire car il est l’heure pour les Petits Dragons d’aller faire cuire leur gruau de riz…

 

A lire pour en savoir plus :

 

. Philippe Sionneau « Ces aliments qui nous soignent » et « Diététique du Tao »

Repost 0
Published by Xiao Long - dans CHINE QUOTIDIEN
commenter cet article
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 18:35

 

Elle s’ouvre

Et crache un arc-en ciel,

La pivoine.

 

YOSA BUSON

 

PHOTO XIAO LONG

HAIKU DE LA SEMAINE DU 19 AU 25 JUIN
Repost 0
Published by Xiao Long - dans HAIKU
commenter cet article
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 18:27

 

 

Un architecte italien Stefano Borei a eu une idée lumineuse :Afin de redynamiser la biodiversité en ville et lutter contre la pollution , il suffit de monter des immeubles verts ! Non, on ne parle pas de peindre les bâtiments en vert pomme…

 

Entièrement recouvert d’arbres, d’arbustes et de plantes, Bosco Verticale propose près d’un hectare de verdure greffé sur deux immeubles : Finies les petites jardinières débordant de géraniums, c’est pour les petits joueurs ça !

 

 

 

 

En 2014 deux tours végétales, de 76 et 110 mètres de haut sont apparues à Milan. L’expérience va se poursuivre à Lausanne en 2020, car primé par le prestigieux International Highrise Award en 2014, l’architecte va plus loin et va exporter son concept et ce jusqu’en Chine, à Nanjing.

 

Les Nanjing Green Towers est un projet fou : créer une forêt d'immeubles-forêts, aux balcons entièrement plantés de centaines d'arbres et d'arbustes, afin de créer un microclimat sain, capable d'absorber le dioxyde de carbone et de produire 60 kilos d'oxygène par immeuble et par jour – et les voisins n’auront rien à dire si l’eau coule sur leur tête quand vous arroserez votre sequoia –en bonsaï bien sûr!

 

Photos: https://resistanceinventerre.wordpress.com

 

 

Ces tours accueilleront des bureaux, un musée, une école d’architecture écologique –un peu logique - un hôtel de luxe et des espaces de loisirs.

Les premières tours devraient être achevées en 2018 et si tout se passe bien, d’autres forêts verront le jour à Shijiazhuang, Liuzhou, Guizhou, Shanghai et Chongqing.

 

Et qui va ramasser les feuilles alors?

 

 

http://www.icone-gif.com

Repost 0
Published by Xiao Long - dans CHINE INSOLITE
commenter cet article
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 16:55

 

Le point Dà Zhuī; 大椎 est le 14ème point du Vaisseau Gouverneur (en chinois : Du Mai – 督脉). Il est le point de croisement de tous les méridiens Yang (croisement du Vaisseau Gouverneur avec les 3 méridiens Yang des mains et les 3 méridiens Yang des pieds… d’où les embouteillages ?).

 

 

En tant que point de réunion des méridiens Yang, sa fonction est de réguler les méridiens Yang, de disperser les attaques des pervers externes, d’éliminer le vent-froid, de clarifier et de calmer le Shen (esprit) et de rafraîchir la chaleur.

 

Le 14ème point du Vaisseau Gouverneur est noté 14 VG pour faire plus court ! « Da » se traduit par « grand » et « Zhui » par vertèbre.

Donc « grande vertèbre », ce qui lui va comme un gant –si on peut dire, puisque ce point est situé sous la proéminence de la septième vertèbre cervicale, qui est la plus grande vertèbre de la zone, plus précisément entre les épineuses de la septième vertèbre cervicale et de la première vertèbre dorsale, dans les ligaments sus-épineux et inter-épineux… ça en fait des épines tout ça !!!

 

De nombreux exercices de Qi Gong mobilise Da Zhui dans les formes: lever/baisser la tête ou l’enrouler comme dans le Yi jin Jing (exercices des paysans); regarder à droite et à gauche… (en suivant le petit bâton/bang par exemple).

 

Les automassages aussi ciblent cette zone en massant la nuque avec une main puis l’autre en descendant jusqu’à cette « bosse », Grande vertèbre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PHOTO:http://shiatsuparis.com

 

 

Ce point est dans une des zones barrières* :Jia Ji Guan (Jia Ji = serrer la colonne ) qui part entre les omoplates de 9VG et monte vers 14VG et les exercices sont donc une bonne chose pour faciliter, fluidifier, harmoniser la circulation du Qi dans ces passages étroits souvent fermés ou bloqués dans lesquels on ressent fréquemment des douleurs ou des tensions.

 

* Les trois passes, ou barrières, sont des endroits où le Qi a du mal à circuler et où il peut être entravé. Les plus connues sont le long des colonnes vertébrales situées sur le méridien Du Mai :

 

Jia Ji Guan: la barrière de JiaJi dont on a parlé

 

Wei Lu Guan : la barrière de Weilu (Wèi/queue, Lu / porte = la porte de la queue) au niveau du coccyx, dans la région du point 1VG)

 

Yu Zhen Guan : la barrière de Yuzhen (Yu/jade, Zhen/coussin = le coussin de jade) qui fait référence à ce coussin de jade sur lequel les anciens chinois posaient la tête pour dormir et qui se trouve à la base de l’occiput, dans la zone du 17VG.

 

 

Si vous avez compris hochez la tête de haut en bas…

Sinon, tournez la tête de droite à gauche : de toutes les façons ce sera bon pour votre « Grande vertèbre » !

 

 

PHOTO: taoetspiritualite.fr

 

 

 

Repost 0
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 16:18

 

 

Tout ce qui n’est pas donné

Est perdu.

 

Proverbe indien (pour une fois...)

PHOTO XIAO LONG

PHOTO XIAO LONG

Repost 0
Published by Xiao Long - dans PROVERBES
commenter cet article
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 15:11

 

Si vous ne connaissez pas encore Xinran, il est grand temps de la découvrir et son livre « Baguettes chinoises » est un petit bijou.

 

 

L’auteur :

Xinran est un pseudonyme signifiant en chinois « volontiers », « de bon cœur ».Journaliste et écrivaine chinoise, Xinran (欣然) est née en 1958 à Beijing. Issue d’une famille aisée, ses parents (« réactionnaires »)furent emprisonnés et elle vécu quelques années avec son frère dans un orphelinat.

Après ses études, elle finit par décrocher un poste à la radio où elle anime une émission quotidienne consacrée aux femmes et qui connait un véritable succès de 1989 à 1995. En 1997, elle quitte la Chine.

Elle vit actuellement à Londres où elle travaille pour The Guardian et la BBC. Elle a publié plusieurs livres principalement consacrés au sort des femmes.

 

Elle fonde en 2004 une association d'adoption entre la Chine et d'autres pays appelée Mother’s Bridge of Love.

 

Elle sait si bien décrire la Chine d’aujourd’hui, ses us et coutumes, les habitudes du peuple chinois qui perdurent encore et toujours malgré une Chine qui évolue à la vitesse grand V (pas Tai Ji tout ça !!!). Grâce à ses anecdotes et la précision des portraits des personnages qu’elle a choisi, nous parvenons à mieux comprendre ce vaste pays de contrastes.

 

Sans vouloir vous gâcher le plaisir de la découverte, ce roman suit le destin de trois sœurs, que leur parents ont eu la grande imagination de nommer par leur ordre de naissance, Trois, Cinq et Six. Elles viennent d’un petit village de l’Anhui et vont tenter leur chance dans la grande ville de Nanjing.

Pleines d’espoirs, elles prennent pied dans ce monde citadin qui leur est totalement étranger.

 

Il faut savoir se faire une place dans le flux de cette modernisation très (trop?) rapide de la Chine : dans cet univers, il y a ceux qui en profitent et ceux qui la subissent.

 

 

Mais Baguettes Chinoises n’est pas un roman triste ou pessimiste, même si le thème de départ n’emballe pas vraiment, car ces « baguettes chinoises », ce sont les filles qui, dans les campagnes comptent pour du beurre (alors que les hommes sont les poutres sur lesquelles on peut construire un foyer) et qui partent pour prouver qu’elles ne sont pas si fragiles que ça, qu’elles aussi peuvent faire carrière !

Et Xinran sait si bien raconter avec des mots simples, des images, des proverbes (chinois bien sûr), des légendes… qu’on se laisse prendre au jeu.

 

Il n’est pas irréaliste d’être optimiste… Alors pour occuper vos soirées d’été….

Bonne lecture !

 

BIBLIOGRAPHIE :

Chinoises, 2003

Funérailles célestes, 2005

Baguettes chinoises, 2008

Mémoire de Chine, 2010

Messages de mères inconnues, 2011

L'enfant unique, 2016

NB:

Pour les amateurs de littérature orientale et asiatique les Editions Picquier sont une mine ! (Et non, Xiao Long n'a pas reçu de dessous de table....)

Repost 0
Published by Xiao Long - dans LIVRE & FILM
commenter cet article
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 14:11

 

Nos pieds sont les grands oubliés de la vie : pour peu que l’on vive sous un climat peu clément, ils passent leur temps enfermés dans des chaussures, emmitouflés dans des chaussettes, cachés, sans pouvoir jamais prendre un bol d’air…

Et ces malheureux orteils, empilés, serrés , ne respirent plus!

Parfois, surpris, vos pieds se retrouvent dans des sandales, des tongs : alors totalement désorientés, ils s’irritent et se couvrent d’ampoules lumineuses et douloureuses… Pas simple la vie des pieds…

Il ne faut pas oublier de s'occuper un peu d'eux. Je ne parle parle pas d'embellissement, petit vernis - pour les Messieurs, on oublie ;) et ponçage de talons... Je parle de massages!

On dit en Chine que celui qui se masse les pieds tous les soirs vivra 100 ans : alors, c’est le moment ou jamais de s’y mettre !

 

Nous ne sommes pas des réflexologues plantaires diplômés, mais sans entrer dans la complexité de nos pieds, nous pouvons cependant nous occuper d’eux pour nous sentir mieux…Et on n'a pas besoin d'appareils compliqués et/ou onéreux.

Pour commencer, on s’installe confortablement … pour les atteindre (ou bien trouvez une âme charitable pour se mettre à vos pieds !). En effet, nos pieds sont bien loin, là en bas... c'est bien pour ça qu'on les oublie!

AUTOMASSAGES : LE PIED (!)…

 

 On va masser entre le pouce et l’index replié les tendons d’Achille en faisant des allers retours. On peut faire les deux pieds en même temps si on veut ( ou peut ?).

 On renforce ainsi la vitalité (massage du point 3 Rein) et on lutte contre la rétention d’eau. On aide à soulager ainsi aussi les douleurs du bas du dos (massages de 60 et 62 Vessie).

 

Puis les chevilles en flexion, on attrape les orteils pour les fléchir au maximum, on peut ainsi tirer avec les mains pendant que les orteils font une contre poussée en expirant. On étire ensuite les orteils, on les masse, on les met en éventail (pas si simple !!!). Bref, on s’occupe d’eux !

Cet exercice assouplit les orteils et joue aussi sur le fonctionnement des organes des sens (et dit-on sur les sinusites). On stimule les points Jing (extrémités des méridiens) et bien sûr la circulation du sang dans ces extrémités.

Entre autres les trois méridiens Yin Foie, Rate et Rein sont stimulés.

Méridien du Foie

Méridien de la Rate

Méridien du Rein

On masse aussi toute la plante des pieds en exerçant des pressions plus ou moins fortes avec les deux mains, on malaxe tranquillement. Cela détend la voûte plantaire, stimule la circulation du sang dans cette zone et dans les jambes et en plus cela aide à mieux dormir.

On n’oublie pas non plus le dessus du pied, en insistant un peu plus au-dessus du gros orteil (3Foie).

Le truc : rien ne vous empêche de faire ce massage avec un peu de karité, la pôv’peau de vos pieds appréciera…

Et voilà, après ça, bien détendu, direction dodo !

http://www.icone-gif.com

Repost 0
Published by Xiao Long - dans AUTOMASSAGES
commenter cet article
10 juin 2017 6 10 /06 /juin /2017 15:33

 

"Quand la pierre tombe sur l'oeuf, l'oeuf casse.
Quand l'oeuf tombe sur la pierre, l'oeuf casse
."

 



Repost 0
Published by Xiao Long - dans PROVERBES
commenter cet article

NOUS CONTACTER:

XIAO LONG EST UN CLUB OU SE PRATIQUENT LE TAI JI QUAN, LE QI GONG ET LA RELAXATION. IL SE SITUE A EVREUX, QUARTIER DE SAINT MICHEL (27).

VOUS TROUVEREZ LES INFORMATIONS SUR LES COURS, LES HORAIRES ET NOTRE SALLE PLUS BAS SOUS LA RUBRIQUE "COURS HORAIRES".

POUR EN SAVOIR PLUS?

NOTRE MAIL: mushutaiji@gmail.com

Recherche

QUI EST XIAO LONG?

 


XIAO LONG:
"Petit Dragon"est notre logo. Il nous accompagne sur nos T-Shirts, nos sweats, nos circulaires d'information, il signe même nos articles! Il est sympathique, de bonne composition, à l'image de l'ambiance de notre section qui souhaite être conviviale, ce qui ne nuit en rien aux progrès de nos adhérents, ni au sérieux des cours, au contraire...

L'AUTEUR

Les textes sont rédigés par Xiao Long. Ce blog est a but non commercial, non lucratif. Il délivre des informations et des commentaires techniques et culturels pour les pratiquants de Tai Ji Quan et de Qi Gong ainsi que pour tous ceux qui s'interessent à la culture asiatique.